NITA Fond Site Web 675 x 240

Pape Francois

À l'issue de la prière de l'Angélus du dimanche 20 août, place Saint-Pierre, le Pape a exprimé son inquiétude face à la situation qui prévaut au Niger après le coup d’Etat du 26 juillet 2023 et a invité à prier pour la paix dans le pays.  «Je suis avec inquiétude ce qui se passe au Niger. Je me joins à l'appel des évêques pour la paix dans le pays et pour la stabilité dans la région du Sahel. J'accompagne de ma prière les efforts de la communauté internationale pour trouver au plus vite une solution pacifique pour le bien de tous. Prions pour le cher peuple du Niger », a déclaré le Pape François dimanche, au terme de la prière mariale de l’Angélus.

Zeyna commission0

« Pensons au peuple nigérien »

En remerciant le Pape de sa proximité au peuple nigérien, Mgr Laurent Lompo, archevêque de Niamey a souhaité que « cet appel du Pape soit entendu de tous afin qu’advienne la paix dans notre pays : Nous demandons aux institutions internationales, à la CEDEAO, de penser à nos populations qui souffrent depuis plusieurs années du terrorisme », a exhorté l’archevêque nigérien.

Pour la paix dans le pays, les évêques nigériens ont organisé récemment un triduum de prière dans les deux diocèses de Niamey et Maradi, les 13, 14 et 15 août. Ils ont par ailleurs déclaré le 18 août dernier, journée de jeûne dans ces deux diocèses.

Une transition de trois ans

Après le coup d’état du 26 juillet qui a renversé le président Mohammed Bazoum, élu en 2021, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) envisage une intervention armée pour la restitution de l’ordre constitutionnelle en donnant un ultimatum qui a expiré lundi 7 août 2023 à minuit.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche 20 août à Niamey en soutien au régime militaire qui a annoncé samedi 19 août 2023 envisager une transition de trois ans maximums, tandis que la menace d'une intervention militaire ouest-africaine plane toujours sur le Niger. Cette manifestation intervient au lendemain d'un discours télévisé du général Abdourahamane Tiani qui a renversé le président élu Mohamed Bazoum lors du coup d'État du 26 juillet. Le général Tiani a notamment déclaré que «la période de transition ne dépasserait pas trois ans et a mis en garde les pays étrangers contre une intervention militaire contre son pays », précisant par ailleurs que l'intention des militaires « n’est pas de prendre le pouvoir ».

Source : Vatican News



Commentaires

0
Sarki
8 mois ya
Merci Pape. Puisse Dieu entendre vos prieres pour la paix au Niger. Amen
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1680 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
338 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages