Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Mohamed6 Discours marche verte 2023

I- Les thématiques majeures du Discours Royal

1- Le Discours Royal rappelle la symbolique sous-jacente à la célébration de l'anniversaire de la Marche Verte. En effet, de l'étape de parachèvement de l'intégrité territoriale, le Maroc est passé à celle ponctuée par d'autres marches à travers lesquelles il œuvre à se développer, à se moderniser, à se construire. Le maître-mot de cette dynamique multiple a toujours été d'assurer aux citoyens les conditions d'une vie digne par le biais d'une exploitation judicieuse des potentialités de l'ensemble du territoire national, et plus particulièrement de celles du Sahara Marocain.

2- A été également mis en avant le rôle joué par "la diplomatie nationale" dans la gestion de l'affaire de notre intégrité territoriale. De fait, un tel travail a permis à notre pays d'afficher une position plus forte et plus solide, de mettre en échec les manœuvres des "adversaires" et de mobiliser un soutien international accru en faveur de notre intégrité territoriale. À cet égard, le Discours Royal a tenu à préciser que ces adversaires participaient de deux genres : "déclarés" et "cachés".

3- Depuis que le Royaume a parachevé son intégrité territoriale, sa vocation de pays atlantique s'est encore affirmée. De fait, son versant atlantique lui ouvre un accès complet sur l'Afrique et une fenêtre sur l'espace américain, confortant ainsi la position stratégique qui est la sienne. En outre, le Maroc reste le seul pays africain à disposer d'une façade méditerranéenne (lui permettant de tisser des liens avec l'Europe) et d'une bande atlantique, avec les possibilités, les perspectives, mais aussi les défis qu'elle recèle.

4- L'accent a été également mis sur les enjeux liés à la façade atlantique du Royaume :

Premièrement : En appelant à la mise à niveau du littoral national, y compris le versant atlantique du Sahara marocain. Une telle entreprise doit être menée en accord avec la finalité énoncée dans le Discours Royal : "faire de la façade atlantique un haut lieu de communion humaine, un pôle d'intégration économique, un foyer de rayonnement continental et international".

Pour atteindre ces objectifs, le Discours Royal a énuméré une série de mécanismes opérationnels et de propositions pratiques comme :

  • La facilitation d'une connexion fluide entre les différentes composantes du littoral atlantique à travers la finalisation des infrastructures en cours de réalisation et la mise à disposition des moyens de transport et des stations logistiques nécessaires;
  • L'appel lancé pour engager une réflexion sur la constitution d'une flotte nationale de marine marchande, forte et compétitive;
  • La poursuite du processus d'établissement d'une économie maritime susceptible de consolider le développement du Sahara marocain et d'en faire bénéficier les populations locales;
  • La proposition d'un cadre conceptuel pour la mise en place d'une économie intégrée s'appuyant sur la prospection poussée des ressources naturelles offshore, l'investissement continu dans les filières de la pêche maritime, la désalinisation de l'eau de mer à des fins agricoles, l'encouragement de l'économie bleue et le soutien aux énergies renouvelables.
  • L'adoption d'une stratégie dédiée au tourisme atlantique, dont la vocation serait de mettre en valeur les nombreuses potentialités de la région et, ainsi, de la consacrer comme une véritable destination pour la pratique du tourisme balnéaire et saharien.

Deuxièmement : La structuration de l'espace atlantique qui recèle bien des dimensions géopolitiques pour lui conférer une portée africaine. Cette entreprise repose sur la bonne connaissance que le Royaume possède des enjeux et des défis auxquels sont confrontés les pays africains, notamment ceux situés sur la façade atlantique. De fait, en dépit de la qualité de ses ressources humaines et de l'abondance de ses richesses naturelles, l'Afrique atlantique accuse un important déficit en matière d'infrastructures et d'investissement.

Afin de remédier à cet état de choses, le Discours Royal propose des cadres de travail, des plans d'action commune et des initiatives qui s'articulent comme suit : a- L'option du partenariat pour élaborer des réponses pratiques et efficientes aux problèmes existants. C'est dans ce cadre que s'inscrit le projet stratégique du gazoduc Maroc-Nigéria, considéré comme un levier d'intégration régionale visant à réunir les conditions d'un décollage économique commun, à enclencher une dynamique propice au développement de la bande atlantique (que longera le gazoduc). Cette entreprise constituera aussi une source sûre d'approvisionnement des pays européens en énergie. b- L'initiative de création d'un cadre institutionnel regroupant les États Africains Atlantiques (23 États pour être plus précis), dans le but de consolider la sécurité, la stabilité et la prospérité partagée dans la région ; c- Le lancement d'une initiative internationale en vue de favoriser l'accès des États du Sahel à l'Océan Atlantique, en se basant sur une approche fondée sur la coopération et le partenariat pour résoudre les difficultés et les problèmes auxquels sont confrontés ces États, car la solution ne peut être exclusivement de portée sécuritaire ou militaire. À cet égard, le Royaume, pour contribuer à la réussite de cette initiative, se dit disposé à mettre ses infrastructures (routières, portuaires et ferroviaires) à la disposition des États concernés ;

