mardi, 17 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

acteurs societe civile 14 04 2018

Dans un point de presse élargi à l’Opposition politique qu’il a animé ce samedi 14 avril au siège d’Alternative, le Cadre de concertation de la société civile  a annoncé maintenir, « advienne que pourra », sa manifestation prévue pour ce dimanche 15 Avril (à Niamey, marche suivie de meeting de 16H00 à 00H00) pour faire « échec aux dérives autoritaires du régime d’Issoufou Mahamadou ».

Dans un exposé de la situation qu’il a déroulé tout au long du point de presse, Diori Ibrahim a rappelé tous les faits des derniers mois qui constituent « de graves violations des libertés publiques » ainsi que des « manœuvres autoritaires du régime ». Selon le responsable du Cadre de concertation de la société civile, le contexte actuel exige « une résistance citoyenne » car « l’heure est grave » et « trop c’est trop » a-t-il ajouté, s’appuyant sur la mauvaise gouvernance qui caractérise le régime de la Renaissance, les interdictions de manifester et l’arrestation des leaders de la société civile aux mépris des textes et lois en vigueur ainsi que d’autres griefs comme le refus de certaines autorités [le ministre de l’intérieur ainsi que le gouverneur de Maradi, NDLR) de se plier aux décisions de la justice. « Cette situation incombe aux citoyens de se mobiliser  pour sauver la démocratie et notre pays »  a plaidé la société civile dans son appel à la « Résistance citoyenne ».

Pour la société civile, les responsables de cette situation qui sont actuellement à la tête de l’Etat, « ne peuvent pas et ne pourront pas bafouer la Constitution et les lois de la République» et espérer « avoir l’onction du peuple ».

Discours guerrier

La société civile qui a pour l’occasion reçu le soutien de l’opposition politique, comme en témoigne la présence à la conférence de presse du député Nassirou Halidou du MODEN/Lumana) durcit donc le ton. Avec des langages aux relents guerriers, qui ont été repris en chœur scandés par les militants présents, c’est à l’évidence un bras de fer qui semble avoir été déclaré contre le régime. « Nous marcherons demain quoiqu’il en arrive » ont martelés les différents intervenants qui ont saisi l’occasion pour appeler «toutes les forces vives de la nation afin qu’elles se mobilisent comme un seul homme,  pour faire barrage au totalitarisme inadmissible du régime ».

En dernier ressort, la société civile a interpellé les Forces de défense et de sécurité « qu’en pareil circonstance marquée par les violations flagrantes de la Constitution et des lois de la République, ils ne sont pas tenus d’exécuter des ordres manifestement illégaux ».

Il convient de noter que plusieurs autres organisations de la société civile comme le MOJEN ainsi que des partis de l’opposition ont aussi appelé à la mobilisation en soutien à la fronde politique et sociale qui s’organise contre le régime du président Issoufou Mahamadou. La veille, le MODEN Lumana a déjà appelé ses militants à se préparer pour contrer les manœuvres « dictatoriales du régime » et a décidé d’aller front contre le Guri.

Au risque de donner raison au pouvoir qui accuse la société civile de jouer le jeu de l’opposition en lui servant de « cheval de Troie »…

A.Y.B (Actuniger.com)

Commentaires   

+1 #1 Mohamed Nassamou 14-04-2018 19:52
Wallahi kun sso ko baku sso ba sai an zamna lahiya a nijer
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Amani Aboubacar Rabiou 14-04-2018 19:54
Vive la société civile nigérienne. Abat le gouvernement qui n'écoute pas son peuple !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Zanzama 14-04-2018 19:59
Vouloir le pouvoir n'est pas follie
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 TOTO A DIT 16-04-2018 01:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Zanzama :
Vouloir le pouvoir n'est pas follie

:P :P avoir le pouvoir n'est pas aussi folie.... ;-) :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 dogo 16-04-2018 07:58
Quand on dit que la société civile est manipulée par l' opposition des gens disent c'est faux, et voila elle lui tend maintenant la main . to mugané ba mu yarda ku kwari niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

16 juillet 2018
TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

Une centaine de maisons se sont effondrées à Tahoua (Centre) suite aux inondations provoquées par les pluies diluviennes qui se sont abattues dimanche sur la ville.Les inondations ont concerné plusieurs...

Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

16 juillet 2018
Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

Au Niger, l’avocat et l’activiste de la société civile, Lirwana Abdourahamane, se trouve à nouveau devant les juges. Il est poursuivi, cette fois, pour outrage à un magistrat. S’il est...

Visite de presse à l'usine de traitement d'eau de Goudel : plusieurs efforts ont été consentis et des progrès réalisés pour assurer l'approvisionnement en eau potable

13 juillet 2018
Visite de presse à l'usine de traitement d'eau de Goudel : plusieurs efforts ont été consentis et des progrès réalisés pour assurer l'approvisionnement en eau potable

Pour montrer à la population les progrès et les réalisations concrètes qui ont été faites les sociétés en charge de l’exploitation des eaux du Niger (SEEN) et la SPEN ont...

Affaire des lesbiennes de Maradi : une affaire de vol et de recel selon le procureur qui a mis fin à la rumeur

13 juillet 2018
Affaire des lesbiennes de Maradi : une affaire de vol et de recel selon le procureur qui a mis fin à la rumeur

Le Procureur de la République Près du Tribunal de Grande Instance de Maradi, M. Hama Illiassou a coupé court jeudi 12 juillet à une rumeur persistante dans la région de...

Société civile : naissance d’un nouveau front, le Forum de la Société civile pour un Niger Nouveau (FSCNN)

13 juillet 2018
Société civile : naissance d’un nouveau front, le Forum de la Société civile pour un Niger Nouveau (FSCNN)

Déclaration de création du Forum de la Société civile pour un Niger Nouveau (FSCNN) Vu la constitution du 25 novembre 2010, notamment son préambule où le peuple nigérien souverain :...

BAC 2018 : près de 60.000 candidats en salle pour décrocher le précieux sésame

11 juillet 2018
BAC 2018 : près de 60.000 candidats en salle pour décrocher le précieux sésame

Les épreuves écrites du Baccalauréat session 2018 ont démarré ce mercredi 11 juillet sur toute l’étendue du territoire national. Le lancement officiel s’est déroulé à Tillabéry, présence du ministre de...