Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

FDS Burkinabe en mouvement

Dans un communiqué publié dans la soirée du jeudi 27 avril 2023, l'Etat-major des Armés a annoncé que quarante (40) terroristes ont été tués et au moins trente-trois (33) soldats sont tombés dans "une attaque complexe d'envergure" qui a visée, dans la matinée de la même journée, le détachement militaire de Ougarou, dans le Province du Gourma (Région de l’Est). L'attaque a également fait douze (12) blessés dans les rangs des soldats burkinabés et un renfort a aussitôt été dépêché dans la zone.

Zeyna commission0

Selon le communiqué de l'armée burkinabé, "au cours des combats qui ont été particulièrement intenses, les militaires du détachement ont fait preuve d’une remarquable détermination face à un ennemi venu en très grand nombre". D'après la même source, ils ont ainsi réussi à neutraliser au moins quarante (40) terroristes avant l’arrivée des renforts. Malheureusement, trente-trois (33) soldats sont tombés les armes à la main tandis que douze (12) autres ont été blessés, ajoute le communiqué qui précise que le déploiement des renforts a permis d’évacuer les blessés qui sont actuellement pris en charge par les services de santé.

Dans le communiqué, le Chef d’Etat-major général des armées a saisi l'occasion pour "saluer la mémoire des soldats qui ont consenti le sacrifice suprême dans l’accomplissement de leur devoir et souhaite un prompt rétablissement aux blessés". Il a aussi encouragé l’ensemble des unités engagées dans les opérations à maintenir les efforts afin de "renforcer la dynamique de reconquête en cours".

Un peu plutôt dans la journée, plusieurs sources ont fait cas d'une attaque terroriste ayant visée le camp de Ougarou par des présumés terroristes du groupe Ansarul Islam, lié au JNIM (AQMI) avec un bilan provisoire plus lourd que celui annoncé par le gouvernement et des dégâts matériels importants.

Cette nouvelle attaque intervient alors que le Burkina n'a pas fini le deuil du dernier massacre de plus d'une centaine de civils qui a visé, le 21 avril dernier, le village de Karma, dans le département de Barga (Province du Yatenga).  Une tuerie perpétrée par des assaillants "arborant des tenues militaires" comme l'a indiqué un communiqué du chef de parquet de Ouahigouya au lendemain des tragiques évènements.

Selon des sources locales relayées par des médias locaux, 136 corps ont été inhumés ce jeudi 27 avril 23 à Barga dont 50 femmes, 20 enfants et 66 hommes.

Dans un communiqué publié ce jeudi, le gouvernement burkinabé a officiellement réagit pour la première fois depuis le massacre et a assuré que tout ce sera fait pour la manifestation totale de la vérité sur la tuerie de plusieurs civils à Karma, par des présumés soldats burkinabè. "Le gouvernement est particulièrement préoccupé par des informations faisant état de tueries le 21 avril 2023 dans des circonstances non encore élucidées de dizaines de personnes dans le village de Karma, Département de Barga, Province du Yatenga. Selon ces informations, des populations civiles de ladite localité ont été la cible d'Hommes armés habillés dans des tenues des forces armées burkinabè", lit-on dans le communiqué dans lequel le gouvernement indique que ces hommes auraient ainsi massacré et pillé les biens de paisibles habitants du village de Karma et blessé plusieurs autres pris en charge dans des formations sanitaires. "Le gouvernement condamne fermement ces actes ignobles et barbares. Il présente ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes, leur exprime toute sa compassion et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Une information judiciaire a été ouverte par le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouahigouya et le gouvernement suit de très près l'évolution de l'enquête. Il espère vivement que la lumière sera faite dans cette affaire qui révolte la conscience individuelle et collective de toutes les femmes et de tous les hommes épris de paix, de justice et de liberté", a ajouté la même source.

Dans le communiqué, le gouvernement burkinabé a aussi tenu à rassurer l'opinion nationale et internationale "qu'il fera absolument tout ce qui relève de ses prérogatives pour la manifestation totale de la vérité dans ce drame".  Il a également réaffirmé son attachement à la défense des Droits humains et singulièrement à la protection de la vie humaine. "Plus que jamais le gouvernement de Transition demeure solidaire des Burkinabè des villes et des campagnes durement éprouvées par cette guerre injuste que nous imposent les groupes armés terroristes, et de toutes les forces patriotiques dont l'engagement héroïque dans le combat sans merci contre l'hydre terroriste permet à notre peuple de rester débout et d'assumer pleinement son destin", a conclu le communiqué signé par le ministre porte-parole du gouvernement.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

7
Lilwayne
10 mois ya
Courage jeune capi. Les oiseaux de mauvaise augure ne pourront rien contre vous inchallah. Vous
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Kasko1
10 mois ya
[quote name="Lilwayne"]Courage jeune capi. Les oiseaux de mauvaise augure ne pourront rien contre vous inchallah. Vous
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
alib
10 mois ya
Bonjour,
Qui a dit qu'il n'ya pas ceux qui renient leurs parents. eh bien en voici certains qui le clament haut et fort, et j'esp
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
963 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
483 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
417 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
301 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages