lundi 5 décembre 2022

2788 lecteurs en ligne -

fraren

Elections au Niger : la mission d’observation de la CEDEAO apprécie le « climat apaisé et paisible » qui règne pendant la journée électorale (Communiqué)

Mission observation ecowas Election Ne

Près de 7 millions 500 mille électeurs sont appelés aux urnes ce 27 décembre 2020 dans le cadre des élections présidentielle et législatives au Niger, pays membre de la CEDEAO. Selon la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ; les 25 mille bureaux de vote prévus dans le cadre de ces élections, resteront ouverts de 08H00 à 19H00 (GMT+1) sur toute l’étendue du territoire nigérien. Dans ses premières déclarations, le chef de la mission d’observation de la CEDEAO a apprécié le « climat apaisé et paisible » ayant régné pendant la journée comme au cours de la campagne électorale qui a précédé le scrutin.

Dans un communiqué, la mission de de la CEDEAO a rappelé que l’élection présidentielle à deux tours va se jouer entre les 30 candidats dont les dossiers ont été validés par la Cour Constitutionnelle du pays. Les citoyens nigériens sont aussi appelés ce même jour, à élire les 171 représentants à l'Assemblée nationale, qui est un parlement monocaméral, pour un mandat de cinq ans, souligne la même source qui rapporte que dès les premières heures de ce dimanche 27 décembre 2020, le Chef de la Mission d’Observation Électorale de la CEDEAO, S.E.M. Mohamed Namadi SAMBO, ancien Vice-Président de la République Fédérale du Nigéria, a sillonné la ville de Niamey, la capitale du Niger, et visité plusieurs bureaux de vote, notamment à l’Ecole Primaire Plateau et au C.E.S Yantala (ex CEG 6) pour constater le démarrage effectif des opérations.

S.E.M. Mohamed N. SAMBO accompagné du Général Francis BEHANZIN, Commissaire chargé des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de la Commission de la CEDEAO, de S.E.M. Liliane ALAPINI, Représentant Résident de la CEDEAO au Niger et de Remi AJIBEWA, Directeur des Affaires politiques de la Commission, a aussi visité la salle de situation de la CEDEAO où se fait la compilation des rapports des observateurs déployés sur le terrain.

Tirant un premier bilan du déroulement des élections dans la mi-journée après les visites de terrain et le compte rendu de l’équipe d’observation à long terme de la CEDEAO, le chef de mission s’est dit globalement satisfait de la situation étant donné qu’aucun incident majeur n’a été signalé. Il a apprécié le « climat apaisé et paisible » ayant régné pendant la journée comme au cours de la campagne électorale qui a précédé le scrutin. Il n’a pas manqué à nouveau d’appeler les nigériens à persévérer dans ce sens et à laisser à l’autorité compétente, c’est-à-dire, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le soin de conduire les scrutins jusqu’à leurs termes.

L’ancien Vice-Président du Nigeria a également déclaré que la Mission d’Observation Electorale de la CEDEAO est l’aboutissement d’un travail préliminaire engagé par le président de la Commission, S.E.M. Jean-Claude Kassi BROU, afin de s’assurer que les “élections au Niger se tiennent dans une atmosphère de paix, de tolérance et d’engagement en faveur des idéaux de la bonne gouvernance et de la démocratie véritable”.

Il a également appelé les parties prenantes à respecter les résultats qui seront issus du scrutin tels que proclamés par la CENI en conformité avec la loi, tout en les exhortant à faire preuve de retenue, à privilégier la recherche du consensus et à ne recourir qu’aux seules voies légales en cas de contestation.

Outre la CEDEAO, d’autres institutions ont également déployé des observateurs pour suivre le bon déroulement des opérations de vote. Il s’agit notamment de l’Union Africaine (UA), de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD).

Après une compilation des rapports des 90 observateurs déployés sur le terrain, le chef de la Mission Electorale donnera une conférence de presse au cours de laquelle une déclaration préliminaire sur le déroulement des deux scrutins sera lue.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

.

Commentaires  

+2 #1 Tarzan 27-12-2020 18:50
Allez vous faire [mot censuré] messieurs de la CEDEAO. Vous êtes le vrai problème de la démocratisation de nos états.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Pauvre Niger 27-12-2020 20:49
Quel climat apaisé ?bande d' [mot censuré].cedeao fils de [mot censuré]ne
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Pauvre Niger 27-12-2020 20:49
[mot censuré]ne cedeao
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 HAMZA MAI GARKUA 27-12-2020 22:11
AUCUN PARTI POLITIQUE DE L'OPPOSITION NE FAIT PLUS QUE MAHAMANE OUSMANE + HAMA AMADOU + CISSE RÉUNIS. DONC S'IL Y A UN DEUXIÈME TOUR CE SERA NÉCESSAIREMENT ENTRE MAHAMANE OUSMANE ET BAZOUM. ON NE VOIT PAS COMMENT BAZOUM PEUT L'EMPORTER AU 1ER TOUR CONTRE MAHAMANE OUSMANE + HAMA AMADOU + ALBADE ABOUBA +SEINI OUMAROU + YACOUBOU IBRAHIM + LADAN TCHIANA + BOUBACAR CISSE + OUSMANE IDI ANGO, ETC, C'EST-A-DIRE TOUS LES TÉNORS DE LA POLITIQUE NIGERIENNE SANS AUCUNE EXCEPTION RÉUNIS ENSEMBLE. C'EST STRICTEMENET IMPOSSIBLE. DONC DANS LE MEILLEUR DES CAS POUR BAZOUM, IL Y AURA UN SECOND TOUR. ET EN CAS DE SECOND TOUR RAPPELONS QUE L'OPPOSITION POLITIQUE NIGÉRIENNE COMPTE 120 PARTIS POLITIQUES (SUR 170 PARTIS AU TOTAL DANS TOUT LE PAYS) ALORS QUE LA COALITION BAZOUM NE COMPTE QUE 50 PARTIS POLITIQUES. BAZOUM NE POURRA PAS JUSTIFIER UNE ÉLECTION FRAUDÉE EN ARGUANT QU'IL A UNE COALITION DE 50 PARTIS PUISQUE ALABADE ABOUBA A LUI SEUL A UNE COALITION DE 43 PARTIS POLITIQUES DERRIÈRE LUI. LES CAROTTES SONT CUITES POUR LE PNDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 lilwayne 28-12-2020 12:21
@HAMZA MAI GARKUA et si il tentait un coup K.O on fera comment?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Maiga Saley 29-12-2020 23:13
N’importe quoi cette Organisation les gens braquent les urnes avec des armes dans les régions d’agadez Thaoua et l’achat des cartes la corruption s’ils vous plait taisez-vous le Niger mérite mieux.
Bandes de voyous vous êtes la coucher dans des hôtels de luxe et après tout le monde à son enveloppe soyez sur que le peuple du Niger se battra.
Cedeao n’importe quoi
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com