vendredi, 26 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Comme nous l’avons rapporté dans un précédent article, le député du MPR Jamhuriya Sidi Lamine, était ce matin dans les locaux de la gendarmerie après son interpellation la veille, dans une de ses fermes d’Abala dans le nord de la région de Tillabéry.

Zeyna transfert argent bis

C’est effectivement ce qui s’est passé et à la suite de la précédente affaire de trafic de drogue dans lequel il a été cité, le lien a été vite établi d’autant qu’il est toujours sous le coup d’une procédure de levée de son immunité parlementaire qui est en suspens depuis près de deux ans au niveau du Parlement.

Des vérifications que nous avons faites, il s’avère que cette affaire n’a rien avoir avec l’ancien dossier qui fait encore couler beaucoup d’encre. Le député Sidi Lamine a été interpellé par une patrouille militaire mixte qui a retrouvé en sa possession des armes dont 2 fusils de chasse ainsi que des munitions, alors qu’il séjournait dans une zone en état d’urgence, à la frontière avec le Mali où les forces armées des pays frontaliers mais aussi étrangères mènent depuis plusieurs jours, une vaste opération antiterroriste.  Aux fins de vérification et après l’embarras de certains services de sécurité où il a été dans un premier temps présenté, il a été par la suite transféré à Niamey où il a été entendu finalement par la gendarmerie qui a procédé à la vérification des documents notamment l’autorisation de port d’armes. L’affaire a été soldée puisque le député serait selon nos sources déjà libre de ses mouvements. Disposant toujours de son immunité parlementaire, un député ne peut faire l’objet d’une interpellation sans accord du bureau du Parlement sauf dans certaines circonstances prévues par la loi.

L’article 88 de la Constitution stipule en effet dans ses alinéas 2 « qu’aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l'occasion des opinions ou des votes émis par lui dans l'exercice de ses fonctions ».  Selon l’alinéa 3, « sauf cas de flagrant délit, aucun député ne peut, pendant la durée des sessions, être poursuivi ou arrêté en matière correctionnelle ou criminelle qu'avec l'autorisation de l'Assemblée nationale ». Le dossier de trafic de drogue dans lequel le député est cité remonte à 2016 et bien que la procédure reste toujours en suspens, avec ses zones d’ombres et suspicions, il a déjà été traité par le parquet qui a émis sa demande au gouvernement, lequel a adopté la requête aux fins de levée de l’immunité parlementaire, mais la procédure était restée bloquée à ce stade. A moins qu’il y ait des faits nouveaux, il ne saurait y avoir flagrant délit pour un dossier ouvert depuis 2016 au niveau de la justice d’autant que l’Assemblée nationale est actuellement en session.

En attendant d’autres détails sur ces affaires que nous suivons de près et qui sont très complexes au regard de la nature même du sujet, voici pour les faits qui agitent l’actualité nationale depuis le début de la matinée, à l’annonce de l’interpellation du député.

A.Y.B (Actuniger.com)

Commentaires  

+4 #1 Hum 13-04-2019 20:24
Les américains ne sont pas du tout sérieux ils doivent exiger les gros poissons pas les petits capitaines.
Ce gars est parents à deux personnalités aux et pas des moindres donc si les américains sont sérieux ils doivent exiger la tête du serpent pas sa queue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Hum 13-04-2019 20:25
Lire au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Derrick 13-04-2019 20:53
Les americains savent ce qu'ils font. Le type et ses employeurs et partenaires devraient s'inquieter. Je suis tres decu par des individus comme albade qui font business avec de tels rebus de la societe. Triste
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 FBI 13-04-2019 21:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Derrick :
Les americains savent ce qu'ils font. Le type et ses employeurs et partenaires devraient s'inquieter. Je suis tres decu par des individus comme albade qui font business avec de tels rebus de la societe. Triste

