mardi, 26 mars 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Orange 4GO

migrants devant siege UNHCR BIS2

Des dizaines de migrants rapatriés de Libye et installés au Niger, notamment à Niamey, ont manifesté ce mardi 11 décembre dans la matinée, devant les locaux de l’Agence des nations unis pour les réfugiés (UNHCR).

 

 

Les manifestants protestent contre leur détention de vie qu’ils jugent « déplorables » et pour amplifier leurs mouvements, ils ont brandi des pancartes sur lesquelles ils ont écrit leurs doléances. Les migrants manifestant s’indignent également de leur séjour qui ne cesse de se prolonger, sans véritable alternatives ou visibilité sur leur situation. « Ils nous ont ramené de la Libye pour nous laisser à nous-mêmes ici », « on ne veut pas rester ici, laisser nous partir là où on veut », sont entre autres les slogans que les migrants ont scandés au cours de leur sit-in devant les locaux de l’agence onusienne. Plusieurs des protestataires sont venus à la manifestation avec leurs bagages et d’autres avec leurs différents papiers, qui attestent de leur situation de réfugiés ou demandeurs d’asiles.

La situation, quoique déplorable, n’a pas manqué de susciter divers commentaires. Il faut dire que depuis le début de l’opération de rapatriement des migrants en détresse de Libye, ils sont des centaines à vivre dans la capitale mais aussi à Agadez où des centres d’accueil sont mis à leurs dispositions par les agences onusiennes (UNHCR, OIM), avec la collaboration des autorités nigériennes. Un certain temps, leur présence de plus en plus massive dans divers quartiers de la capitale où des villas sont mises à leur disposition, a commencé à inquiéter les habitants sur d’éventuels risques sécuritaires.

Le gouvernement a signé plusieurs accords et adopté des lois pour lutter contre l’immigration clandestine. Il a aussi signé des engagements avec certains pays européens notamment la France et l’Italie, pour l’accueil temporaire des réfugiés en provenance de la Libye et en transit en attendant leur réinstallation dans leur pays ou en Europe pour ceux qui arrivent à obtenir le sésame pour l’entrée. Un geste de solidarité décrié par certaines ONG et que les autorités regrettent presque à demi-mot, du fait du non-respect des contreparties financières promises par les bailleurs et partenaires européens. Le pays fait face lui-même à un afflux de réfugiés nigérians et maliens sur son territoire, ainsi que des déplacés internes dans plusieurs régions, ce qui complique davantage la tâche dans cette affaire de difficile gestion de la problématique migratoire.

Le Niger accueille plusieurs centres d’accueil pour les réfugiés et demandeurs d’asiles rapatriés de Libye. Le 10 décembre dernier, l’OFPRA français a par exemple annoncé avoir achevé une nouvelle mission au Niger avec l’UNHCR, et qui a concerné 200 personnes parmi lesquelles une centaine évacuée de Libye. En novembre dernier, le HCR a également annoncé avoir repris les évacuations de migrants depuis la Libye, avec un contingent de 132 réfugiés et demandeurs d’asiles vers le Niger.

Depuis novembre 2017, le HCR a assuré avoir effectué vingt-trois (23) opérations d’évacuation au départ de la Libye et ce, « malgré d’importants problèmes de sécurité et les restrictions aux déplacements qui ont été imposées ». En tout, ce sont 2.476 réfugiés et demandeurs d’asile vulnérables qui ont pu être libérés et acheminés de la Libye vers le Niger (2.069), l’Italie (312) et la Roumanie (95).

migrants devant siege UNHCR BIS

migrants devant siege UNHCR

A.Y.B (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

+1 #1 pauvre Afrique 12-12-2018 08:50
Lu pour vous: « La Commission européenne a donné son feu vert mercredi à une deuxième enveloppe financière de 3 milliards d’euros pour aider la Turquie à accueillir les réfugiés syriens sur son sol, comme promis il y a deux ans dans l’accord migratoire controversé conclu entre l’UE et Ankara. »
On parle d’une deuxième enveloppe de 3 Milliards d’Euros ce qui donne un total de 6 milliards d’Euros cela donne 3930 milliards de cfa.
Pendant ce temps, nos 5 pays du G5 Sahel peinent à trouver le vingtième d’une telle somme pour des tâches plus complexes: arrêter les flux des réfugiés, logés les réfugiés sur nos sols, les transporter vers leur pays d’origine, trouver d’autres activités aux passeurs, financer la sécurité, financer les projet de développement…..
Comment expliquer le comportement de nos « amis » européens à notre égard?
Mépris? Sadisme? Racisme? Ou les 3 à la fois…
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 HABA KOUMA 12-12-2018 08:54
Nous ne pouvons pas continuer l'accueil de ces migrants. Ils ne font que passer alors laissons les passer.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 koudiba 12-12-2018 09:00
Nous ne pouvons continuer à accueillir ces migrants. Nous n'avons pas les moyens de le faire. Nos FDS ont déjà trop à faire avec l'insécurité qui nous entoure.
Évitons de créer le chaos chez nous.
Ce que des pays développés ne peuvent pas faire ou refusent de faire comment pouvons le faire avec nos maigres ressources
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Sani 12-12-2018 10:26
Vous étés trop cupide des le départ renvoyer ces migrands chez eux il y a bien des ambassades chez eux pour faire le travail j'ai toujours été contre bloque des gens inutilement et mm il y a gros risque d'insécurité
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 ALIBABA 12-12-2018 10:45
suite

Pour ce qui est des pays de G5, l'Union européenne PROMET de soutenir un Programme d'Investissements Prioritaires (PIP) à 800 millions d'euros.(projets de développement axés sur la prévention du jihadisme, de l'organisation G5 Sahel, et de l'accueil de ces qlq 100 de milliers de réfugiés sur ces Territoires.
l'UE a préféré concocter qlq pactes avec la Libye malgré l'instabilité de freiner à son tour les réfugiés provenant de ces pays voisins.
et enfin pour répondre à votre question, il y' a là ni mépris,ni sadisme ou ni mm le racisme dans ce sujet.
c'et une question d'intérêt et priorité.
Les vrais irresponsables sont nos dirigeants qui tournent le dos à sa propre population en désarroi et qui n'a pas d'autres que d'aller se jeter en mer pour rejoindre l'Europe au péril de leur vie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 ALIBABA 12-12-2018 10:59
Nuance!!! 1ére PARTIE.
En 2015 la Turquie a elle seule avait accueillit plus de 3M de réfugiés syriens fuyant la guerre et qui veulent rentrer en Europe par les frontières turcs.
Plus de 2M sont déja rentrés en Europes dont les 2/3 en Allemagne.
C'est en ce moment que l' UE sous la contrainte et dans le soucis de freiner ce flux migratoire avait signé un accord d'une enveloppe de 3Md avec la Turquie pour financer des projets de réinsertions éducatives et sanitaires.
la 2nde enveloppe est moins sure car bcp de ces pays de l'UE dirigés par la droite populiste sont réticents et menacent de ne plus payer pr cette politique qu'ils jugent inefficace.
alors les priorités ne sont pas du tout les mm avec les G5.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Pauvre Afrique 12-12-2018 12:14
A ALIBABA
"Question d'intérêt et de priorité". Le mépris, le sadisme et le racisme ne sont pas très loin.
C'est donc dire que l'Europe a plus d'intérêt de soutenir la Turquie.
Que soutenir la Turquie est plus prioritaire pour l'Europe que de soutenir les pays africains.dont les dirigeants tournent le dos à leur propre population en désarroi et qui n'a pas d'autres (choix?) que d'aller se jeter en mer pour rejoindre l'Europe au péril de leur vie.
Pour ce qui est des migrants qui traversent la Turquie qui est donc responsable de ce désarroi?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Pauvre Afrique 12-12-2018 12:14
A ALIBABA
"Question d'intérêt et de priorité". Le mépris, le sadisme et le racisme ne sont pas très loin.
C'est donc dire que l'Europe a plus d'intérêt de soutenir la Turquie.
Que soutenir la Turquie est plus prioritaire pour l'Europe que de soutenir les pays africains.dont les dirigeants tournent le dos à leur propre population en désarroi et qui n'a pas d'autres (choix?) que d'aller se jeter en mer pour rejoindre l'Europe au péril de leur vie.
Pour ce qui est des migrants qui traversent la Turquie qui est donc responsable de ce désarroi?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Pauvre Afrique 12-12-2018 12:14
A ALIBABA
"Question d'intérêt et de priorité". Le mépris, le sadisme et le racisme ne sont pas très loin.
C'est donc dire que l'Europe a plus d'intérêt de soutenir la Turquie.
Que soutenir la Turquie est plus prioritaire pour l'Europe que de soutenir les pays africains.dont les dirigeants tournent le dos à leur propre population en désarroi et qui n'a pas d'autres (choix?) que d'aller se jeter en mer pour rejoindre l'Europe au péril de leur vie.
Pour ce qui est des migrants qui traversent la Turquie qui est donc responsable de ce désarroi?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 ALIBABA 12-12-2018 14:30
A Pauvre Afrique.

