dimanche 4 décembre 2022

3302 lecteurs en ligne -

fraren

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 29 SEPTEMBRE 2022

CM 29 09 2022

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 29 septembre 2022, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

       Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

 

I.         AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.

Le Conseil des Ministres a adopté les projets de textes ci-après : 

1.1.        projet de décret relatif au dispositif d’appui au profit des anciens Premiers Ministres. 

1.2.        projet de décret déclarant d’utilité publique les opérations de construction de la ligne haute tension 132KV, double ternes Kandadji-Niamey.

Ces opérations consistent en la réalisation d’une ligne haute tension 132KV, double ternes sur une distance de 190 Km devant raccorder le poste « départ » Kandadji, au poste « arrivée » situé sur le plateau du village de Gorou Banda.

Le présent projet de décret a pour objet de déclarer d’utilité publique les zones situées dans l’emprise de la ligne haute tension afin de permettre de les reverser dans le domaine foncier public de l’Etat.

 

II.      AU TITRE DU CABINET DU PREMIER MINISTRE.

Le Conseil des Ministres a adopté les projets de textes ci-après :

2.1           Rapport de suivi semestriel de l’action Gouvernementale. 

Le rapport semestriel de suivi de la performance de l’action gouvernementale fait le point sur les progrès réalisés vers l’atteinte des cibles annuelles des projets annuels de performance (PAP) des Ministères, après six (06) mois d’exécution budgétaire. Il offre des éléments d’aide à la décision pour d’éventuelles réorientations.

La mise en œuvre des programmes budgétaires durant le premier semestre 2022 est intervenue dans un contexte global marqué par des crises sécuritaires et sanitaires, le déficit de la campagne agricole ainsi que les répercussions des tensions géoponiques. Néanmoins, des progrès considérables ont été enregistrés dans la réalisation des cibles annuelles des livrables.

 

2.2           Projet de décret portant Code des Marchés Publics et des Délégations de Service Public. 

La mise en œuvre du décret n° 2016-641/PRN/PM du 1er décembre 2016, portant code des marchés publics et des délégations de service public a permis à notre système de passation des marchés publics d’être au diapason des standards internationaux, notamment par l’obligation qu’il fait du respect des règles de transparence, d’efficience, d’économie et de responsabilisation des acteurs de la commande publique.

Malgré tous ces efforts, les enseignements tirés des activités principales de l’Agence de Régulation des Marchés Publics, révèlent  des difficultés pour les autorités contractantes de conduire convenablement les procédures de passation des marchés avec comme corollaire une sous-consommation et une mauvaise gestion des crédits alloués.

Ces constats ont engendrés l’idée d’une refonte du Code en vigueur en vue d’apporter les améliorations nécessaires. 

Le présent projet de décret met l’accent sur l’encadrement de certaines procédures en prenant en compte les prescriptions de la directive n° 04/2005/CM/UEMOA du 09 décembre 2005, portant procédures de passation, d’exécution et de règlement des marchés publics et des délégations de service public concernant notamment le recours à la procédure d’entente directe et de l’appel d’offres restreint.

Les autres innovations introduites dans le nouveau code sont, entre autres : 

-         la possibilité donnée à l’entité administrative en charge du contrôle a priori des marchés publics et aux autorités contractantes, de veiller au respect des indicateurs de performance de l’UEMOA ; 

-      les acquisitions des missions diplomatiques et celles des Forces de Défense et de Sécurité  ont été intégrées au titre du régime dérogatoire pour prendre en compte leur spécificité ;

-      les achats dont les montants sont inférieurs aux seuils sont soumis à des procédures de bon de commande dont les modalités sont fixées par arrêté du Premier Ministre ;

-      des clarifications sont apportées en ce qui concerne  la double revue pour une meilleure compréhension de la procédure ;

-      des délais fixes sont prévus pour les procédures de sollicitation des prix dans un souci d’harmonisation ;

-      des dispositions favorables à l’accès des PME aux marchés publics ont été prévues et précisées.