Il a ete impose a Albade comme condition pour que le PNDS charcute le MNSD et lui donne. Ses employeurs voulaient l'utiliser sans sentir son odeur, raison pour laquelle il est case chez albade. Surement que la police et la justice aux ordres et encore moins le pauvre albade ne peuvent rien contre lui. Mais cette armure ne resiste pas au temps et tot ou tard niamey sera leur prison. juste une question de temps.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Moussa Djibril 14-04-2019 03:18
Niger ba hum. Way 2 fusil de chasse vs ns prenez pour qui ? Il faut dire la vérité
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 Abdramane Hassane 14-04-2019 03:19
:-| Depuis quand un trafiquant de drogue est devenu un chasseur.
Depuis quand un militaire étranger à droit de mettre aux arrêts un député Nigérien sur territoire Nigérien.si réellement il n est pas en flagrant délit...
Bref, arrêtez de nous divertir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Mahamadou Boureima 14-04-2019 03:20
DES VOLEURS Des ASSASSINS DES menteurs DES trafiquants DE DROGUES Qui NOUS GOUVERNENT C'EST Tout Mais CHAQUE CHOSE A Une Fin
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Zongo 14-04-2019 08:10
Hum le Niger fouro ara des voleurs qui nous gouvernent. Des anciens même pas des jeunes. Hummmmm
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Observateur neitre 14-04-2019 11:03
actu niger se tromper sur la vrai raison de son arrestation , ou-bien il est revenu sur les vrais faits . D'ailleurs c'est ne pas la première fois que les gens se trompent , D'abord la première un ministre qui avait reçu 200 milliards , il réfute totalement la somme dite , puis il dit que c'est 800 millions, après il revient dire qu'il à confondu le dollars avec le CFA , et qu'il voudrait dire que c'est 400 millions ,. Maintenant c'est le tour de actu niger de confondre la drogue à des armes de chasse , cas même merci pour la première information , pour la deuxième aussi on vous comprend c'est juste pour vous dédouaner des conséquence
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Observateur neitre 14-04-2019 11:03
actu niger se tromper sur la vrai raison de son arrestation , ou-bien il est revenu sur les vrais faits . D'ailleurs c'est ne pas la première fois que les gens se trompent , D'abord la première un ministre qui avait reçu 200 milliards , il réfute totalement la somme dite , puis il dit que c'est 800 millions, après il revient dire qu'il à confondu le dollars avec le CFA , et qu'il voudrait dire que c'est 400 millions ,. Maintenant c'est le tour de actu niger de confondre la drogue à des armes de chasse , cas même merci pour la première information , pour la deuxième aussi on vous comprend c'est juste pour vous dédouaner des conséquence
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Observateur neitre 14-04-2019 11:03
actu niger se tromper sur la vrai raison de son arrestation , ou-bien il est revenu sur les vrais faits . D'ailleurs c'est ne pas la première fois que les gens se trompent , D'abord la première un ministre qui avait reçu 200 milliards , il réfute totalement la somme dite , puis il dit que c'est 800 millions, après il revient dire qu'il à confondu le dollars avec le CFA , et qu'il voudrait dire que c'est 400 millions ,. Maintenant c'est le tour de actu niger de confondre la drogue à des armes de chasse , cas même merci pour la première information , pour la deuxième aussi on vous comprend c'est juste pour vous dédouaner des conséquence
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #12 Qui vivra verra 14-04-2019 11:04
Sidi Lamine n'est qu'un homme de paille de la pegre nigerienne tapie dans le palais de issoufou et jouissant de son entiere protection. L'elimination de Massaoudou par issoufou dans son elan s'explique par cette necessite de continuer a proteger le clan apres lui. Le Niger et les nigeriens ne les ont jamais interesse eux et comme issoufou mahamadou leur instrument.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Mahamadou Boureima 14-04-2019 22:25
Dieu merci même qu'ils n'ont pas dit que c'est un malien
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Yac 15-04-2019 06:06
[quote name="Moussa Djibril"]Niger ba hum. Way 2 fusil de chasse vs ns prenez pour qui ? Il faut dire la vérité[/quote
Lisez et relisez afin de comprendre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 maigonka issa 15-04-2019 06:56
Il faut attendre d'abord que la justice se prononce
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 Zangui 15-04-2019 10:30
Votre article n'est pas crédible Vous êtes achetés
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Hamidou garba 15-04-2019 14:02
Que dieu nous sépare de nos dirigeants voleurs, trafiquants et sans aucun grain de patriotisme,lahira na giran kou
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #18 Non 15-04-2019 14:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Hamidou garba :
Que dieu nous sépare de nos dirigeants voleurs, trafiquants et sans aucun grain de patriotisme,lahira na giran kou

les dirigeants sont à l'image du peuple qui a voté pour eux...avant de pointer du doigt , assure toi que les tiens sont propres
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 16:10
troubles-post-electoraux-2-morts-et-pres-de-500-arrestations-depuis-mardi-niamey-toujours-sous-haute-tension Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 14:36
ibrahim-moussa-redacteur-en-chef-du-journal-nigerien-la-roue-de-l-histoire-analyse-pour-apa-les-principaux-chantiers-de-mohamed-bazoum Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...

Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

25 février 2021
Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de quelques irrégularités, notamment la saisie de faux bulletins de vote à Dogondoutchi (Sud-Ouest) par la Commission...

Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

25 février 2021
Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25 février. La contestation s’est toutefois étendue à Tillabéri où les échauffourées ont nécessité...

Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

24 février 2021
Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à l’interpellation de l’ex général Moumouni Boureima dit « Tchanga », ancien chef d’état-major des Forces Armées Nigériennes...

Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

24 février 2021
Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les quatre (4) opérateurs que compte le pays et qui fait suite aux...