lundi 15 août 2022

2537 lecteurs en ligne -

fraren

Cour constitutionnelle : le magistrat Bouba Mahamane aux commandes

boubaMahamanCC

La Cour constitutionnelle a depuis quelques jours un nouveau président. Il s’agit du magistrat Bouba Mahamane, qui a succédé à Mme Abdoulaye Diori Kadidiatou Ly, en poste depuis 2013, et qui a fini son mandat non renouvelable de six (6) ans.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Elu par ses pairs conformément aux textes en vigueur, Bouba Mahamane a été nommé membre de la Cour le 8 mars dernier, avant de prêter serment, le lundi 25 mars. Il est membre désigné par le Président de la République. Auparavant, il assumait et depuis 2017, les fonctions de Premier président de la Cour de cassation.

Magistrat du grade exceptionnel, le nouveau président de la Cour Constitutionnelle a occupé plusieurs fonctions au sein de l’Administration du ministère de la Justice, ainsi qu’au niveau des juridictions du pays. Procureur général à la Haute de Cour de Justice sous la 5e République, au temps du président Tandja Mamadou, il a notamment instruit l’affaire de « détournement du fonds d’aide à la presse », en 2008, et dans laquelle, le principal inculpé n’est autre que l’actuel opposant Hama Amadou, ancien premier ministre à l’époque des faits. C’est aussi à l’époque où il était premier président de la Cour de Cassation, que le pourvoi de la défense de l’ancien président de l’Assemblée nationale, dans l’affaire dite des « bébés importés », a été rejeté, rendant définitive sa condamnation à un (1) an de prison.

Désormais à la tête de la plus haute juridiction du pays en matière d’interprétation de la loi fondamentale et du contentieux électoral, Bouba Mahamane, sera particulièrement attendu lors des prochaines échéances électorales de 2020 et 2021.

A.K.M (Actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 maestro 16-07-2019 07:56
bonne chance exellence
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 bagague 16-07-2019 08:35
D'après le contenu de votre article,ce monsieur aurait une mission bien définie à la cour :bloquer HAMA AMADOU
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 alib 16-07-2019 09:52
Bonjour,
Votre article est tendancieux, et votre insinuation pourrait être considérée comme outrageuse à l'encontre du magistrat.
Bonjour Monsieur le Procureur !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Illela Djida 16-07-2019 10:25
:lol: :lol: :D :zzz :P :roll: :sigh: :sad: 8) ;-) :-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Kamil 16-07-2019 10:26
Qu'Allah assiste les justes
et qu'il s'occupe des injustes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Kamil 16-07-2019 10:26
Qu'Allah assiste les justes
et qu'il s'occupe des injustes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Kamil 16-07-2019 10:26
Qu'Allah assiste les justes
et qu'il s'occupe des injustes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Niger Oye 16-07-2019 10:44
Bonjour
Le Niger ne se limite pas à Issoufou Mahamadou et Hama Amadou ou Bazoum Mohamed. Donc arrêtez de casser les oreilles avec des élucubrations . Mais nous avons d´autres chats à fouettés que de suivre ces gens là.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Lgs 16-07-2019 15:59
C vraiment malheureux pour notre justice.pourtant y'a des magistrats de bonne moralité dans ce pays.m y'a la justice de Dieu.l'homme propose,Et le dernier mot revient à Allâh
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 banda réni 16-07-2019 20:48
un loup affamé dans la bergerie et bonjour les dégâts.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 ZZ 17-07-2019 09:56
Dieu est grand et issoufou et son gang ne pourront rien contre sa volonte.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Moctar moussa 17-07-2019 23:51
Je vois que les gens ont peur de cette nouvelle nomination, ce qui suppose qu'ils ne sont sereins envers eux même. La nomination relève de la loi fondamentale suivant certaines conditions. Ce qui est le cas d'ailleurs. Pourquoi bloqué le fugitif Hama amadou? Quel intérêt pour le régime en place? Hama est déjà mort politiquement.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Char 17-07-2019 23:58
Mes chers amis arrêtez de mettre l'huile sur le feu svp.vous manifestez votre peur déjà pour les futures échéances électorales.Hama n'est pas au dessus de nos lois et en ce que je sache un délinquant a un casier judiciaire entachée. Et ça tout le monde,même un ignorant sait que sa candidature ne sera jamais validée.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Char 17-07-2019 23:58
Mes chers amis arrêtez de mettre l'huile sur le feu svp.vous manifestez votre peur déjà pour les futures échéances électorales.Hama n'est pas au dessus de nos lois et en ce que je sache un délinquant a un casier judiciaire entachée. Et ça tout le monde,même un ignorant sait que sa candidature ne sera jamais validée.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com