J'ai essayé de vous expliquer en qlq mot la grande différence en terme géopolitique de ces deux situations.
La grande majorité des réfugiés entre 2014-2016 passent par la Turquie pour franchir l'Europe à cause de la guerre contre Daesh et rebelles civiles en syrië, Irak aussi de qlq tribus de la sous-région.
La Turquie est au bord de l'Europe. voir carte. Elle est candidate à l'adhesion et fait partie de l'OTAN. Elle a un statut spécial et des relations plus privilégiés avec L'UE.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 ??? 12-12-2018 14:40
Ce pays cherche seulement des problèmes, on n'a pas fini avec des problèmes le plus élémentaires qu'on veut s'occuper des problèmes d'autres nationalités, laisser les passer, tout ce qu'on à faire, c'est de s'assurer qu'ils passent!!!s'ils sont mécontents, qui sait ce qu'ils peuvent commettre, deja la ville de Niamey craint en matiere de securité!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 pauvre Afrique 12-12-2018 15:49
A ALIBABA
En un mot vous nous dites que le Niger n'est pas la Turquie. Je n'ai dit que cela pour expliquer le deux poids deux mesures de nos partenaires au (sous?) développement.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 HABA KOUMA 12-12-2018 15:52
Solution; laissons ces migrants continuer leur chemin.
Ils ne font que passer.
Cessons de ramasser des pots que nous n'avons pas cassés.
A bon entendeur ...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Lemad 14-12-2018 07:01
Les fils du pays eux même.se cherchent ils n ont qu' a rentre
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

L’aéroport international de Zinder passe sous l’exploitation de l’ASECNA

26 mars 2019
L’aéroport international de Zinder passe sous l’exploitation de l’ASECNA

Le gouvernement du Niger a annoncé ce lundi 25 mars l’inscription de l’aéroport international de Zinder sur la liste des plates formes gérées par l’ASECNA, apprend-on dans un communiqué du...

Diffa : déclaration de Alternative Espaces Citoyens sur la situation humanitaire

25 mars 2019
Diffa : déclaration de Alternative Espaces Citoyens sur la situation humanitaire

Après une série d’attaques meurtrières attribuées à des éléments de Boko Haram, Alternative Espaces Citoyens a appris, par le biais de ses relais locaux de veille citoyenne en période de...

Communiqué de la famille Salou Souleymane sur le cas Niandou « Papus » Souleymane

25 mars 2019
Communiqué de la famille Salou Souleymane sur le cas Niandou « Papus » Souleymane

Chers tous,  Il vous souviendra que depuis maintenant quasiment quatre (4) longues années nos biens aimés, époux, grand-père, père, fils, oncle, cousin, ami et fils le Général Salou Souleymane et...

Journée Mondiale de l’Eau, Edition 2019 : le REJEA mobilise les acteurs

23 mars 2019
Journée Mondiale de l’Eau, Edition 2019 : le REJEA mobilise les acteurs

Le vendredi, 22 Mars 2019, le Réseau des Journalistes pour l’Eau et l’Assainissement (REJEA) a organisé une conférence-débat dans le cadre des activités commémoratives de la Journée Mondiale de l’Eau...

Boko Haram: des attaques font 8 victimes près de Gueskerou au Niger, et 23 soldats tchadiens à Dangdala

22 mars 2019
Boko Haram: des attaques font 8 victimes près de Gueskerou au Niger, et 23 soldats tchadiens à Dangdala

La secte Boko Haram a encore fait des victimes dans le bassin du Lac Tchad. Dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 mars, aux environs de 21h30, des...

Justice : à Zinder, la Cour d’assises prononce une peine de mort pour assassinat

21 mars 2019
Justice : à Zinder, la Cour d’assises prononce une peine de mort pour assassinat

La Cour d’Assises de Zinder qui tient depuis le 4 mars dernier sa première session de l’année dans la salle d’audience de la Cour d’Appel, a prononcé le mardi 19...