 

III.    AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES ENERGIES RENOUVELABLES.

Le Conseil des Ministres a adopté le projet de décret portant acte de cessibilité des propriétés à exproprier dans le cadre des opérations de construction des lignes Haute Tension de transport d’interconnexion électrique de 330KV frontière du Nigéria-Zabori-Niamey-frontière du Burkina Faso et Zabori-frontière du Benin et le poste 330/132/33KV de Zabori.

Le présent projet de décret a pour objet, de rendre cessibles au profit de l’Etat, les propriétés concernées par les opérations de construction de la partie nigérienne  du projet régional de la dorsale nord 330 KV afin de dédommager les propriétaires.

 

IV.    AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE.

Le Conseil des Ministres a adopté le projet de décret portant organisation du régime des retraites des fonctionnaires de l’Etat.

Le présent projet de décret est une refonte du décret n°61-50/MFP/P/MF du 27 mars 1961, portant organisation du régime des retraites des fonctionnaires de la République du Niger et institution d’un fonds national des retraites.

Il adapte le régime des retraites au contexte actuel, en tenant compte de l’évolution des institutions et de l’environnement social.

Entre autres innovations, le présent projet de décret consacre la mensualisation des pensions des retraités et met fin à certaines formes de discrimination à l’égard des femmes fonctionnaires.

Enfin, l’adoption du présent projet de décret permettra également à la Caisse Autonome des Retraites  du Niger de prendre en charge la gestion effective du Fonds National des Retraites.

 

V.      MESURES NOMINATIVES

Le Conseil des Ministres a adopté les mesures individuelles suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE, DE LA POPULATION ET DES AFFAIRES SOCIALES

  • Monsieur Nasser Kada, gestionnaire des services de santé, Mle 57985/K, est nommé inspecteur des services.

Il est mis fin aux fonctions d’inspecteurs des services exercées par les personnes ci-après :

  • Docteur Guida Seidou, médecin radiologue.
  • Madame Soumana Abdallah Mariama, inspectrice principale du trésor, Mle 85211/V.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATON

Les personnalités dont les noms suivent sont nommées membres du Bureau du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) pour un mandat de cinq (5) ans à compter du 21 septembre 2022.

Il s’agit de :

  • Premier Vice-président: Monsieur Saddi Samaila.
  • 2ème Vice-président : Madame Amina Tchémogo.
  • 3ème Vice-président: Monsieur Djibrilla Idrissa.
  • 4ème Vice-président Monsieur Soumaila Tchiwaké.
  • Premier Rapporteur du Bureau du CESOC : Monsieur Sani Wada
  • 2ème Rapporteur du Bureau du CESOC : Monsieur Dodo Manou
  • 3ème Rapporteur du Bureau du CESOC : Monsieur Mai Ali Boukar.

Les personnalités dont les noms suivent sont nommées membres du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) pour un mandat de cinq (5) ans à compter du 21 septembre 2022.

Il s’agit de :

1°) Représentants des Conseils Régionaux et de la Ville de Niamey :    

Conseil Régional d’Agadez 

1.    Monsieur Mohamed Anako

2.    Monsieur Matachi Moussa

 

Conseil Régional de Diffa : 

3.    Monsieur Ali Bossoma Boukar

4.    Monsieur Kaoumi Bri Kassoum

 

Conseil Régional de Dosso :

5.    Madame Boubacar Nana

6.    Monsieur Hassane Oumarou

 

Conseil Régional de Maradi :

7.    Monsieur Maty Almoustapha

8.    Madame Baba Habi Saadou

 

Conseil Régional de Tahoua :

9.     Monsieur Maliki Harouna

10. Monsieur Galiou Hamadel Momine

 

Conseil Régional de Tillabéry :

11.                      Monsieur Issifou Issa

12.                      Monsieur Diafara Moussa

 

Conseil Régional de Zinder :

13.                      Monsieur Mohamed Ali Manzo Diallo

14.                      Madame Ayouba Balki Mahamane

 

Ville de Niamey :

15.                      Monsieur Oumarou Dogari Moumouni

16.                      Madame Mariama Souley Sanda

 

2°) Représentants des Conseils de Ville :

Conseil de Ville de Maradi :

     17. Monsieur Rabiou Kané Garba 

 

