NITA Fond Site Web 675 x 240

Minusma Mali

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, ce mardi à l’unanimité, la résolution renouvelant le mandat de la MINUSMA. Le texte maintient les deux priorités stratégiques de la mission onusienne. Il s’agit notamment de l'appui à la mise en œuvre de l'accord pour la paix et à la stabilisation du centre du pays. Il comprend également des messages forts sur la transition politique malienne, comme la nécessité « absolue » de tenir les élections en février 2022.

 

Zeyna commission0

Pour rappel, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été créé par Conseil de sécurité de l’ONU par la résolution 2100 du 25 avril 2013 pour aider le pays à se relever de la grave crise politique et sécuritaire de 2012 et début  2013.

Depuis, son mandat a été prolongée chaque année et ses effectifs maintenus. La dernière prolongation est intervenue le 29 juin 2020. Le Conseil de sécurité a approuvé à l'unanimité la résolution 2531 renouvelant le mandat de la MINUSMA pour une nouvelle année, c'est-à-dire jusqu'au 30 juin 2021 tout en maintenant ses 13.289 soldats et 1.920 policiers et sa principale priorité stratégique qui reste l’appui à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali par les parties maliennes et par d’autres acteurs maliens concernés.

La situation politique et sécuritaire n’a cessé de se dégrader avec l’amplification des menaces sécuritaires du fait de la multiplication des attaques terroristes, l’absence de l’Etat dans certaines zones du pays et tout récemment, le retour de l’armée au pouvoir et une nouvelle transition militaire actuellement en cours.

C’est pourquoi, dans sa nouvelle résolution de ce mardi 29 juin 2021, le Conseil de sécurité a particulièrement insisté sur le maintien des deux priorités stratégiques de la mission onusienne. Il s’agit notamment de l'appui à la mise en œuvre de l'accord pour la paix et à la stabilisation du centre du pays. Le nouveau mandat comprend également des messages forts sur la transition politique malienne, comme la nécessité « absolue » d’organiser les élections en février 2022.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires

0
Mohamed
2 années ya
Il faudrait que la Minusma ait un mandat plus agressive afin d'aller chercher, attaquer et neutraliser les terroristes dans leur repaire.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Maliki
2 années ya
#1 Mohamed
La MINUSMA a ce mandat plac
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1995 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
525 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
322 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
471 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
357 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
361 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages