vendredi, 26 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS

GIM UEMOA



machine enrolement biometrique

L’enrôlement biométrique des nigériens a pris fin, en principe, depuis le lundi 8 juin 2020 pour les électeurs de l’intérieur. Il ne reste plus que celui des nigériens de l’extérieur qui aurait dû également prendre fin depuis quelques semaines. Sauf que la pandémie du Covid-19 est passée par là et en attendant la réouverture des frontières et la reprise des vols, il va falloir trouver une solution politique afin que le fichier électoral biométrique soit prêt à temps pour les prochaines échéances électorales.

Zeyna transfert argent bis

C’est la grande équation électorale du moment : les nigériens de l’extérieur auront-ils l’occasion de s’enrôler à temps pour la confection du fichier électoral biométrique qui doit être disponible en septembre prochain en prélude aux prochaines échéances électorales qui débuteront avec les locales prévues le 1er  novembre 2020?  A priori, la réponse est non car le recensement de la diaspora devrait en principe débuter 1er février et finir le 30 avril 2020 selon le chronogramme initial de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Sauf qu’entre temps, la pandémie du Covid-19 a imposé la fermeture des frontières aériennes et terrestres ainsi que la suspension des vols. Dans beaucoup de pays, le confinement est toujours de mise de même que les restrictions en matière pour ce qui des déplacements notamment entre les villes.

Bien que depuis quelques temps, les mesures restrictives commencent à s’alléger dans certains pays, il est fort improbable que d’ici le mois prochain, toutes les frontières soient ré-ouvertes et que les dessertes aériennes redeviennent à la normale. En un mot comme en mille, l’enrôlement des nigériens de la diaspora reste pour le moment en suspens et il va falloir trouver une solution pour cette équation à multiples inconnues. En dépit de la bonne foi dont fait montre, malgré les doutes de l’opposition, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le problème la dépasse et si solution il y a, elle doit se trouver normalement dans les mains des partis politiques. Le hic, encore à ce niveau, c’est que le dialogue politique qui aurait pu permettre de parvenir à une solution consensuelle est depuis belle lurette en panne, ce qui n’arrange pas les choses.

Rapport des forces

Il va falloir pourtant, particulièrement pour la classe politique, arrêter de se voiler la face. Cette situation induite par un facteur qu’on peut qualifier d’exogène à la préparation du processus électoral, est un sérieux obstacle qui risque d’avoir de fâcheuses répercussions sur l’agenda des prochaines élections. A l’allure où vont les choses, le statu quo ne peut plus perdurer et le contexte impose de réfléchir aux alternatives les plus plausibles qui permettront de sauver un processus qui bute encore à plusieurs autres difficultés, en particulier, le risque sécuritaire.  Le pouvoir en place, tout comme la CENI d’ailleurs, continue de soutenir mordicus que les élections se tiendront aux dates prévues. De son coté, l’opposition continue son boycott de la CENI avec des inquiétudes, pour ne pas dire des certitudes, que le processus électoral est irrégulier et qu’il va forcément finir par s’enrayer. C’est le cas de le dire, chaque partie espère tourner le rapport des forces en sa faveur pour espérer le tirer le plus grand profit du processus en cours. C’est pourtant une pure illusion que de continuer à s’arc-bouter sur ces postures qui risqueront de n’arranger au final mais qui auront forcément des conséquences fâcheuses sur le déroulement des prochains scrutins. A juste titre, le président de la CENI, Me Issaka Sounna est particulièrement interpellé au regard du contexte actuel et des perspectives : il doit impérativement sortir publiquement expliquer la situation et ainsi renvoyer la balle dans le camp des partis politiques pour que tout le monde puisse s’assumer. Déjà que le chronogramme initiale de l’institution accuse un sérieux retard, le temps n’est plus aux salmigondis et autres appels de pieds voilés.