Conseil de ville de Tahoua :

18.         Monsieur Aboubacar Issa

 

Conseil de Ville de Zinder :

19.         Madame Fannata Mamadou Digagi

 

        Conseil de Ville de Niamey :

20.         Monsieur Idrissa Barbizo

 

3°)  Représentants des Conseils Municipaux des Régions :

 Conseils Municipaux de la Région d’Agadez :

21. Monsieur Abdourahamane Tourawa

 

 Conseils Municipaux de la Région de Diffa :

22. Monsieur Issa Bonga

 

 Conseils Municipaux de la Région de Dosso :

23 Monsieur Maikigoudou Boubacar

 

 Conseils Municipaux de la Région de Maradi :

24 Monsieur Ousmane Dan Bouga

 

 Conseils Municipaux de la Région de Tahoua :

25 Monsieur Abdoulaye  Zayana

 

 Conseils Municipaux de la Région de Tillabéry :

26. Monsieur Karidio Hamadou

 

 Conseils Municipaux de la Région de Zinder :

27. Monsieur Issoufou Issa

 

    Conseils Communaux d’Arrondissement de la Ville de Niamey

         28. Monsieur Sidibé Boureima

4°) Représentants de la chefferie traditionnelle :

Région d’Agadez

29. Son Altesse Oumarou Ibrahim Oumarou

 

Région de Diffa :

30. Honorable Mai Warouma Mai Arifa

 

Région de Dosso :

31. Honorable Mahaman Sani Ibrah

 

Région de Maradi :

32. Honorable Issoufou Maidobo

 

Région de Tahoua :

33. Honorable Hamzata Mohamed

 

Région de Tillabéry :

34. Honorable Alhassane Albadé

 

Ville de Niamey :

35. Honorable Maazou Mamoudou

 

Région de Zinder :

36. Son Altesse Aboubacar Sanda

 

 5°) Représentants des Associations religieuses :

37. Dr. El Hamet Maî Ousmane

38. Monsieur Sani Sadi

39. Monsieur Raymond Younoussi Yoro

 

6°) Représentants de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger :

40. Monsieur Oumarou Laouali Gago

41. Madame Maidah Zeinabou Mamoudou

 

7°) Représentant de la Chambre des Métiers et d’Artisanat du  Niger :

42. Monsieur Alassane Abdou

 

 8°) Représentants du Réseau National des Chambres d’Agriculture :

43. Monsieur Assadeck Alkabouss

44. Monsieur Hamed Ouha

45. Monsieur Moussa Diagara

46. Monsieur Ladan Soumana

47. Monsieur Mamane Moutari Harouna

48. Monsieur Oumarou Garba

49. Monsieur  Salifou Allassane Djimaraou

50. Monsieur Soumaila Abdourahamane

51. Monsieur Mahamane Amadou Doutchi

 

9°) Représentant des associations des Droits de l’Homme et de la Promotion de la Démocratie

52. Monsieur Anda Garba Moussa

  10°) Représentants des Enseignants chercheurs :

      a°) Université Abdou Moumouni de Niamey :

53. Dr Moussa Mayaki Fatchima

54. Pr. Amadou Boureima

         b°) Université de Maradi :

55. Dr Hamidine Mahamadou

       c°) Université de Tahoua :

56. Dr Dan Baky Agada

      d°) Université de Zinder :

57. Dr Alka Ousmane Mahamadou

 

11°)  Représentant des Fédérations Culturelles :

58. Monsieur Yacouba Adamou dit Black Mailer

 

 12°)  Représentant des Fédérations Sportives :

59. Monsieur Nouhou Daouda

 

13°)  Représentants des Collectifs d’organisations féminines :

60. Madame Souley Zeinabou Habou Barma

61. Madame Hadjia Karima Mahamane

 

14°) Représentants des Confédérations Syndicales des Travailleurs :

62. Monsieur Ibro kané

63. Monsieur Oumarou Moussa

64. M. Elhadj Mamadou Sako

65. Madame Hadjia Mariama Lankoandé

66. Monsieur Alain Adikan

 

  15°) Représentant des Syndicats des Travailleurs non affiliés :

