samedi, 10 avril 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Seini et Tijani Kadri

Le Congrès extraordinaire du MNSD Nassara pour l’investiture du Secrétaire général du parti, n’aura pas lieu. Saisi par l’ancien titulaire du poste, le ministre Tidjani Abdoulkadri, le juge des référés vient d’ordonner la suspension du congrès jusqu’à l’intervention d’une décision définitive de fonds dans l’affaire qui oppose désormais le MNSD Nassara à l’ex secrétaire général du parti.

Zeyna transfert argent bis

 C’est un nouveau coup dur pour « Baobab », le parti de Seyni Oumarou, qui s’est activement préparé, et après plusieurs mois de crise interne, pour ce rendez-vous du samedi 15 Août 2020. Ce 14 Août, la veille du congrès et alors que les différentes délégations son en route pour Niamey,  la décision du juge des référés du Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, saisie par l’ancien secrétaire général Tidjani Abdoulkadri,  est venue tout remettre en cause. Dans l’ordonnance qu’il a rendu rendue, le juge a reçu l’action du requérant et a ordonné au MNSD Nassara de « suspendre la tenue du congrès extraordinaire d’investiture du Secrétaire général du parti prévu le 15 Aout 2020 à Niamey, jusqu’à l’intervention d’une décision judiciaire définitive au fond sur l’action introduite par le requérant contre la décision de rejet de sa candidature par la commission de candidature et de vérification de mandat ».

Malgré ses revers politiques au niveau de la sous-section de Dakoro face à M. Mahaman Doutchi ainsi qu’au niveau de la justice avec le dernier arrêt de la Cour d’appel de Zinder qui est encore favorable à ce dernier, le ministre Abdoulkadri Tidjani n’entend point céder et veut coûte que coûte se maintenir au poste de secrétaire général du parti. Le délai accordé à la section de s’entendre sur un nom depuis le Congrès ordinaire du 23 mars 2019 à Tahoua est expiré depuis plusieurs mois sans qu’un consensus soit trouvé au niveau de Maradi. C’est sur cette base d’ailleurs que la commission a  rejeté les deux candidatures  de la section pour ce poste stratégique qui devrait en principe lui revenir. Selon nos informations,  Mahaman Doutchi qui a les faveurs des textes du parti et surtout de la section de Dakoro, qui est la seule à avoir présenté un candidat pour le poste, a décidé malgré tout de ne pas ester en justice à la suite de la validation de la seule candidature de Zinder au poste de SG,  afin a-t-il dit, de ne pas impacter les préparatifs du parti pour les prochaines élections. Sauf que l’ancien secrétaire générale ne l’entend pas de cette oreille et entend bien faire falloir ses arguments devant les juridictions.

Avec ce nouveau feuilleton judiciaire, l’ancien parti au pouvoir de 2000 à 2010 sous Tandja Mamadou et la 5e République, va rester encore quelques temps sans véritable bureau politique national alors que les élections générales s’approchent. Ce n’est pas la première fois, depuis que le parti a perdu le pouvoir en 2010,  que le MNSD Nassara traverse une crise de grande ampleur et arrive à se remettre relativement débout malgré la perte d’importants militants. Cette fois pourtant, la crise arrive au moment le plus inopportun puisqu’à la veille d’élections générales importantes. Depuis les élections de 2011, le MNSD Nassara version Seyni Oumarou n’a cessé reculer sur le terrain électoral comme en témoigne ses résultats de 2016. Avec cette crise, le moins que l’on puisse dire, c’est que les différents protagonistes risquent d’asséner à l’ancien parti-Etat, le coup politique fatal !