A quelques mois des premières élections, les locales qui donneront le top départ des élections générales, il y a urgence en la matière. Pour l’heure, on ne peut que spéculer sur à qui, des deux cotés, profitera le blocage. Ce qui est certain, c’est que le pays en sortira grandement perdant d’une éventuelle crise pré ou postélectorale. D’autant qu’au stade actuel, elle peut encore être évitée à condition que du coté du pouvoir comme de l’opposition, l’intérêt de la nation soit mis au devant de toute considération partisane. C’est connu d’avance, ce n’est pas la tasse de thé de notre classe politique mais après toutes ces années d’expérience démocratique sans lendemains, il est temps pour cette dernière de faire son baroud d’honneur en évitant au pays un saut dans l’inconnu ou tout au moins un nouveau retour en arrière. Simple avis !

A.Y.B (actuniger.com)

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 17:42
troubles-post-electoraux-la-cndh-condamne-les-actes-de-violence-et-appelle-les-fds-a-faire-preuve-de-professionnalisme-dans-le-maintien-de-l-ordre Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:52
coupure-d-internet-et-tensions-post-electorales-au-niger-que-mijote-le-regime-sortant-par-africtivistes Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article,...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:28
soupconne-d-incitation-a-la-violence-et-activement-recherche-hama-amadou-s-est-presente-a-la-police-judicaire-pj Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...

Dans la même Rubrique

Elections : la Secrétaire générale de la Francophonie (OIF) condamne les violences post-électorales au Niger (Communiqué)

24 février 2021
Elections : la Secrétaire générale de la Francophonie (OIF) condamne les violences post-électorales au Niger (Communiqué)

Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, a dit prendre note de la publication des résultats...

2e tour des Présidentielles : la mission d’observation de la CEDEAO exhorte les acteurs à recourir aux voies légales pour régler tout contentieux électoral(Déclaration)

24 février 2021
2e tour des Présidentielles : la mission d’observation de la CEDEAO exhorte les acteurs à recourir aux voies légales pour régler tout contentieux électoral(Déclaration)

Déclaration préliminaire de la Mission d’observation électorale de la CEDEAO au 2ème Tour de l’Election Présidentielle au Niger

Présidentielle : le candidat de l’opposition Mahamane Ousmane revendique sa victoire avec 50,3% des voix

24 février 2021
Présidentielle : le candidat de l’opposition Mahamane Ousmane revendique sa victoire avec 50,3% des voix

C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le candidat du RDR Tchanji, Mahamane Ousmane, a revendiqué la victoire avec 50,3%...

Présidentielle : après sa victoire, Bazoum félicite Ousmane et lui tend la main pour faire face ensemble aux défis majeurs du pays (Déclaration)

23 février 2021
Présidentielle : après sa victoire, Bazoum félicite Ousmane et lui tend la main pour faire face ensemble aux défis majeurs du pays (Déclaration)

Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne victorieux avec 55,75%, Mohamed Bazoum a célébré l’évènement au siège de son parti en compagnie...

Présidentielles 2e tour : la COCEN salue le bon déroulement du scrutin et appelle l’ensemble des acteurs à œuvrer à maintenir le calme et l’ordre qui ont prévalu tout au long du processus électoral

23 février 2021
Présidentielles 2e tour : la COCEN salue le bon déroulement du scrutin et appelle l’ensemble des acteurs à œuvrer à maintenir le calme et l’ordre qui ont prévalu tout au long du processus électoral

La Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Niger (COCEN) a rendu public, ce mardi 23 février à l’hôtel Radisson Blu de Niamey, ses conclusions préliminaires sur le déroulement du...

Présidentielle : Bazoum déclaré vainqueur du second tour avec 55,75% des voix (CENI)

23 février 2021
Présidentielle : Bazoum déclaré vainqueur du second tour avec 55,75% des voix (CENI)

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce mardi après-midi, les résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle du dimanche 21 février 2021. C’est le candidat du PNDS Tarayya au...