67. Monsieur Maman Salé

 

 16°) Représentants des organisations patronales :

68. Monsieur Ibrahim Mounkaila

69. Monsieur Salifou Mayaki

70. Monsieur Adolphe Sagbo

71. Madame Maiga Zalika

 

17°) Personnalités désignées par le Président de la République

72. Monsieur Hama Aboubacar

73. Monsieur Mahaman Lawali Ahmadou Kanta

74. Monsieur Yahaya Djibo

75. Monsieur Adamou Tinni Alzouma

76. Madame Koubra Raphiou

77. Monsieur Souley Madou

78. Monsieur Abba Maloun

 

18°)  Personnalités désignées par le Président de l’Assemblée nationale :

79. Monsieur Haya Oumarou Amadou

80. Monsieur Tahirou Harouna

81. Elhadj Labo Mahaman Nourou

82. Madame Sabo Garba Baraka

 

 19°) Personnalités désignées par le Premier ministre :

83. Mme Fatima Bizo

84. Monsieur Mahamane Mahamadou

 

 20°) Représentant des Nigériens à l’extérieur :

85. Monsieur Ousman Sanda Boubacar

 

 21°) Représentant de l’Association Nationale des Handicapés :

         86. Monsieur Alhassane Youma

 

22°) Représentant des organisations de défense et de protection de l’environnement :

87.  Monsieur Halidou Moussa

 

23°) Représentant des organisations du secteur des industries extractives :

88. Monsieur  Issoufou Sherif

 

 24°) Représentant de l’Association des Municipalités du Niger.  

89. Monsieur Abdou Ouhou Dodo

 

 25°) Représentant de l’Union des Scolaires Nigériens (USN).  

90. Monsieur Boudou Issoufou Mahamadou

 

 26° Représentant du Conseil National de la Jeunesse (CNJ).  

91.  Monsieur Yacouba Ango

 

VI.    COMMUNICATIONS.

Le Conseil des Ministres a entendu deux (02) communications.

 

1).   une communication du Ministre du Commerce relative à l’organisation de la 3ème édition de l’initiative « mois d’octobre, mois du consommer local » dans l’espace UEMOA, qui débutera le 1er octobre 2022.

Le thème unique retenu pour tous les Etats membres est : « Consommation des produits locaux, un levier d’accroissement des investissements productifs de développement et d’intégration régionale ».

2).   une communication du Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat relative à l’organisation du concours national de musique moderne nigérienne « PRIX DANGOURMOU » qui se déroulera du 19 au 25 octobre 2022 à Tahoua.

L'ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Fait à Niamey, le 29 septembre 2022

 

Le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement

LARWANA IBRAHIM

.

Commentaires  

+2 #1 MMS 30-09-2022 08:24
projet de décret relatif au dispositif d’appui au profit des anciens Premiers Ministres. :eek: :eek: :eek:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 TOTO A DIT 30-09-2022 17:43
:D :lol: Quand, selon , BOUZOUM le Faussaire avec 3 certificats de nationalité avec des numéros différents, avec 3 lieux de naissance différents à lui seul , serait d'origine lybienne entre autres ..... Et que TOTO A DIT partage. .et depuis quand partager devient un crime .. et aller à la ligne n'est ce pas un choix......

Selon «Jeune Afrique» du 4 septembre 2018, M. Bazoum est issu de la tribu arabe des Ouled Slimane, qui vit principalement dans le sud de la Libye. Cette tribu est très proche de la France depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est un Libyen d’origine. Malien d’adoption et Nigérien de naissance. Son épouse est malienne. C’est qu’on appelle africain sans frontière.

Mais de quoi se mêle TOTO A DIT ???

Qui dit simplement pourquoi BOUZOUM en tant Nigérien naturalisé , chasse hors du Niger , un autre Nigérien né au Niger , en la personne du Journaliste ALFA ..... Quand il était ministre de l'intérieur , ceteris Paribas....toute chose étant égale par ailleurs ???

C'est quelle justice a deux mesures .....

FAMIWOOOOOO DU NIGER ????

QUELQU'UN ( E) pour éduquer et éclairer...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com