lundi 8 août 2022

2697 lecteurs en ligne -

fraren

Processus électoral : les non-affiliés haussent le ton et interpellent le président de la République (Déclaration)

non affilies 08 07 2020

Dans une déclaration qu’ils ont rendue public le mercredi 8 juillet 2020 au siège du parti Dubara, les partis politiques non-affiliés ont rejeté le nouveau chronogramme de la CENI qui reporte les locales du 1er novembre 2020 au 17 janvier 2021. Ils ont exigé de ce fait, la tenue des locales avant les élections législatives et présidentielles. « Nous reste ferme sur l'organisation des élections locales avant toutes les autres car c’est techniquement faisable », lit-on dans la déclaration. Les non-affiliés  ont  d’ailleurs proposé deux dates, soit le 06 novembre ou le 13 novembre 2020, pour la tenue des municipales et régionales.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Par ailleurs, le Groupe des partis-non affilés a dit « apprendre avec amertume qu’en lieu et place d’une carte biométrique, c’est plutôt une carte sécurisée que la CENI compte délivrée aux électeurs». Les non-affiliés ont par conséquent demandé un audit du fichier électoral avant les élections et ont affirmé qu’ils resteront vigilants sur tout le processus de confection et de distribution des cartes électorales.

Dans la déclaration, le groupe des non-affiliés a également évoqué le cas de l’enrôlement des nigériens de la diaspora, et selon eux, « la seule raison invoquée par la CENI (Covid-19) ne tient pas ». 

C’est pour toutes ces raisons, et bien d’autres, que le Groupe des partis non-affiliés a exprimé la nécessité de la convocation d’une nouvelle session du Conseil national de dialogue politique (CNDP). Les non-affiliés ont également interpellé le Président de la République pour qu’il s’implique personnellement « afin d’apaiser le climat politique nigérien pendant qu’il est encore temps ».  

(actuniger.com)



Commentaires  

+3 #1 Zeuss 09-07-2020 18:15
L'heure est venue pour une union des forces democratiques pour un changement qualitatif dans la gouvernance de ce pays et pour un processus electoral sain. Les exigences des non affilies rejoignent celles de l'opposition et par consequent, ces deux courants ainsi que la societe civile et les autres partis pris en otage par la mafia rose devraient se retrouver pour former un front commun pour faire aboutir leurs revendications pour des elections inclusives et transparentes. Il n'y a pas d'autres alternatves et le temps joue contre eux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Samira 09-07-2020 18:32
Merci Doubara de faire renaitre l'espoir d'un combat democratique sans faiblesse pour des elections sinceres au Niger. Les democrates nigeriens sont avec vous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Dan Aguié 09-07-2020 18:55
C'est vraiment sage cette déclaration.
espérant que la CENI revienne sur la voie de la vérité, car l'on peut constater une technicité dans le nouveau chronogramme.
en effet, si la CENI n'est pas en mesure de tenir les élections locales en novembre, elle n'a qu'à reporter ces élections de manière chronologiques, de telle sorte que les locales soient tenues en premier lieu comme prévu.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #4 Amed 09-07-2020 22:13
Est-ce qu' une "biche" peut dire au lion de ne pas la manger?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Amed 09-07-2020 22:18
Est-ce que le lion peut manger le lion?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Mallam 10-07-2020 08:58
Citation en provenance du commentaire précédent de Amed :
Est-ce que le lion peut manger le lion?


Absolument.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Mallam 10-07-2020 09:00
Il faut a present mutualiser vos energies pour aller vers le changement avec plus d'actions et moins de declarations.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 lilwayne 10-07-2020 20:50
N'IMPORTE QUOI
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Niger 11-07-2020 11:48
Seyni Omar tout droit vers la présidence.
Même les militants de lumana l'ont compris et regagnent le Mnsd. Loukoum Nassara
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Blackmarket 13-07-2020 09:01
Un autre épisode d'une série comique :D
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com