A.Y.B (actuniger.com)

Commentaires  

+2 #1 TCHIMI 14-08-2020 15:01
Qui règne par les armes périra par les armes !!!Seyni a trahit Hama et après ce sont les Albadé et camarades qu'il a eu à traiter de tous les mots pourtant l'histoire leurs a donné raison il rejoint par après le navire de gouri.
Maintenant c'est à ton tour de partir puisque même l'argent que tu es partis chercher tu ne l'as pas eu wayo :cry: Doukouri tu ne me fais pitié!!tu n'as jamais honoré tes engagements...miji hajia
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 Haka 14-08-2020 16:41
Oui Tchimi ka fadi gaskiya. Mais Seyni a été utilisé par Tandja comme mercenaire pour trahir Hama. Tandja a été le premier fossoyeur du MNSD. Le PNDS a profité de la faille pour placer des mercenaires aux intestins fragiles et sans réelle ambition politique pour détruire le MNSD. Seyni a trahit Maman Ousmane qui s'est battu pour lui comme il l'a jamais fait pour lui-même en 2011. En rejoignant guri pour la mangeoire Seyni a perdu toute crédibilité. Tous les scandales se passent sous ces yeux tout en prenant une attitude bouche bée. L'homme a été pris au piège. Le vrai MNSD ce sont les Tam[mot censuré]. Ceux qui animent le MNSD aujourd'hui sont pour la plupart à la solde du PNDS. Ils étaient à la base de la deuxième révolution après celle des Albade pour prendre la main tendue de MI. Depuis lors MI ne parlait plus de main tendue, ceux qui ont décidé de faire la vrai opposition sont restés digne et incorruptibles. L'honneur et la dignité pour ceux qui savent ne se vendent pas. Même pauvre, il y'a des valeurs à ne pas compromettre. Tant qu'il y'a la vie on peut sortir de la pauvreté et garder sa dignité et son honneur. Que reste-il de Jamahiriya de Albade ayant trahi le MNSD?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Najjal 14-08-2020 16:58
Saboter un congrès la veille, suggère que l'auteur serait en mission commandée. C'est le même mercenariat que joue Noma contre Lumana. Souvenez-vous du congrès du MNSD saboté par Albade SG à l'époque. Il y a des gens qui se disent politiciens qui se laissent téléguidés pour tomber très bas. Dans les temps anciens certains comportements seraient attribués à de gens de mauvaises moeurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Tchimi 14-08-2020 17:37
Politiquement mon pays ne fait que. Tomber à la veille suspendre un congrès ou est passé l'humanisme de mon peuple
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Azawad 14-08-2020 17:37
La politique nigérienne est pourrie,on voit n'importe quoi
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Arosso kaina 14-08-2020 19:53
Citation en provenance du commentaire précédent de TCHIMI :
Qui règne par les armes périra par les armes !!!Seyni a trahit Hama et après ce sont les Albadé et camarades qu'il a eu à traiter de tous les mots pourtant l'histoire leurs a donné raison il rejoint par après le navire de gouri.
Maintenant c'est à ton tour de partir puisque même l'argent que tu es partis chercher tu ne l'as pas eu wayo :cry: Doukouri tu ne me fais pitié!!tu n'as jamais honoré tes engagements...miji hajia

Hama e trahi Seyni !!! Ne vous trompez pas
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Jaf 14-08-2020 21:56
Le MNSD a survécu à ses pères fondateurs.il est donc émancipé.beaucoup d'autres ne peuvent se prévaloir de cela.il suffit que le fondateur s'en aille pour que tout s'écroule.le MNSD surmontera cette épreuve de plus.inchaAllah.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Tenouna 15-08-2020 07:53
Qu'on le veuille ou non, l'ADN de la CDS se trouve aujourd'hui à Hankuri tout comme l'ADN du grand baobab, le grand MNSD se trouve à Lumana. Le sens de l'honneur et de la dignité et de responsabilité se trouve à l'opposition, la vraie opposition, pas celle menée par des gens des centristes ou ceux à double facette qui ont participé à la mangeoire des deniers publics dans un passé récent. Les vestiges du grand MNSD se trouvent aujourd'hui dans le clan de Tam[mot censuré]. Le grand MNSD est en état de mort cérébral. Les Seyni veulent vivre et survivre de la politique et non pas lutter pour les convictions, la cause, la raison d'être du parti. Sans conviction on devient vulnérable et corruptible. Quelle a été la valeur ajoutée que le MNSD a apporté au pouvoir actuel si ce n'est se taire sur des brimades, des scandales et des pratiques antidémocratiques.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Fajida 15-08-2020 08:19
Le MSDN actuel est une coquille vide. C'est une fleur fanée. Le parti a perdu son âme depuis qu'il est colonisé par des corps étrangers à la solde du parti rose. Il y a des gens sous sa bannière qui travaillent à la solde du parti rose. Le MNSD est méconnaissable. Seyni même est méconnaissable et c'est lamentable. Comment un homme politique peut se compromettre de la sorte. Quelle honte bue. Où ça passe ou ça casse. Il faut un coup de balai dans le MNSD actuel même si le parti va perdre des plumes sinon à allure où vont les choses les mercenaires vont s'assommer fatalement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Kalamba 15-08-2020 08:36
Les dégâts générés par le parti rose: Gaskiya méconnaissable, Jama'a méconnaissable, Zama Lafiya méconnaissable, CDS méconnaissable, Jamhuriya a perdu beaucoup de plumes avec le départ de Amadou Salifou, Alma Oumarou, Ada Chefou..., le MNSD dans le même sillage, le même processus dévastateur.
Le PNDS c'est l'hégémonie. Aucun parti ne doit prospérer à ses côtés. Diviser pour régner. Mais qu'il s'attende au revers de la médaille. Toute puissance a une fin excepté la Puissance de Dieu, l'unique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #11 Tarayya Dole 15-08-2020 08:54
Mais si Taraya arrache les militants des autres partis, qu'est ce qui empechent les autres partis a arracher les militants de tarayya. A tarayya les militants arrivent par conviction, ce qui n'est pas le cas pour la plupart des partis du Niger.
Il faut convaincre vos militants pour qu'il reste avec vous. Si meme les presidents de vos partis sont des faux et ne guetent que des mangeoires ou escroquer leurs propres militants, ou est le probleme de Tarayya ? N'oublier pas que nous sommes en politique. Ce que vous ne dites le PNDS n'accepte pas tout le monde et a rejete souvent des demandes d'adhesion.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Handilo 15-08-2020 08:55
Le MNSD est mort! Vive le grand baobab!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Garena 15-08-2020 09:12
Ce sont les intestins fragiles et ceux liés à des intérêts géostratégiques ou ayant des dossiers ou à dossiers potentiels qui sont avec le PNDS. Vous avez tout essayé pour déstabiliser des Partis de l'opposition, ils sont encore debout. Pensez à votre fin de règne si proche incha Allah. Ingantchi est contraint d'être avec le parti rose sinon son président est un prisonnier potentiel. Tous ces gens que vous réduisez au silence, c'est pas de gaieté de coeur, ils se sont laissé compromettre, ils ont mangé et ils ne peuvent pas mettre le pieds dans le plat sinon c'est le gnouf direct. La dictature n' a jamais fait long feu. Ça finira toujours mal et se sera la libération, des langues qui seront déliées incha Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Balzac 15-08-2020 12:23
Un esclave qui n’éprouve pas la rage de se battre pour se libérer de ses chaines ne mérite pas que l'on s'apitoie sur son sort. Seyni Omar, a fait commerce avec son bourreau, alors tout ce qui lui arrive aujourd'hui il ne le doit qu'a lui même, son incompétence, sa cupidité, son manque de courage. Il ne lui reste plus qu'a aller prendre la carte de militant du PNDS Taraya avec l'espoir de retourner finir tranquillement ses jours dans le quartier sans faire la une des journaux roses avant de prendre le chemin vers les cachots de Kollo, Tillabery ou Koutoukale pour detournement de fonds publics. Qui avale la peau du bouc finit par déféquer ses poils.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Abdou Ahmed 15-08-2020 16:34
C'est votre tour le MNSD personne n'échappe à la cruauté du PNDS ...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 jaf 15-08-2020 17:21
le congrès s'est tenu. N'en déplaise aux...imaginez ce que vous semble plus approprié comme qualificatif
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 Abdoul Kader 15-08-2020 17:21
Seyni commence à avoir un bâton dans les roue.sacré Pnds personne n'échappera à leur coup
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 jaf 15-08-2020 17:23
le congrès s'est tenu.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Fataoulaye Taffa 15-08-2020 18:03
Diviser pour mieux régner
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Mounkaila Ali Ismael 15-08-2020 22:13
Vous faites pitié vraiment un parti taraya de rien du tout vous divise à cet point . Vous faites honte à vous-même.qu Allah maudisse les foutoir et voleur de la république. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 09/04/2021, 12:12
assemblee-nationale-voici-les-presidents-des-differentes-commissions-generales Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril...Lire plus...
Publier le 08/04/2021, 22:19
programme-voice-cinq-annees-au-service-de-la-promotion-des-droits-des-plus-vulnerables Lancé en 2016 sur financement du Ministère des Affaires Etrangères du royaume des Pays Bas, le...Lire plus...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...Lire plus...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...Lire plus...
Publier le 07/04/2021, 14:42
officiel-voici-la-composition-du-nouveau-gouvernement Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition...
Publier le 06/04/2021, 16:29
dialogue-de-haut-niveau-sur-la-covid-19-et-l-urgence-climatique-discours-du-president-bazoum-president-de-la-commission-climat-pour-le-sahel Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...
Publier le 07/04/2021, 14:42
officiel-voici-la-composition-du-nouveau-gouvernement Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...
Publier le 06/04/2021, 16:29
dialogue-de-haut-niveau-sur-la-covid-19-et-l-urgence-climatique-discours-du-president-bazoum-president-de-la-commission-climat-pour-le-sahel Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission...
Publier le 09/04/2021, 12:12
assemblee-nationale-voici-les-presidents-des-differentes-commissions-generales Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril...

Dans la même Rubrique

Assemblée nationale : voici les Présidents des différentes Commissions générales

9 avril 2021
Assemblée nationale : voici les Présidents des différentes Commissions générales

Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril 2021 en séance plénière à la présentation des différentes commissions permanentes  ainsi que leurs...

« Lorsque les élections sont terminées, il faut en tourner la page et se mettre au service du pays », déclare le PAN Seyni Oumarou à l’ouverture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale

8 avril 2021
« Lorsque les élections sont terminées, il faut en tourner la page et se mettre au service du pays », déclare le PAN Seyni Oumarou à l’ouverture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale

Discours de SEM Seini Oumarou, Président de l’Assemblée nationale,  à l’ouverture de la 1ère session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021.

Présidence : l’ancien ministre du Pétrole Foumakoye Gado nommé Haut Représentant du Président de la République

8 avril 2021
Présidence : l’ancien ministre du Pétrole Foumakoye Gado nommé Haut Représentant du Président de la République

L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye Gado, a été nommé ce jeudi 08 avril par décret présidentiel au poste de...

Nation : ce qu’il faut retenir du premier gouvernement dirigé par Ouhoumoudou Mahamadou

7 avril 2021
Nation : ce qu’il faut retenir du premier gouvernement dirigé par Ouhoumoudou Mahamadou

La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou compte 33 ministres dont 5 femmes et 3...

Officiel : voici la composition du nouveau gouvernement

7 avril 2021
Officiel : voici la composition du nouveau gouvernement

Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a signé ce jour, un décret portant nomination des...

Dialogue de haut niveau sur la Covid-19 et l’urgence climatique : discours du Président Bazoum, Président de la Commission Climat pour le Sahel

6 avril 2021
Dialogue de haut niveau sur la Covid-19 et l’urgence climatique : discours du Président Bazoum, Président de la Commission Climat pour le Sahel

Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission climat pour la région du Sahel au Dialogue de haut niveau des leaders sur l’urgence...