dimanche, 01 août 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Photo famille Osc et Pr Bazoum

Mot introductif du Président de la République lors de la rencontre, dans l’après-midi du lundi 07 juin,  avec les représentants des Organisations de la Société civile

« Je suis très heureux  d’avoir cette opportunité d’échanges avec le segment des forces vives de notre pays. 

Je pensais qu’il était bon que nous nous retrouvions dans un format large comme c’est le cas. Je veux qu’à l’occasion de cette rencontre d’aujourd’hui, nous ayons un bon échange sur ce que doivent être les rapports entre le Gouvernement et la Société Civile. Je vais écouter ce que vous me direz sous forme des attentes qui sont les vôtres. Je vais vous dire aussi ce que sont nos attentes, à nous, vis-à-vis de la Société Civile.

Je conçois la Société Civile comme un acteur qui a un rôle très important pour la vitalité de notre démocratie, de par sa fonction qui consiste à alerter les pouvoirs publics et à les dénoncer, aussi, le cas échéant.

L’alerte est un moment important dans la le rôle de la Société Civile. La dénonciation est un autre moment important qui est aussi une forme, pour ainsi dire, de dialogue avec le Gouvernement.

La Société Civile doit alerter sur la gouvernance et doit dénoncer quand il y a un dérapage ou quelque chose qu’elle considère comme tel. Nous avons besoin d’acteurs qui jouent ce rôle de sentinelle parce qu’en effet, la tendance spontanée des humains, malgré toutes les mesures qu’ils peuvent prendre pour l’autocontrôle, c’est d’en faire fi et de passer des lignes que la Société Civile devrait être là pour les indiquer en disant attention, vous êtes en train de passer une ligne. Vous n’en avez pas le droit.

De même que le pouvoir est conçu devant être exercé dans le cadre d’un régime qui prévoit une opposition politique, de même la démocratie est inséparable du principe de l’existence d’acteurs dont la fonction est justement de rappeler à l’ordre. C’est une nécessité absolue qui est consubstantielle à l’exercice du pouvoir démocratique.

Nous ne concevrons jamais et nous n’avons jamais conçu la façon pour nous de gouverner comme n’étant pas compatible avec l’existence d’acteurs tels que vous êtes, tels que vous prétendez être. Bien au contraire, nous concevons, et ça depuis que nous sommes engagés dans le combat pour promouvoir la démocratie.

Nous concevons qu’il y a une place pour des acteurs comme vous, qui ne sont pas des acteurs politiques, qui n’ont pas vocation à conquérir le pouvoir et à l’exercer, mais qui ont une vocation très précise de sentinelle, pour critiquer et pour dire ce qui se fait , ce qui se fait en bien et ce qui se fait en mal.

Vous êtes aussi un acteur dans le combat pour la promotion de la liberté d’expression. Vous êtes aussi un acteur dans le combat pour la promotion de la bonne gouvernance, le respect de la justice, pour le respect des règles instituées par la constitution et l’état de droit.

Je voudrais avoir un bel échange avec vous.  Nous sommes tout à fait ouverts. Notre régime, en particulier sous l’égide du président Issoufou, avait pris un engagement important. Nous nous sommes efforcés de le respecter et nous le respecterons encore plus à mesure que nous apprenons, à mesure que nous exerçons le pouvoir. Cet engagement, vous vous souvenez, c’était celui de la dépénalisation du délit par voie de presse. Le Président Issoufou avait signé la Déclaration de la Table de la Montagne. Notre pays a fait des progrès dans le domaine de la liberté de la presse. Il a pu y avoir par moments des à-coups, mais je voudrais vous dire notre volonté de faire en sorte que ce genre d’engagement soit respecté et ferme-il était ferme déjà – et le sera davantage à l’avenir.

Je voudrais vous dire que tout ce que nous ferons, nous le ferons avec beaucoup de conviction.  

Nous avons besoin de vous dans le combat contre la corruption, la concussion. Vous devez nous aider et votre aide doit pouvoir trouver le moyen de s’articuler de façon qu’elle soit efficace. Vraiment, je voudrais vous dire que  j’ai besoin que vous me donniez la main.

Vous avez écouté mon discours d’investiture. Je sais qu’il y a un certain nombre de pratiques qui ne sont pas bien pour notre société. Nous les avons combattues comme nous avons pu, mais nous ne sommes pas satisfaits des résultats que nous avons atteints. Et nous voulons que vous nous aidiez à améliorer davantage notre gouvernance. Nous voulons que nous soyons cités parmi les pays d’Afrique qui promeuvent le plus la bonne gouvernance, qui sont efficaces dans leur lutte contre la corruption.

Ce combat n’est pas facile. Je puis vous le dire. Ça n’a jamais été notre volonté mais qui a pu être défaillante. Ce sont les moyens peut-être, qui n’ont pas été à la hauteur des exigences de ce combat-là.  Mais je voudrais, avec vous, désormais entretenir une relation sans que j’aie quelque préoccupation de type vraiment populiste juste pour vous faire plaisir ou pour abuser de l’opinion. Non. J’ai besoin d’acteurs qui nous aident pour que nous puissions extirper de notre administration tous les mauvais comportements. Si la Société Civile peut être utile dans ce combat, vraiment, je souhaiterais qu’elle nous aide également.

Nous allons au fur et à mesure définir les mécanismes à même de nous permettre d’atteindre de bons résultats.

Et si à l’occasion, vous, vous pouvez aussi être d’une certaine utilité, dans le cadre d’un certain rôle, volontiers, nous accepterons ce que vous pouvez nous suggérer,  ce que vous pouvez nous aider à faire.

Voilà donc, en guise d’introduction, ce que j’ai voulu vous dire, tout en vous remerciant une fois de plus, d’avoir accepté de venir à cette invitation que nous vous avons faite.

Merci beaucoup. »

 

Commentaires  

+13 #1 Tom 08-06-2021 09:38
Excellent signal d'ouverture et de decrispation de la vie sociale et politique dans notre pays. Please keep it up Bazoum
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #2 Mashallah 08-06-2021 09:47
Le pays a grand besoin de ces gestes de reconciliation et d'unite pour s'attaquer plus efficacement a ses nombreux defits. Merci Bazoum d'y a voir pense car dix ans de tension, de mepris, de haine, de division, d'egoisme, de culte de la personne, de pouvoir personnel, de pillage, de mechancete, d'indifference, etc. ont failli avoir raison de notre beau et paisible Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 Hold-up électoral 08-06-2021 18:01
J'avoue que Bazoum m'impressionne.

Je ne m'attendais pas à cette magnanimité de lui.

Hé, quand le dirigeant se comporte bien il faut le dire et le féliciter.

Bazoum a compris que l'apaisement du climat est un gage au retour à la normalité.

Honnêtement, je suis agréablement surpris par ce changement de paradigme,
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Dogon Loma 08-06-2021 18:57
#3 Hold-up électoral
Bazoum president est diametralement oppose a Bazoum garant des interets du PNDS. Apparemment, il savait deja quoi faire, comment le faire et par ou commencer avant meme qu'il ne devienne president. Issoufou mahamadou ayant ete une malediction pour le pays, n'importe quel geste que poserait Bazoum du haut de son patriotisme serait percu positivement comme une rupture. Si Bazoum continue de diriger le pays avec son coeur et non avec son ego comme la malediction issoufou, alors il pourra certainement compter sur le soutien plein et entier des nigeriens de quelque bord politique que ce soit. Tout ce que les nigeriens veulent aujourd'hui c'est d'oublier a jamais le cauchemar issoufou et ses femelles.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Bourgou 08-06-2021 18:59
Elle est peuplee cette societe civile nigerienne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Babba 08-06-2021 21:43
Tous les nigériens soucieux du devenir de notre nation doivent apporter leur soutien au Président BAZOUM.
Il faut faire l'effort de surmonter tous les écueils liés à l'adversité politique pour tisser un autre type de rapport qui permettra à notre pays de sortir de l'ornière de la corruption, de la médiocrité et de la pauvreté.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 HARAKOY 09-06-2021 10:18
LIBEREZ LES PRISONIERS POLITIQUES ET VOUS AUREZ MARQUE UN TROP GROS POINT DANS LA RECONCILIATION NATIONALE!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Anonyme 09-06-2021 13:48
Donnez lui juste le temps. Il fera du miracle pour le pays. Soutenez-le, et acceptez ce qu'il a dit au moment de son investiture" Personne n'est responsable de ses origines, les gens sont responsables de ce qu'ils font". Qu'Allah le tout puissant l'accompagne et le récompense pour tout minimum de bien qu'il fera pour le peuple nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Anonyme 09-06-2021 13:49
De la part d'un nigérien apolitique
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #10 Labizé 09-06-2021 14:13
Arzika Tchangari Zodi,peuvent jouer un rôle dans le redressement de l’administration.
Au temps du CMS le chef faisait des visites en profondeurs il travaillait plus de 12h par jour pour contrôler tout le territoire.
Bazoum pourrai donner ces patriotes la responsabilité de plusieurs secteurs importants pour le Niger.
Chef de projet à la présidence exemple éducation, santé, agriculture élevage ,énergies,développement du monde rural. Ils auront carte blanche si les resources sont utilisées si les travaux avancent accélérer les projets au niveau des ministres être présent sur le terrain.
Une sorte d’intelligentsias nigérienne pour dire attention aux bandits d’état ce n’est plus comme avant.
Juste une proposition!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Zakou Maiga 09-06-2021 21:08
Je pense aussi que les ministres ne peuvent pas tout contrôler, les acteurs de la société civile peuvent jouer un grand rôle dans la suivi des chantiers de l’état. Il faut les rattacher à la présidence
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ODD ADAPT JUIELLET 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 31/07/2021, 23:42
fc-g5-sahel-le-general-namata-passe-le-fanion-de-commandement-au-general-tchadien-oumar-bikimo Le général de division Oumar Bikimo du Tchad remplace le général de brigade Oumarou Namata Gazama du...Lire plus...
Publier le 31/07/2021, 20:22
situation-economique-du-niger-le-bien-etre-des-populations-menace-par-les-crises-sanitaire-et-securitaire-banque-mondialeNIAMEY, NIGER, 26 juillet 2021 – La crise sanitaire liée au COVID-19 et la situation...Lire plus...
Publier le 31/07/2021, 11:52
initiative-niger-2-0-le-monde-rural-nigerien-se-digitalise-avec-le-lancement-de-duddal-la-bibliotheque-numerique-de-l-agriculture-et-du-developpement-rural Le jeudi 29 juillet dernier au Centre international de Conférence Mahatma Ghandi de Niamey, il a été...Lire plus...
Publier le 30/07/2021, 18:31
education-et-protection-des-enfants-en-mobilite-dans-la-region-d-agadez-des-resultats-satisfaisants-et-des-beneficiaires-reconnaissants-a-l-unicef-et-a-ses-partenaires [REPORTAGE] Dans le cadre de son appui multiforme au gouvernement du Niger pour garantir les droits...Lire plus...
Publier le 30/07/2021, 17:43
les-forces-armees-nigeriennes-a-l-assaut-de-l-eigs-par-omar-sylla Dans leur lutte contre le fléau terroriste au Sahel, les forces régionales ne ménagent aucun effort et...Lire plus...
Publier le 28/07/2021, 16:25
insecurite-18-civils-encore-massacres-par-des-individus-armes-ce-mardi-a-deykoukou-pres-de-banibangou-tillaberi Ce mercredi 28 juillet 2021 aux environs de 9h00, des individus armés venus à bord de motos ont mené...
Publier le 27/07/2021, 22:09
declaration-de-la-cap-20-21-et-allies-l-opposition-reaffirme-sa-non-reconnaissance-de-l-election-de-bazoum-mohamed-comme-president-et-exige-la-liberation-des-prisonniers-politiques Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour...
Publier le 26/07/2021, 22:37
insecurite-plusieurs-civils-tues-dans-une-serie-d-attaques-dans-la-region-de-tillaberi Plusieurs villages  de la région de Tillabéri, frontalière du Mali, ont été ciblés ces derniers...
Publier le 30/07/2021, 17:43
les-forces-armees-nigeriennes-a-l-assaut-de-l-eigs-par-omar-sylla Dans leur lutte contre le fléau terroriste au Sahel, les forces régionales ne ménagent aucun effort et...
Publier le 26/07/2021, 22:37
insecurite-plusieurs-civils-tues-dans-une-serie-d-attaques-dans-la-region-de-tillaberi Plusieurs villages  de la région de Tillabéri, frontalière du Mali, ont été ciblés ces derniers...
Publier le 27/07/2021, 14:30
alerte-meteo-risque-d-inondation-pluviale-d-ici-48h-dans-plusieurs-communes-du-niger Dans une alerte publiée ce mardi 27 juillet 2021, le système d’alerte inondation du ministère de...
Publier le 27/07/2021, 22:09
declaration-de-la-cap-20-21-et-allies-l-opposition-reaffirme-sa-non-reconnaissance-de-l-election-de-bazoum-mohamed-comme-president-et-exige-la-liberation-des-prisonniers-politiques Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour...
Publier le 28/07/2021, 16:25
insecurite-18-civils-encore-massacres-par-des-individus-armes-ce-mardi-a-deykoukou-pres-de-banibangou-tillaberi Ce mercredi 28 juillet 2021 aux environs de 9h00, des individus armés venus à bord de motos ont mené...
Publier le 27/07/2021, 17:41
niger-28-morts-12-851-sinistres-et-d-importants-degats-deja-enregistres-suite-aux-fortes-precipitations-enregistrees-depuis-le-debut-de-l-hivernage-protection-civile Les fortes précipitations enregistrées au Niger depuis le début de la saison des pluies en mi-juin,...

Dans la même Rubrique

Assemblée nationale : discours du président Seini Oumarou à la clôture de la première session extraordinaire au titre de 2021

28 juillet 2021
Assemblée nationale : discours du président Seini Oumarou à la clôture de la première session extraordinaire au titre de 2021

Discours du Président Seini Oumarou à l’occasion de la clôture de la 1ère Session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021. Elle avait comme principal ordre du jour,...

Déclaration de la CAP 20-21 et Alliés : l’opposition réaffirme sa non-reconnaissance de l’élection de Bazoum Mohamed comme Président et exige la libération des prisonniers politiques

27 juillet 2021
Déclaration de la CAP 20-21 et Alliés : l’opposition réaffirme sa non-reconnaissance de l’élection de Bazoum Mohamed comme Président et exige la libération des prisonniers politiques

Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour le Changement (ACC), du Front Républicain pour le Changement (FRC) et Alliés du 27 juillet 2021

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 23 JUILLET 2021

23 juillet 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 23 JUILLET 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 23 juillet 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Président...

Mahamadou Issoufou, ancien président du Niger et ex champion de la Zlecaf : « En m’honorant, vous honorez le peuple Nigérien que j’ai eu l’honneur de diriger pendant dix ans »

16 juillet 2021
Mahamadou Issoufou, ancien président du Niger et ex champion de la Zlecaf : « En m’honorant, vous honorez le peuple Nigérien que j’ai eu l’honneur de diriger pendant dix ans »

  Allocution de SE Issoufou Mahamadou, ancien Président de la République du Niger et Champion de la zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) à l’occasion de la cérémonie d’hommage...

Assemblée nationale : allocution du président Seyni Oumarou à l’ouverture de la session extraordinaire

14 juillet 2021
Assemblée nationale : allocution du président Seyni Oumarou à l’ouverture de la session extraordinaire

Discours de SEM SEINI OUMAROU à l’occasion de l’ouverture ce mercredi de la 2ème session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021 avec comme ordre du jour l’examen...

Algérie-Niger : le président Tebboune annonce l'ouverture de la frontière algéro-nigérienne pour faciliter les échanges commerciaux

14 juillet 2021
Algérie-Niger : le président Tebboune annonce l'ouverture de la frontière algéro-nigérienne pour faciliter les échanges commerciaux

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé mardi à Alger l'ouverture de la frontière terrestre entre l'Algérie et le Niger pour faciliter les échanges commerciaux entre les deux...