jeudi 11 août 2022

3393 lecteurs en ligne -

fraren

Élections présidentielle et législatives : la CEDEAO déploie 90 observateurs sous la conduite de Namadi Sambo, ancien vice-président du Nigeria

namadi sambo

Dans un communiqué publié le lundi 21 décembre 2020, la CEDEAO a annoncé qu’en vertu de son Protocole Additionnel sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, une Mission d’Observation Electorale de 90 observateurs, dont 10 à long terme et 80 à court terme, a été déployée pour observer l’élection présidentielle couplée aux législatives de ce dimanche 27 décembre 2020 au Niger. Cette Mission est conduite par S.E.M. Namadi SAMBO, ancien Vice-président de la République Fédérale du Nigeria.

 

 Selon la CEDEAO, ces 90 observateurs qui proviennent des Etats membres de la CEDEAO à l’exception du Niger, de la Cour de Justice de la CEDEAO, ainsi que du Parlement de la Communauté ont pour mission de veiller au bon déroulement du processus électoral en vue d’une élection libre, transparente et crédible au Niger. Cette Mission d’Observation Electorale est conduite par S.E.M. Namadi SAMBO, ancien Vice-Président de la République Fédérale du Nigeria.

L’organisation communautaire a rappelé qu’en prélude au déploiement de cette Mission d’Observation Electorale, le Président de la Commission de la CEDEAO, S.E.M. Jean-Claude Kassi BROU avait conduit du 3 au 4 décembre 2020, une Mission Conjointe de Solidarité de Haut Niveau à Niamey CEDEAO - Union Africaine. Outre le Président de la Commission de la CEDEAO, cette Mission Conjointe de Solidarité de Haut Niveau était composée de la Commissaire de l’Union Africaine en charge des Affaires Politiques, l’Ambassadrice Minata SAMATE CESSOUMA et de la Représentante Résidente de la CEDEAO au Niger, S.E. Madame Liliane ALAPINI, et avait pour objectif de rencontrer et sensibiliser les différents acteurs impliqués dans le processus électoral afin que le scrutin du 27 décembre se déroule dans la paix.

Lors de son séjour à Niamey, la Mission Conjointe de Solidarité de Haut Niveau avait notamment rendu une visite de courtoisie au Président de la République du Niger, S.E.M. Mahamadou ISSOUFOU, puis rencontré le Ministre nigérien de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, S.E.M Alkache ALHADA, les membres de la Cour Constitutionnelle et ceux de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), de la Société Civile nigérienne et des responsables des partis politiques.

La présente Mission d’Observation Electorale sera appuyée sur le terrain par une équipe d’assistance technique de la Commission de la CEDEAO composée du Général Francis BEHANZIN, Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité, du Dr Remi AJIBEWA, Directeur des Affaires Politiques, de M. Françis OKE, Chef de la division Assistance Electorale et d’autres cadres de l’institution.

Selon le communiqué de la CEDEAO, « les observateurs seront déployés dans toutes les huit régions du pays, à l’effet d’observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales des scrutins et de se prononcer sur leur déroulement. Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement de la présidentielle et des législatives ».

A l’issue du scrutin, a ajouté la même source,  « la mission d’observation électorale de la CEDEAO exprimera son opinion et formulera, si nécessaire, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral. Ce sera à la faveur d’une déclaration préliminaire du chef de la mission, lors d’une conférence de presse prévue au lendemain du scrutin à Niamey, la capitale du Niger ».

La CEDEAO a enfin lancé un appel aux 30 candidats dont les dossiers ont été validés pour participer à la présidentielle du 27 décembre 2020 au Niger, « afin que le scrutin se déroule dans la paix, la quiétude, la sérénité et la cohésion nationale ».

Actuniger.com

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg



Commentaires  

+1 #1 HAMZA MAI GARKUA 22-12-2020 12:48
NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS L'USURPATION DU POUVOIR ET LA CONFISCATION DE NOTRE SOUVERAINETÉ NATIONALE PAR BAZOUM SALIM, LE BOB DENARD LOCAL.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Nigérien pur 22-12-2020 15:28
Il faut toi, si non qui est ce nous? Le Niger n'est pas pour toi seul et n'est pas pour Bazoum. Donc il faut aller accompagner ton candidats, si non au Niger, rien ne se passera en dehors de la paix et la quiétude qui sont nos souhaits et prières. Alhamdou lillahi, le Niger est à 99% musulman, donc nos prières de paix ne seront jamais vaines. Celui qui souhaite autrement que ses mauvais lui tombe isolé de lui de même simple microbe innofensif.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Lilwayne 22-12-2020 15:49
On sait déjà a quoi s'attendre de la CDEAO..le mal est déjà fait. Seul un soulèvement populaire terrassera ces 2 fils de p....
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 HAMZA MAI GARKUA 22-12-2020 16:21
ALBADE ABOUBA EST UNE TAUPE DU PNDS QUI, LE MOMENT VENU, APPELLERA A RALLIER BAZOUM SALIM, LE BOB DENARD LOCAL. VOTER POUR ALBADE ABOUBA, C'EST VOTER POUR LE PNDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 HAMZA MAI GARKUA 22-12-2020 16:22
C'EST ALBADE ABOUBA QUE MAHAMADOU ISSFOU A UTILISE COMME "MUNAFICKI" POUR DIVISER LE MNSD NASSARA, ENTRAINANT LA PLUS GRANDE CATASTROPHE POLITIQUE DE L'HISTOIRE DE NOTRE PAYS.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #6 HAMZA MAI GARKUA 22-12-2020 16:46
Hama Amadou a fait le moins mauvais des choix en appelant à voter pour Mahamane Ousmane. Mahamane Ousmane est le politicien le plus intègre du Niger. A la différence des politiciens psychopathes nigériens, les malades mentaux que tout le monde connait, Mahamane Ousmane est un homme sain d'esprit et de cœur. Ce n'est ni un fou, ni un individu sadique et sans principe. Ce n'est pas non plus un individu instable, agité et velléitaire, comme le Bob Denard local. Je dis "moins mauvais des choix" parce qu'il n'y avait pas de choix idéal. Choisir Albadé Abouba aurait été une catastrophe parce que Albadé travaille pour le PNDS. C'est un agent du PNDs qui ne sait que fouiner, intriguer et diviser les gens. Mahamane Ousmane a toujours été constant dans ses convictions et n'a jamais trahi sa conscience à la différence de chacun de tous les autres politiciens nigériens, y compris Hama Amadou. J’espère seulement que cette fois-ci il sera assez résolu pour dénoncer et combattre ce régime dictatorial avec la force et la détermination qui lui ont parfois manqué.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Noma 22-12-2020 16:46
Qu'ils aillent se faire foutre. La CEDEAO est discreditee.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 HAMZA MAI GARKUA 22-12-2020 17:02
ISSOUFOU MAHAMADOU EST EN TRAIN DE PRÉPARER ALBADE ABOUBA POUR LE DEUXIÈME TOUR. COMME CA LES NIGÉRIENS N'AURONT LE CHOIX QU'ENTRE LE PNDS (BAZOUM, LE BOB DENARD LOCAL) ET...LE PNDS (ALBADE ABOUBA).
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Max 22-12-2020 17:04
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMZA MAI GARKUA :
Hama Amadou a fait le moins mauvais des choix en appelant à voter pour Mahamane Ousmane. Mahamane Ousmane est le politicien le plus intègre du Niger. A la différence des politiciens psychopathes nigériens, les malades mentaux que tout le monde connait, Mahamane Ousmane est un homme sain d'esprit et de cœur. Ce n'est ni un fou, ni un individu sadique et sans principe. Ce n'est pas non plus un individu instable, agité et velléitaire, comme le Bob Denard local. Je dis "moins mauvais des choix" parce qu'il n'y avait pas de choix idéal. Choisir Albadé Abouba aurait été une catastrophe parce que Albadé travaille pour le PNDS. C'est un agent du PNDs qui ne sait que fouiner, intriguer et diviser les gens. Mahamane Ousmane a toujours été constant dans ses convictions et n'a jamais trahi sa conscience à la différence de.


Le Niger a toujours ete victime des choix de Hama, d'abord en faisant de issoufou president, ensuite en fuyant a Paris laissant le Niger sans opposition alors qu'il en etait le chef de file. Ceci dit, ce serait mieux pour lui et pour le pays qu'il se mette a l’écart pour laisser ses militants voter comme ils veulent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Mai Godje 22-12-2020 17:09
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMZA MAI GARKUA :
ISSOUFOU MAHAMADOU EST EN TRAIN DE PRÉPARER ALBADE ABOUBA POUR LE DEUXIÈME TOUR. COMME CA LES NIGÉRIENS N'AURONT LE CHOIX QU'ENTRE LE PNDS (BAZOUM, LE BOB DENARD LOCAL) ET...LE PNDS (ALBADE ABOUBA).


