samedi, 25 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

FDS Niger 27 feb 17

Deux militaires, parmi lesquels le commandant du bataillon des Forces armées nigériennes (FAN) de Dirkou dans la région d'Agadez (extrême nord-est), proche des frontières avec la Libye et le Tchad, ont été tués dans une embuscade tendue lundi soir à 120km d'Agadez, a-t-on appris mardi de sources sécuritaires.

L'attaque a également blessé plusieurs militaires, a-t-on ajouté de mêmes sources. Celles-ci ont précisé que le convoi militaire avait quitté Agadez à destination de la garnison de Dirkou quand il est tombé dans une embuscade tendue par des inconnus armés.

C'est à Dirkou que plus d'une centaine de combattants d'un groupe rebelle, le Mouvement pour la justice et la réhabilitation du Niger (MJRN), s'étaient rendus le 11 février dernier avec une importante quantité d'armes lourdes et légères, ainsi qu'une vingtaine de pick-ups Toyota, a-t-on appris de source officielle.

Ce groupe de rebelles toubous qui était basé dans le sud de la Libye aurait fui devant l'avancée des troupes de Khalifa Haftar, l'homme fort de l'est de la Libye qui s'est lancé depuis un certain temps dans la conquête du sud-ouest du territoire libyen, a-t-on précisé de même source.

Le MJRN, dirigé par Adam Tcheké Koudigan, avait menacé dans des messages vidéo diffusés en 2017 de s'attaquer aux installations pétrolières du Niger.

 

 Xinhua

Commentaires   

+2 #1 Maïga 19-02-2019 15:38
Prompte rétablissement aux blesser, que les âme des decedé reposent en paix et q Allah Nous assiste Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Omar 19-02-2019 16:01
Paix aux âmes disparues et prompts rétablissement aux blessés.
Mais pour votre info, Actuniger, les éléments du MJRN étaient basés dans le sud Libyen,mais c'est après des rencontres et négociations avec les plus hauts responsables et PRN MAHAMADOU ISSOUFOU que ces rebelles ont déposé les armes, pas comme vous le dite . Ils ont été hébergés à l hôtel Gaweye pendant leurs séjours à Niamey. Merci de vérifier
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 citoyen 19-02-2019 16:13
vous voulez nous tromper . ils ont fui la libye et maintenant ils font profil bas. ils doivent repondre des crimes commises au niger et à libye et tchad. ....ils sont à 60 pourcent tchadiens probablement. ces enemis des etats doivent etre mis à la disposition de la justice et surveillés de prés...sinon le niger va etre mali ou libye.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 citoyen 19-02-2019 16:15
pais aux ames de nos freres tombés par ces ennemis. k leurs ames reposent en paix au paradis
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 attarougou 19-02-2019 16:32
Allahu akbar. Puisse Allah protéger notre pays contre ses ennemis.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 la patrie ou la mort 19-02-2019 16:49
Vive le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Michel 19-02-2019 17:04
Tro de complicité
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 DIYANFO 19-02-2019 17:20
Comme l' a dit le chanteur Ivoirien " Tant que des dirigeants s'accrochent au pouvoir pour faire plaisir à leurs égoïsmes l'Afrique ne connaîtra jamais de fraternité vraie et de paix". Si des patriotes ont fait quitter des bases étrangères un peu après leurs prises du pouvoir c'est pour nous éviter ce qui nous arrive actuellement. Il est plus facile de faire venir des bases mais plus difficiles de les contrôler encore moins les faire partir. Contrairement à eux nos parents militaires étaient parti à leur rescousse pendant la deuxième mondiale, ils se sont donnés corps et âme pour défendre leur patrie et la libérer du joug nazie. Ces bases étrangères ont les moyens mais ils n'ont pas la volonté. Ayons le courage de leur demander d'avoir aussi la volonté sinon de quitter pour l'intérêt du peuple nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 Segnor 19-02-2019 17:49
Le rôle des bases n'est pas de sécuriser nos états, mais d'aider les djihadistes, qui sont les partenaires des occidentaux, à sémer, propager et entretenir le chao dans nos états pour le rendre ingouvernables, donc faibles et disposés à être pillé et spolié.
L'OCCIDENT à élaboré en secret cette nouvelle trouvaille de faire la guerre par procuration nommé" la stratégie du chaos" pour dominer et piller les états faibles pourvus de ressources minières. Alors tant que ces bases sont là, la paix serait un lointain souvenir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Issa Amadou Oumarou 19-02-2019 17:50
Paix à leurs âmes que la terre leur soit légère
Ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Midou 19-02-2019 17:55
Paix aux âmes des disparus et prompt rétablissement aux blessés.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Mainassara yahaya 19-02-2019 19:21
Que leurs âmes reposes en paix amen! Et une bonne réhabilitation aux blessées !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Rabiou dan saraki 19-02-2019 20:03
Que l âme des nos vaillants soldat repose en paix amine
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Abdoulaye 19-02-2019 20:28
Que dieu nous en garde.paix aux âmes des disparus
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Zoom 21-02-2019 15:58
Paix aux âmes de ces nigériens qui assurent la sécurité de tout le monde
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

24 mai 2019
Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

Dans le cadre du dialogue politique national sur la promotion de l’éducation préscolaire, s’est tenue une conférence nationale sur la promotion de l’enseignement préscolaire, les 15 et 16 mai 2019...

Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

24 mai 2019
Barrage de Kandadji : la BAD débloque près de 76 milliards de FCFA pour les travaux

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 22 mai 2019 à Abidjan, une aide financière de 128,8 millions de dollars américains soit 75, 8...

Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

23 mai 2019
Crise universitaire : le gouvernement et le SNECS signent la paix des braves (Officiel)

Le gouvernement à travers le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) et le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), ont signé ce...

Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

23 mai 2019
Le maintien en prison de l’activiste Sadat Illiya Dan Malam après plus d’un an de détention arbitraire est une nouvelle injustice

La décision de maintien en détention arbitraire de Sadat Illiya Dan Malam après appel du procureur est une nouvelle injustice pour cet activiste emprisonné depuis plus d’un an, ont déclaré aujourd’hui, Amnesty...

Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

22 mai 2019
Journée internationale des casques bleus de l’ONU : l’Organisation rend hommage au nigérien Souley Souley Ibrahim décédé au service de la paix

La Journée internationale des Casques bleus de l’ONU sera commémorée au siège des Nations Unies, à New-York, le 24 Mai 2019. A cette occasion, 111 Casques Bleus dont un du...

Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

21 mai 2019
Crise universitaire : assigné en justice par le gouvernement, le SNECS suspend provisoirement sa grève en attendant une ultime médiation

Après près de 4 mois de grèves en série, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS), s’est vu acculé par décision de justice, de suspendre provisoirement son...