jeudi, 24 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


rouwarouwa11

Scène tragique à Zinder ce lundi 9 juillet en fin d’après-midi ! La ville a en effet connu un triste événement qui s’est soldé par mort d’homme dans des circonstances assez déplorables. Un transporteur de carburant fraudé communément appelé « roua-roua » a perdu la vie dans l’incendie qui s’est produit dans le véhicule qu’il conduisait à la suite d’une course poursuite avec les éléments de la brigade de douanes mobiles. Le tragique évènement s'est produit à l’entrée de la ville, sur la RN1 qui relie Niamey à Zinder, au niveau de Kanya Centrale.

 

Zeyna transfert argent bis

Les agents de la Douane avaient engagé une chasse à trois (3) véhicules transportant du carburant fraudé et au cours de la poursuite, deux véhicules se sont violemment heurtés provoquant ainsi un incendie dans l’une des deux voitures dans lesquelles se trouvait malheureusement la victime. C’est devant des témoins que la scène ahurissante s’est produite, le véhicule tout comme son occupant ont été complètement calcinés dans le feu. Le pire a été évité de justesse puisque le terrible accident s’est produit à quelques mètres de pylônes de la Nigelec, ainsi que des épiceries et maisons habitées. Sans oublier la cargaison de carburants que le véhicule, de marque Opel, transportait !

Des témoins sur place ont confirmé à Actuniger qu’il y avait eu au départ des tirs de la part des poursuivants, ce qui a provoqué la panique des fraudeurs qui ont voulu semé les agents et à conduit finalement au tragique évènement. Les Sapeurs-pompiers ont aussitôt intervenu pour neutraliser le feu mais le véhicule était déjà complètement embrasé et la seconde voiture impliquée dans l’accident, mise hors de service.

Ce n’est pas la première fois que de tels tragiques évènements se produisent dans la région mais aussi dans d’autres zones du pays. A Zinder, qui abrite paradoxalement la seule raffinerie du pays, la vente informelle du carburant importé frauduleusement du Nigéria, est devenue l’une des principales activités des jeunes. Malgré les risques, son faible coût à la vente, comparé à celui officiel vendu au niveau national, offre des marges de bénéfices assez consistantes pour que les « fraudeurs », pour la plupart des jeunes, continuent de s’y aventurer.

rouwarouwa2

rouwarouwa3

Un vrai problème économique mais aussi de société qui mérite que l’Etat, donc le gouvernement, s’y intéresse particulièrement avant qu’il ne soit trop tard. Avec le chômage ambiant et en dépit du fait que tout le monde s’accorde à reconnaitre que c’est un métier risqué en plus d’être illégal, ils sont nombreux dans le pays, à considérer que ces jeunes ne font que « se débrouiller » en l’absence de toute autre alternative. Le phénomène s’est d’autant amplifié dans la région de Zinder, où en plus de la présence de la SORAZ et ses camions, se greffe la proximité avec le Nigéria voisin ainsi que le taux de chômage, lequel s’est particulièrement accentué avec la dernière vague de licenciements des contractuels de l’éducation.

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires  

+5 #1 Pelé 10-07-2018 07:09
Pour empêcher la fraude il n'y a qu'un seul moyen de le faire. L'état n'a qu'à ramener le prix du car[mot censuré]nt à la hauteur de celui du Nigeria voisin. Le système démentiel qui fait que les étrangers qui viennent au Niger payent l'essence à la SORAZ moins cher que par rapport au prix exorbitant imposé aux populations nigeriennes est de loin pour quelque chose dans tous ces malheurs qui surviennent. Bref l'État en est le principal responsable. Quand on ne produisait pas l'essence on l'a toujours achetée à moins de 450 f s'il vous plaît à la Station !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Verdatre 10-07-2018 07:49
Paix à son âme. Cette situation perdure après l'autre incident qui a fait mal et à la population et à la douane elle-même. Il faut revoir la copie sur les prix du car[mot censuré]nt. Je ne dis pas de le vendre au même prix que le Nigeria, mais l'écart ne doit pas être trop grand.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 MAINA 10-07-2018 10:01
QUE SON AME REPOSE EN PAIX
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Blackmarket 10-07-2018 10:17
Pendant que les gros fraudeurs sont officiellement connus et se pavanent allègrement et insolemment dans ce pays.
La misère et l'incertitude d'un lendemain décent sont le lot du quotidien de la jeunesse Nigérienne. Pour nous qui avons grandi et vécu longtemps à l'étranger, il est plus facile et écœurant de constater cette condition aberrante dans laquelle végète la très grande majorité du peuple au détriment d'un groupuscule minoritaire.
Prenez garde, autorités et acolytes, car le jour viendra où vous ne pourrez plus dormir tranquillement car qui sème l'injustice sociale récoltera du sang inéluctablement...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 BRS 10-07-2018 10:59
les fraudeurs doivent être à la frontière, une fois entré en ville, la suite poursuite aura toujours des conséquences malheureuses comme celle ci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 réduire le prix 10-07-2018 11:13
réduire le prix est la seule solution
1litre a 275f
1litre a 540f
alors...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 haba kouma 10-07-2018 11:22
Non c'est la fraude qui fait des victimes.
Sinon que voulez-vous dire? De supprimer la douane nationale?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 haba kouma 10-07-2018 11:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Pelé :
Pour empêcher la fraude il n'y a qu'un seul moyen de le faire. L'état n'a qu'à ramener le prix du car[mot censuré]nt à la hauteur de celui du Nigeria voisin. Le système démentiel qui fait que les étrangers qui viennent au Niger payent l'essence à la SORAZ moins cher que par rapport au prix exorbitant imposé aux populations nigeriennes est de loin pour quelque chose dans tous ces malheurs qui surviennent. Bref l'État en est le principal responsable. Quand on ne produisait pas l'essence on l'a toujours achetée à moins de 450 f s'il vous plaît à la Station !


C'est à dire suivre les prix de Nigeria. C'est dire ne pas avoir notre propre politique de prix du car[mot censuré]nt.
En un mot ne plus avoir notre propre politique économique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 La Damagarawi 10-07-2018 12:29
Paix à son âme !
Je dois d'abord rappeler aux uns et aux autres que les fraudeurs "rouwa-rouwa" ne sont pas sous-informés de cette loi qui interdit le trafic( illégal) du car[mot censuré]nt et aussi et des mesures qu'elle envisage. Ensuite, il faut reconnaître que ces fraudeurs ont juré par tous les dieux de ne jamais renoncer à leur activité plus ou moins illicite quelle qu'en soit les sanctions dès l'instant même de l'adaptation de cette loi qu'ils quantifient d'injuste.
Quand on refuse de se soumettre à une loi, on finit par buter son côté le tragique. Certes, il est bien qu'on ait le courage de se débrouiller (surtout dans un pays où le chômage s'accentue) mais il est mieux qu'on sache que tout n'est pas permis.
Enfin, je ne peux pas m'empêcher d'en vouloir à la douane d'avoir un peu exagéré en poursuivant les fraudeurs jusqu'à l'intérieur de la ville ...
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #10 HAMADOU MAMODOU KOURA 10-07-2018 12:50
TOUT CA C'est PARCQUE C'est ZINDER on donne des instructions fermes aux agents.ISSOFOU ET TES SBIRES POUR ZINDER ALLAH YA ISSA.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Zinderois 10-07-2018 13:36
Pourquoi vous les appelaient DES FRAUDEURS. C'est en complicité avec les agents de douane que se fait cette pratique communement appelé ROUA ROUA. Chaque opel depense 16000 par voyage comme frais de route.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Barka 10-07-2018 14:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Zinderois :
Pourquoi vous les appelaient DES FRAUDEURS. C'est en complicité avec les agents de douane que se fait cette pratique communement appelé ROUA ROUA. Chaque opel depense 16000 par voyage comme frais de route.

très bien parlée mon frère. soit 16.000fcfa ou 5 litre de car[mot censuré]nt pour chaque poste de contrôle douanier
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 koumassa 10-07-2018 14:32
ina lillahi wa inna alaihi rajioun paix a son ame. nos condoleances á sa famille et proche.to koussan fa gasiya ba ta fadouwa a nijar yau. Non seulement les prix son très élevés par rapport a celui qui vient du nigeria,mais aussi le gouvernement a travers la sonidep n'a pas pris des mesures pour ravitaller les nigeriens en car[mot censuré]nt.combien de departement disposent de station aujourd'hui.dans certains coins du niger il faut faire 70km pour voir une station d'essence alors qu'il suffit juste pour eux de faire 5 á 6 km pour faire leur plein a 145 á 160 naira le litre soit au maxi 200/l. contre 540 fcfa/l sans tenir compte de la distance a parcourir. quequ'en soit la teneur du contingentement les nigeriens de gaya à Sasoumbouroum vont toujours frauder du car[mot censuré]nt.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 koumassa 10-07-2018 14:33
ina lillahi wa inna alaihi rajioun paix a son ame. nos condoleances á sa famille et proche.to koussan fa gasiya ba ta fadouwa a nijar yau. Non seulement les prix son très élevés par rapport a celui qui vient du nigeria,mais aussi le gouvernement a travers la sonidep n'a pas pris des mesures pour ravitaller les nigeriens en car[mot censuré]nt.combien de departement disposent de station aujourd'hui.dans certains coins du niger il faut faire 70km pour voir une station d'essence alors qu'il suffit juste pour eux de faire 5 á 6 km pour faire leur plein a 145 á 160 naira le litre soit au maxi 200/l. contre 540 fcfa/l sans tenir compte de la distance a parcourir. quequ'en soit la teneur du contingentement les nigeriens de gaya à Sasoumbouroum vont toujours frauder du car[mot censuré]nt.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Gringo 10-07-2018 17:21
Citation en provenance du commentaire précédent de Zinderois :
Pourquoi vous les appelaient DES FRAUDEURS. C'est en complicité avec les agents de douane que se fait cette pratique communement appelé ROUA ROUA. Chaque opel depense 16000 par voyage comme frais de route.

c'est tout a fait vrai et ces memes douaniers sont les 1ers consommateurs de ce car[mot censuré]nt, uhm
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 H 10-07-2018 19:17
Pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #17 Verdatre 11-07-2018 10:11
Mais pourquoi le mot car-bu-rant est systématiquement censuré?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 frode 11-07-2018 13:47
si la contrebande d'essence cesse ,les douaniers et les policiers postés aux barrages routiers accuseraient un manque à gagner qui abaisserait leur train de vie de manière drastique.s'il y a volonté d'endiguer la corruption et la fraude,que l'état fasse un appel d'offre national pour une vraie solution.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 Neutre 11-07-2018 17:57
Paix a son âme. C'est un dilemme qu'il nécessairement besoin de beaucoup d'attention. D'un coté l'autorité parle de fraude de l'autre on voie une légère et fragile solution contre le chômage, qui n'est pas encore exempte de risque. Que Dieu nous vienne en aide.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #20 Neutre 11-07-2018 17:57
Paix a son âme. C'est un dilemme qu'il nécessairement besoin de beaucoup d'attention. D'un coté l'autorité parle de fraude de l'autre on voie une légère et fragile solution contre le chômage, qui n'est pas encore exempte de risque. Que Dieu nous vienne en aide.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Salam 11-07-2018 20:04
Empêcher la fraude et approvisionner le pays l'arrière pays comment? Si j'habite sur la frontière du Nigeria, juste de l'autre cote l'essence est nettement moins cher, je fais comment ? j'achète le car[mot censuré]nt je pars trouver le car[mot censuré]nt du niger où ? Personne ne pourrait empêcher la fraude du car[mot censuré]nt dans ce pays...ya toute une bonne partie de la population qui survit grâce à ce business, si l'État y met fin, les gens vont faire quoi comme activité ? L'État est incapable d'occuper les gens et on leur empêche de se débrouiller.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #22 energie 15-07-2018 14:05
paix a son ame.je dit bien tous les Douaniers en dehors de Niamey cons
ommé le car[mot censuré]nt fraude et même des stock chez eux.les véhicules de car[mot censuré]nts soit disant fraude passe par les barrières et ont les fixe des prix ou car[mot censuré]nt
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #23 baban noura 16-07-2018 11:32
paix a son âme
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #24 Bachard M 25-07-2018 02:05
Salam.
Paix à son âme.
Même dans les pays développés ils y a le commerce informel.
Que dire du Niger si on l'empêche ?
Une chose que nous savons, plus y a du chômage plus y a du vols ( moto,cellulaire,sac à main..).
alors vaut mieux laisser ces petits commerçants qui ne gagnent pas grands choses que de vivre ces drames et bientôt les viols s'accenturont.
Que Dieu ns en préservent.
SVP ayons pitié de ces petits commerçants qui cherchent à nourrir leurs familles.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 Issa 10-09-2018 22:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Verdatre :
Mais pourquoi le mot car-bu-rant est systématiquement censuré?

Y a bug quelque part si non la machine refuse le mot b.u.r.a contenu dans car.bu.rant. Tiens, je l'écri pour voir: [mot censuré]. Sa signification? Cherche dans le haoussa! Quoi encore? :)
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 24/09/2020, 11:53
lutte-contre-la-covid-19-le-groupe-orano-renforce-les-capacites-operationnelles-du-cermes Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 05:21
l-aj-sem-niger-pose-les-jalons-d-un-cadre-de-dialogue-et-de-collaboration-entre-fds-et-acteurs-des-medias A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont...Lire plus...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...