5- La Nation marocaine se caractérise intrinsèquement par ses valeurs spirituelles, nationales et sociales dans un monde fortement agité. Le Discours Royal revient sur le thème des valeurs, à travers les points suivants :

a- La Marche Verte est l'incarnation parfaite de ces valeurs fédératrices (et notamment le sacrifice, la loyauté et le patriotisme) qui permirent à notre pays de libérer son territoire et d'y exercer sa souveraineté pleine et entière ;

b- En évoquant ces valeurs, à travers l'exemple du "sérieux", le but recherché n'a pas été de faire grief de quoique ce soit, mais bien d'"exhorter" tout un chacun à continuer de mettre du cœur à l'ouvrage afin de mener à bien les projets et les réformes engagés et, in fine, de relever les défis auxquels fait face le pays ;

c- Le système intégré de valeurs a ainsi permis de consolider les acquis, notamment l'impulsion de la dynamique de développement dans les Provinces du Sud et la consécration de leur marocanité à l'international ;

d- Les valeurs de solidarité, d'entraide et d'ouverture qui sont la marque distinctive du Maroc ont contribué à renforcer son rôle et à conforter sa position, lui permettant ainsi de s'affirmer (aux niveaux régional et international, notamment auprès des pays frères arabes et africains) comme un acteur clé et un partenaire économique et politique crédible et digne de confiance.

 

II- Les principales conclusions tirées du Discours Royal :

1- Le Discours Royal met l'accent sur la dimension de développement dans le Sahara marocain et insiste sur le nécessaire développement et renforcement de son tissu économique. Pour cela, il mise sur les potentialités naturelles que recèle la région, afin d'accompagner l'expansion urbaine et l'essor économique. Cette orientation s'accorde avec l'esprit des précédents Discours Royaux qui ont érigé en enjeu majeur le développement des Provinces du Sud, ont appelé à l'élaboration d'un nouveau modèle économique pour cette région et à la mise à disposition de ses ressources en faveur de la population locale. Cette démarche dément, au plus haut point, le discours véhiculé par les adversaires qui revendiquent la nécessité que soit « tiré le meilleur parti des ressources naturelles » de la région à leur profit ;

2- Le Discours Royal présente une nouvelle vision de l'économie des Provinces du Sud fondée sur une mise en valeur des potentialités de leur versant atlantique. Cette conception recouvre des secteurs économiques multiples et repose sur l'impératif de développement des industries qui y sont rattachées. Cela permettra de mieux valoriser l'espace territorial des Provinces du Sud et d'attirer davantage les opportunités d'investissement productif, et, in fine, d'avoir des retombées positives sur la population locale ainsi que sur le développement dans la région ;

3- La forte dimension africaine dans le Discours de Sa Majesté le Roi. Elle se décline à travers premièrement, la façade Atlantique de l'Afrique, et deuxièmement, l'appel à engager une réflexion pour lancer une initiative visant à restaurer la sécurité et la stabilité dans les États du Sahel, en adoptant une approche fondée sur le partenariat et le développement et en remédiant aux problèmes socio-économiques auxquels ces pays sont confrontés, surtout que les approches exclusivement de portée sécuritaire ou militaire se sont avérées inefficaces. Cet intérêt pour l'Afrique est le corollaire naturel du retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle et il reflète la vision de Sa Majesté qui inscrit la coopération Sud-Sud dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant. Tous ces paramètres sont favorables pour la proposition présentée par le Maroc en vue de clore, définitivement, le dossier du Sahara marocain, sur la base d'une initiative réaliste qui apporte une solution durable à ce conflit artificiel. Le but ultime est de contribuer aux efforts visant à mettre la région du Sahara et du Sahel à l'abri des tensions, des conflits armés, du terrorisme, de la criminalité transfrontalière et de la traite des êtres humains.

4- Le Discours Royal fait un rappel :

  • du rôle clé joué par "la diplomatie nationale" : une expression qui désigne toutes les formes de diplomatie (la diplomatie officielle, la diplomatie parlementaire, la diplomatie partisane et civile) ;
  • de l'agrément, du soutien et de l'interaction positive dont bénéficie toujours l'initiative marocaine d'autonomie pour le Sahara, une démarche qui a porté ses fruits, puisque de nombreux pays reconnaissent désormais la marocanité du Sahara ;
  • de la qualification du conflit, désormais replacé dans son véritable contexte, comme étant "un conflit régional artificiel", en référence au rôle assumé par l'Algérie en l'objet, considéré comme partie prenante au conflit et concernée par ses éventuels développements ;

5- Le Discours de la Marche Verte est le troisième Discours consécutif à aborder le thème "des valeurs" ; ces idéaux définissent la spécificité marocaine dans un monde où les valeurs s'estompent ou perdent de leur attrait. Elles confèrent à l'expérience marocaine sa singularité et la capacité de gérer les différents dossiers, tout comme elles constituent une force motrice pour faire face aux défis et enjeux à venir. Dans ce Discours sont énoncés des valeurs autres que celles évoquées dans les Discours antérieurs, à savoir le sacrifice, la loyauté et le patriotisme, l'entraide et l'ouverture. Ces idéaux ont permis au Maroc d'exercer sa pleine et entière souveraineté territoriale, de renforcer sa crédibilité et de conforter sa position aux niveaux continental et international. 

 


Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
972 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
484 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
417 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
304 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages