jeudi, 19 septembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

WhatsApp Image 2019 08 28 at 18.43.25

Hassane Baraze Moussa ministre des mines du Niger

En février dernier, Actuniger rapportait en exclusivité que la multinationale française Orano, ex Areva, envisageait sérieusement la fermeture de l’usine de la Compagnie des mines d’Akouta (Cominak), l’une de ses deux filiales au Niger. Le scénario se précise de plus en plus avec la sortie, le samedi 11 mai au Parlement, du ministre des Mines, Hassane Barazé. Répondant à une question d’actualités, le ministre des mines a expliqué que « la situation de la Cominak est très difficile, très préoccupante, et pourrait ferme à terme ».

Selon le ministre Hassane Barazé, en plus de l’épuisement des réserves du gisement qui est situé dans la région nord du pays près d’Arlit, l’exploitation de la mine coûte cher surtout en raison d’un marché international de l’uranium caractérisé par « des conditions de prix très bas ».  D’après les explications du ministre aux députés, le prix spot de l'uranium tourne autour de 35.000 FCFA à 36.000 FCFA alors que les coûts de production de la Cominak tournent autour de 49.000 FCFA à 50.000 FCFA.

Difficultés financières

Cette situation a engendré de sérieuses difficultés financières à la Cominak, jadis l’un des fleurons de l’économie nationale, et selon le ministre, la compagnie tourne actuellement avec un découvert de 12 milliards FCFA accordé par des banques de la place.  En 2017, a détaillé le ministre Barazé, elle a clôturé l’exercice avec une perte nette de 16 milliards et pour 2018, les pertes sont d’au moins 17 milliards FCFA. En 2019, selon les prévisions, la Cominak « va clôturer certainement avec un trou de 8 milliards dans sa trésorerie », a ajouté le ministre Barazé qui a estimé qu’à cette allure, l’entreprise pourrait être en cessation de paiement dès 2020. Lors de sa réponse à la tribune du Parlement, le ministre des mines a même révélé que c’est à la suite d’un rehaussement des prix de 40.000 à 45.000 FCFA, « négocié entre les présidents nigériens et français », qui avait permis à la Cominak d’échapper à la fermeture en 2018.

Selon le ministre, Orano qui détient la société avec l’Etat du Niger et quelques autres actionnaires minoritaires, a déjà pris des mesures d’économie pour assurer la viabilité de ses deux filiales nigériennes, la Cominak et la Somaïr, avec plusieurs centaines de licenciements et des réductions progressives de production.

La Cominak qui emploie à ce jour plus de 600 agents est exploité par Orano, ex Areva, depuis 1978.

Ikali(Actuniger.com)

 

Commentaires  

+7 #1 Mai Ido 13-05-2019 12:09
Votre article est un peu confus pour moi. Je resume:
-cout de production: 49.000 à 50.000
-vente par le Niger: 45.000 (donc perte de 4000 à 5000)
-vente sur le marché international: 35.000 à 36.000 (perte de 9000 à 1000)
Votre histoire là n'est pas claire surtout que ca dure plus de 2ans.
Concernant l'urarium, je me rappelle qu'un de nos président disait qu'il fallait calculer son prix en fonction de l'électricité que cela produit. Rappelez vous aussi que EDF la société française d'électricité a déjà payé une fois les dettes de AREVA avant de devenir Orano car la production d'électricité par l'uranium rapporte gros. On a juste mis une compagnie écran pour que EDF ne partage pas le bénéfice avec le Niger.
Si nous faisons l'analyse de ces infos, moi je conclurais selon le scénario suivant: Le marché de l'uranium est défavorable à la vente sur le marché international. Donc pour Orano, mieux vaut réduire la production vu que EDF est suffisamment alimenté avec ce que SOMAÏR produit. Car si COMINAK vendait à perte, comment s'en sort SOMAÏR sachant que les deux compagnies sont dans la meme zone?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Montsiur 13-05-2019 13:22
Apu Nahasamapetilan is the president?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Hum 13-05-2019 13:35
Qu ils ferment tout et se dégagent de notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Malam baba 13-05-2019 13:58
Faux, faux et foutaise (y'a belle et bien quelque chose qui cloche)
Dieu merci alors, nous avons besoin de notre richesse.
Faite le partir et reprenons nos activités en main, nous avons besoin d'être mature nous même.
Vive le Niger, Qu'Allah le tous puissant nous aide
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Rahan 13-05-2019 13:59
La nième trahison de issoufou mahamadou.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Alibaba 13-05-2019 14:04
C'est encore un de ces chantages que veuille nous imposer ORANO pour faire baisser la cote part déjà trés mince de l'Etat Nigérien? Rappelons déjà tout les advantages fiscaux que bénéficient ces 2 filiales au Niger, la Somaïr et la Cominak: exemptions sur les droits de douane, exonérations de TVA ou encore une exonération sur les taxes sur les car[mot censuré]nts, qu’elles utilisent pourtant en grande quantité. Une provision pour reconstitution de gisement leur permet également de mettre de côté 20% de leurs bénéfices, qui échappent ainsi à l’impôt sur les sociétés.
Eh hop aujourd’hui ils décident que tout s’arrête comme ça!
MERCI QUI?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Alibaba 13-05-2019 14:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Rahan :
La nième trahison de issoufou mahamadou.

Loin de moi de le défendre mais la trahison remonte de bien plus longtemps.
Tout les regimes qui se sont succédés ont une part de responsabilités dans le pillage de nos ressources naturelle.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 BBC 13-05-2019 14:55
Ils ont tout ramassé et maintenant ils plient bagages et vous laissent dans la misère et les maladies causées par la pollution créé par la mine... AllaH YaH IssaH
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Éclaireur 13-05-2019 15:03
Somair est une mine à ciel ouvert et Cominak c'est dans un trou... En plus on dit le gisement se raréfie. Ça peut expliquer la différence du coût... Mais comme dit l'autre à la place du gouvernement... Je ferme toute les 2 et on verra qui viendra négocier de reouvir... En tt cas pas le Niger à qui ça n'apporte rien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 mai idon gani 13-05-2019 15:40
A l'heure actuelle la part de l'uranium dans l'économie du Niger va en dégringolant. Fermer l'usine est une solution mais le fardeau c'est le chômage de plusieurs de nos concitoyens. Continuer à négocier, à trouver d'autres alternatives pour la sauvegarde de l'emploi dont plusieurs familles en dependent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Tchimi 13-05-2019 15:47
ALLAH au nom de ce mois béni de Ramadan détruit tous les ennemis du Niger de l’intérieur ou de l’extérieur!
Tanja a exploité le pétrole la mine d'Imou, voila que les apatrides eux procèdent à la fermeture des mines!
Hass bounalhou wanimal wakine!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 @TheBest 13-05-2019 17:37
Foutaise wai, vous nous faites honte, vous qui devriez défendre l'intérêt du pays, mais non, il faut vous voir a la table de négociations, enfin de contemplation pour vous, puisque vous ne proposez rien du tout comme perspective pour le Niger et son peuple, vous êtes a la table comme des bourreaux, a sourire au petit blanc qui vous regarde avec un air supérieur , et décider de votre destin a votre place. Vraiment c'est pathétique !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Vive le Niger 13-05-2019 21:52
C’est lamentable, la France et ses mascottes!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Vive le Niger 13-05-2019 21:52
C’est lamentable, la France et ses mascottes!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Vive le Niger 13-05-2019 21:52
C’est lamentable, la France et ses mascottes!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 oser 13-05-2019 23:14
le plan de la fermeture des usines est un plan élaboré depuis 2012 je me souviens bonsoir bien qu'un alors que nous étions en formation dans les locaux de la synamine les camarades ont reçu une correspondance de l'areva qui demande aux sociétés de rehausser leurs productions de minerai est un des camarades du nom de Pharaon mettait en garde les différents central présent à la formation du danger qui pourrait surgir avec une telle production qui aura des conséquences méfast sur la durée de vie des deux sociétés !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Guéro idrissa 14-05-2019 11:32
La France ne va jamais laisser le Niger décoller alors la fermeture de la cominak on le même but que celle d'imouraren en conclusion la france veut juste reserver pour leur génération future .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Dim 14-05-2019 13:26
Que Dieu nous vient en aide !
Ne cherchez pas loin les ennemis de ce PAYS(NIGER)
Ils(traitres) sont dans le PAYS.
J'aime mon pays le NIGER
Je cherche refuse au de Dieu de trahir mon Pays.
Bonne rupture a tous les nigeriens et les musulmans du mon entier.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #19 kdv 14-05-2019 14:25
Les producteurs d'uranium doivent se regrouper pour organiser le marché à leur avantage.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Montsiur 15-05-2019 15:29
Go Apu! For the Kwik-e-Mart!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 Sam 16-05-2019 16:05
C une manière pour Orano d'avoir l'uranium gratuitement avec la complicité des uns et des autres .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Sam 16-05-2019 16:05
C une manière pour Orano d'avoir l'uranium gratuitement avec la complicité des uns et des autres .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Ahmed 19-05-2019 01:52
1978/2019!41 ans pourquoi la société nous fait pas son bilan de chiffres d'affaires de 40 ans existence (vanité)
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

DOC_UA19.jpg

Top de la semaine

Publier le 17/09/2019, 23:58
le-president-issoufou-mahamadou-a-procede-mardi-au-lancement-des-travaux-de-construction-du-pipeline-international-niger-benin-a-koulele-agadem Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a procédé mardi, 17 septembre...Lire plus...
Publier le 17/09/2019, 10:34
le-gouverneur-issaka-hassane-karanta-donne-le-coup-d-envoi-de-la-rentree-scolaire-secondaire-a-niamey Le Gouverneur de la Région de Niamey Mr Issaka Hassane Karanta a donné le coup d’envoi de la rentrée...Lire plus...
Publier le 16/09/2019, 17:18
cpi-l-avis-d-appel-depose-par-fatou-bensouda L'Accusation notifie qu'elle a interjeté appel de la décision rendue oralement par la Chambre de...Lire plus...
Publier le 16/09/2019, 17:18
ligue-des-champions-l-afrique-representee-chez-les-francais Engagés cette semaine en Ligue des Champions de l’UEFA, le PSG, L’Olympique Lyonnais et le LOSC Lille...Lire plus...
Publier le 15/09/2019, 23:12
aden-karkara-le-depute-sani-attiya-met-sur-orbite-son-parti-politique La scène politique nigérienne s’agrandit encore d’un nouveau parti. Il s’agit de l’Alternance...Lire plus...
Publier le 15/09/2019, 23:12
aden-karkara-le-depute-sani-attiya-met-sur-orbite-son-parti-politique La scène politique nigérienne s’agrandit encore d’un nouveau parti. Il s’agit de l’Alternance...
Publier le 17/09/2019, 23:58
le-president-issoufou-mahamadou-a-procede-mardi-au-lancement-des-travaux-de-construction-du-pipeline-international-niger-benin-a-koulele-agadem Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a procédé mardi, 17 septembre...
Publier le 15/09/2019, 18:44
birgi-rafini-preside-la-ceremonie-de-signature-de-la-convention-de-construction-du-pipeline-niger-benin Le Premier Ministre Birgi Rafini a présidé ce dimanche 15 septembre 2019 dans la salle des banquets de...
Publier le 16/09/2019, 17:18
cpi-l-avis-d-appel-depose-par-fatou-bensouda L'Accusation notifie qu'elle a interjeté appel de la décision rendue oralement par la Chambre de...
Publier le 15/09/2019, 23:12
aden-karkara-le-depute-sani-attiya-met-sur-orbite-son-parti-politique La scène politique nigérienne s’agrandit encore d’un nouveau parti. Il s’agit de l’Alternance...
Publier le 13/09/2019, 13:17
cds-rahama-me-boubacar-madougou-et-abdou-amani-enterrent-la-hache-de-guerre Les deux ailes qui se disputent jusque-là, la direction de la Convention démocratique et sociale (CDS...
Publier le 13/09/2019, 13:48
l-afrique-de-l-ouest-n-a-pas-besoin-d-une-force-antiterroriste-supplementaire Les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest doivent examiner les...
Publier le 17/09/2019, 23:58
le-president-issoufou-mahamadou-a-procede-mardi-au-lancement-des-travaux-de-construction-du-pipeline-international-niger-benin-a-koulele-agadem Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a procédé mardi, 17 septembre...

Dans la même Rubrique

Député Oumarou Abdourahamane : « Nous rejetons avec la dernière énergie toute monnaie dont l’objectif n’est pas de libérer l’Afrique francophone du joug néocolonialiste de la France »

15 septembre 2019
Député Oumarou Abdourahamane : « Nous rejetons avec la dernière énergie toute monnaie dont l’objectif n’est pas de libérer l’Afrique francophone du joug néocolonialiste de la France »

La section nigérienne de l’organisation « Urgences Panafricanistes », lancée par l’activiste controversé, Kémi Séba, a organisé une manifestation contre la « Françafrique » et le « Franc CFA », le samedi 14 septembre à la...

Formation professionnelle : le PRODEC restructure 3 nouveaux établissements à Niamey, Doutchi et Agadez

15 septembre 2019
Formation professionnelle : le PRODEC restructure 3 nouveaux établissements à Niamey, Doutchi et Agadez

  L’offre nationale en formation professionnelle et technique se renforce, en quantité et surtout en qualité, avec la restructuration de trois (3) nouveaux établissements d’enseignement, désormais mis aux normes internationales....

Promotion des Pratiques familiales essentielles (PFE) : les relais communautaires, des véritables acteurs de changement positif

15 septembre 2019
Promotion des Pratiques familiales essentielles (PFE) : les relais communautaires, des véritables acteurs de changement positif

Dans le cadre du projet « d’Appui à l’amélioration de la résilience des éleveurs et agropasteurs dans la zone pastorale de Tillabéry », l’UNICEF et ses partenaires,  sur financement du gouvernement français,...

PRODEC: 19 jeunes chauffeurs formés en maintenance auto à Tillabéry

13 septembre 2019
PRODEC: 19 jeunes chauffeurs formés en maintenance auto à Tillabéry

Au titre de l’année 2019, l’antenne régionale du fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage(FAFPA) de Tillabéry a organisé une formation en maintenance auto, au profit des jeunes...

L'Afrique de l'Ouest n'a pas besoin d'une force antiterroriste supplémentaire

13 septembre 2019
L'Afrique de l'Ouest n'a pas besoin d'une force antiterroriste supplémentaire

Les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest doivent examiner les avantages comparatifs des initiatives existantes. Ce 14 septembre, les dirigeants de la Communauté économique des...

Exclusif : « Le Niger risque de perdre son pétrole », s’inquiète Ibra Hadiza, présidente de l’association NIWO

12 septembre 2019
Exclusif : « Le Niger risque de perdre son pétrole », s’inquiète Ibra Hadiza, présidente de l’association NIWO

À l’aube de l’exploitation à grande échelle de l’or noir de notre pays - ce qui, du reste, suscite beaucoup d’espoirs chez le Peuple nigérien — la présidente de l’association...

960x494px.jpg