vendredi 2 décembre 2022

3304 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina : 13 militaires tués dans une nouvelle embuscade dans l'Est du pays (Armée)

soldat burkinabe

Treize (13) militaires burkinabé ont été tués et  huit (08) autres blessés, dimanche, lors d’une opération de sécurisation dans la région de l’Est du pays, a annoncé l'état-major des armées dans un communiqué publié ce lundi. Malgré la multiplication des attaques terroristes, l'armé annonce avoir mené plusieurs opérations avec succès dans différentes zones du pays.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon le communiqué de la Direction de la communication et des relations publiques des Armées, « une unité militaire engagée dans une opération de sécurisation dans la région de l’Est à été accrochée à une vingtaine de kilomètres à l’Est de Natiaboani, ce dimanche 20 mars 2022 ».

« L’unité dans sa riposte, a réussi à se dégager de l’embuscade en neutralisant plusieurs des assaillants. Au cours des combats, 13 militaires ont malheureusement été mortellement touchés et 8 autres ont été blessés », a ajouté la même source qui précise, par ailleurs, que « l’intervention de l’appui aérien a permis de sécuriser la zone pour permettre à l’opération militaire de se poursuivre ».

« Le chef d’Etat-major général des Armées s’incline devant la mémoire des soldats tombés",  poursuit le communiqué dans lequel, il a  appelé "l’ensemble des forces engagés à poursuivre les efforts déployés afin d’assurer la sauvegarde de l’intégrité de notre territoire et la protection de nos vaillantes populations », rapporte le communiqué.

Opérations militaires au nord et au centre-nord

Dans le dernier bulletin mensuel d'information, l'armée burkinabé a annoncé que des opérations militaires menées entre le 15 février et le 15 mars au Nord (Ouahigouya) et au Centre-nord (Kaya) du pays ont permis de sécuriser plusieurs axes de ravitaillement. Les Forces armés nationales (FAN) ont certes reconnu que « la situation sécuritaire sur la période du 15 février au 15 mars s’est légèrement dégradée avec la persistance des attaques contre les populations et la dégradation d’infrastructures électriques et de téléphonie mobile ». Toutefois, l’armée a indiqué  que « les opérations militaires menées au Nord et au Centre-nord ont permis de sécuriser plusieurs axes de ravitaillement. Aussi, plusieurs dizaines de personnes déplacées internes ont pu retourner dans leurs villages, notamment dans cinq localités au Centre-nord ».

Le Bulletin informe également que « sur la période du 15 février au 15 mars, les Forces armées nationales ont mené au profit des populations civiles plusieurs actions entrant dans le cadre de l’assistance humanitaire ».

actuniger.com

 

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com