HAMZA MAI GARKUA, si issoufou avait tous ces pouvoirs, il aurait Tazartche. Qui plus que Issoufou aime le pouvoir absolu? Voyez Issoufou comme une simple victime de la cupidite, de la lachete, du manque de patriotisme et de l'ingratitude sous toutes ses formes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Langa Langa 22-12-2020 17:43
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMZA MAI GARKUA :
Hama Amadou a fait le moins mauvais des choix en appelant à voter pour Mahamane Ousmane. Mahamane Ousmane est le politicien le plus intègre du Niger. A la différence des politiciens psychopathes nigériens, les malades mentaux que tout le monde connait, Mahamane Ousmane est un homme sain d'esprit et de cœur. Ce n'est ni un fou, ni un individu sadique et sans principe. Ce n'est pas non plus un individu instable, agité et velléitaire, comme le Bob Denard local. Je dis "moins mauvais des choix" parce qu'il n'y avait pas de choix idéal. Choisir Albadé Abouba aurait été . .... J’espère seulement que cette fois-ci il sera assez résolu pour dénoncer et combattre ce régime dictatorial avec la force et la détermination qui lui ont parfois manqué.


Apres la triste parenthese de issoufou mahamadou il est vrai que Mahamane Ousmane aurait fait un excellent president pour aider les nigeriens a panser les plaies beantes de la division et revenir a l'etat de droit que nous connaissions tous. Le Niger n'a pas bsoin d'un homme fort, mais des institutions fortes. Si Hama a compris cela, alors qu'il se batte pour cela de toutes ses forces.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 HAMZA MAI GARKUA 23-12-2020 12:46
C'EST LA FIN DES HARICOTS POUR LE PNDS ET L'USURPATEUR ÉTRANGER, LE BOB DENARD DU NIGER. ALORS QUE LE MORAL DE TOUT LE MONDE ÉTAIT EN BERNE, LA DÉCISION DE HAMA AMADOU DE SOUTENIR MAHAMANE OUSMANE A DONNE LA CERTITUDE ABSOLUE DE LA VICTOIRE A L'OPPOSITION. AUCUN DOUTE POSSIBLE. C'EST UN COUP DE MASSUE MORTEL POUR LE PNDS. IL EST DÉSORMAIS IMPOSSIBLE, JE DIS BIEN IMPOSSIBLE, A L'USURPATEUR ÉTRANGER DE PASSER AU 1ER TOUR. ET SI BOB DENARD/BAZOUM SALIM NE PASSE PAS AU 1ER TOUR, IL N'Y A PAS LE MOINDRE ONCE D'ESPOIR QU'IL PASSE AU SECOND TOUR. MÊME PARMI LES RÊVES LES PLUS FOUS, IL Y EN A CERTAINS QUI NE SONT PAS PERMIS. C'EST LA FIN. UNE TRISTE FIN.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Blackmarket 23-12-2020 17:17
Ok, 90 ob-ser-va-teurs en balade touristique au frais du contribuable. Cool!!! 8)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Da Vinci 23-12-2020 18:31
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMZA MAI GARKUA :
C'EST LA FIN DES HARICOTS POUR LE PNDS ET L'USURPATEUR ÉTRANGER, LE BOB DENARD DU NIGER. ALORS QUE LE MORAL DE TOUT LE MONDE ÉTAIT EN BERNE, LA DÉCISION DE HAMA AMADOU DE SOUTENIR MAHAMANE OUSMANE A DONNE LA CERTITUDE ABSOLUE DE LA VICTOIRE A L'OPPOSITION. AUCUN DOUTE POSSIBLE. C'EST UN COUP DE MASSUE MORTEL POUR LE PNDS. IL EST DÉSORMAIS IMPOSSIBLE, JE DIS BIEN IMPOSSIBLE, A L'USURPATEUR ÉTRANGER DE PASSER AU 1ER TOUR. ET SI BOB DENARD/BAZOUM SALIM NE PASSE PAS AU 1ER TOUR, IL N'Y A PAS LE MOINDRE ONCE D'ESPOIR QU'IL PASSE AU SECOND TOUR. MÊME PARMI LES RÊVES LES PLUS FOUS, IL Y EN A CERTAINS QUI NE SONT PAS PERMIS. C'EST LA FIN. UNE TRISTE FIN.


Les élections au gondwana ne se gagnent pas par les votes mais par le comptage.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Nigerien 23-12-2020 18:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Lilwayne :
On sait déjà a quoi s'attendre de la CDEAO..le mal est déjà fait. Seul un soulèvement populaire terrassera ces 2 fils de p....


Tres clair comme de l'eau de roche.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com