jeudi 9 février 2023

3724 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina: incarcéré depuis près d’un an, le lieutenant-colonel Zoungrana en liberté provisoire

Emmanuel Zougrana BF

Le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana, incarcéré depuis 11 mois, pour avoir fomenter un coup d’État contre Roch Marc Christian Kaboré à l'époque, a bénéficié d’une liberté provisoire, ce jeudi 15 décembre 2022. Une information qui a été confirmée par son avocat à plusieurs médias. « Il est libre, c’est confirmé », affirme Paul Kéré, l’avocat d’Emmanuel Zoungrana. Rejetéé en première instance, la Chambre de contrôle du tribunal militaire vient d’accéder à la demande la demande de remise en liberté provisoire du lieutenant-colonel. Selon les précisions de Paul Kéré, « elle a estimé que onze mois de détention provisoire était une durée excessive, d’autant que l’instruction est close », précise l’avocat. 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Ex-chef de corps du 12e Régiment d’infanterie commando (RIC), le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana réputé pro-russe, avait été mis aux arrêts le 10 janvier 2022 pour cinq chefs d’accusation dont l’atteinte à la sûreté de l’État et le blanchiment de capitaux.

Le Lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana avait d’abord vu son mandat de dépôt annulé, début février, par la chambre de contrôle du tribunal militaire. Mais contre toute attente, il n’est pas autorisé à sortir de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) car le juge d’instruction a décidé de retenir contre lui les faits de blanchiments de capitaux. Une décision confirmée par la chambre de contrôle du tribunal militaire qui a d’ailleurs rejeté, fin avril, la demande de liberté provisoire introduite par les conseils de l’officier militaire.

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com