vendredi, 22 novembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

minusma vanadalise BIS3 mod

Des locaux ainsi que du matériel appartenant à la MINUSMA, ont été vandalisés, ce samedi 12 octobre à Sévaré dans la région de Mopti, par des manifestants qui protestaient contre la présence des forces étrangères au Mali. Depuis quelques jours, la tension ne cesse de monter dans cette localité, située dans le centre du pays, et où a déjà eu lieu plusieurs manifestations du genre, à l’appel des organisations de la société civile.

Ce samedi, une nouvelle marche de protestation était a été organisée pour dénoncer, selon ses initiateurs, « la présence des Forces étrangères et leur inertie face à la situation sécuritaire dans le centre de notre pays ». Les manifestants ont d’abord brulé des pneus dans les principales artères de la ville, avant que les évènements ne dégénèrent, malgré la présence des forces de l’ordre, qui encadraient la dite manifestation. Au cours de la manifestation, certains jeunes surchauffés sont en effet devenus subitement  très hostiles, et ont pu par la suite accéder au Camp MINUSMA où ils  saccagés quelques dépôts, devant des éléments impuissants de la Police de la MINUSMA. Des images et vidéos des actes du vandalisme ainsi que des équipements et autres matériels des casques bleus, ont largement diffusés sur les réseaux sociaux.

minusma vanadalise mod

Condamnation et appel au calme du gouvernement

Dans un communiqué, le gouvernement malien  a annoncé un bilan provisoire d’une cinquantaine de conteneurs remplis de matériels vandalisés, dont neuf (09) incendiés à moitié, deux (02) véhicules MINUSMA incendiés. « Il n’y a pas eu de perte en vie humaine ni de blessé », a précisé le gouvernement qui a ajouté que, «cette manifestation se tient parallèlement à celle des épouses de militaires qui refusent le déploiement de leurs maris sur le front ».

Le gouverneur de la région de Mopti, le général Abdoulaye Cissé a fait le déplacement sur le terrain et tenu une réunion de crise, et selon les informations officielles, « la situation s’est calmée en début d’après-midi avec des dégâts matériels importants ».

« Le Gouvernement appelle les manifestants au calme et à la retenue ; les invite à privilégier le dialogue dans les revendications sociales. Il souligne qu’il est important que les populations apprennent à revendiquer et à s'exprimer sans violences ni vandalisme. Nous devons étonner le monde, en lui montrant notre capacité à transformer la colère en débat et les revendications en solutions concrètes. Le Gouvernement condamne avec la plus grande énergie ces événements malheureux, présente ses regrets à la MINUSMA et rassure que les investigations seront menées pour arrêter et traduire les auteurs devant les juridictions compétentes ». M. Yaya SANGARE, ministre Porte-parole du gouvernement du Mali.

Les manifestations contre la présence des forces étrangères, casques bleus de la Minusma et soldats de l’opération française Barkhane, prennent de plus en plus de l’ampleur au Mali. En dépit des assurances données par les autorités sur l’appui important des « partenaires amis » dans la guerre contre les groupes terroristes, une grande partie de l’opinion malienne doute de l’efficacité de cette présence, au regard de la dégradation persistante de la situation sécuritaire particulièrement dans le centre du pays. La multiplication des attaques et des pertes, humaines et en matériels, contre les Forces armées (FAMa), ainsi que des populations civiles ; ne fait qu’amplifier l’hostilité des manifestants contre les bases étrangères.

minusma vanadalise BIS

 

minusma vanadalise BIS4

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

-5 #1 Mamadou Diarra 12-10-2019 19:31
L'ONU et BARKHANE.... SONT les soutien des terroristes et des rebelles... au MALI.
La minusma et BARKHANE tuent les civils au MALI.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Moctar Alio 12-10-2019 20:51
Ce sont ces forces étrangères qui augmentent l'insécurité notamment les forces françaises
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 illo 12-10-2019 21:20
S'ils sont si en colère, ils n'avaient qu'à s'attaquer aux rebelles et islamistes. Vraiment, la communauté internationale doit vider et laisser le gouvernement et le peuple malien, gérer son problème
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #4 Dan Asali 12-10-2019 21:24
BIEN FAIT
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Mounhaila Issoufou 12-10-2019 21:46
Ce pas la meilleur solution mais leur colère ce comprend on nais peut comprend tout ces forces étrangères qui son au mali et que ces terroristes continue de terrorise la populations
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 Moustapha Issa Nanaijé 12-10-2019 21:47
Tout à fait, je ne vois pas l'importance de ces bases militaires étrangères.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Nouhou Hachimi Nouhou 12-10-2019 22:12
Courage mes frères. Bientôt au Niger nous allons mètre fin à la France en Afrique.
Merde à la France et son armée
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Thomas Sankara 13-10-2019 00:11
#IlsFinirontParComprendre
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Idrissa Tahirou 13-10-2019 05:05
C'est vraiment une situation délicate mais restons positifs
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #10 Tigerbird 13-10-2019 06:11
L'ONU et les neocolons ne prospèrent que dans les pays dits "de merde". Ils s'implantent créent les misères et voilà ce que ça donne: des frustrations, le sentiment de désespoir, d'incertitude de l'avenir et pour question de survie des actes d'indignité : vandalisme, pillage, violences, tout le contraire du social, en somme du bon vivre dans un environnement propice.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Baba idjas 13-10-2019 07:58
Souvenez vous du discours du discours du Président du Niger en 2014 sur le terrorisme au Mali
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #12 Ibrahim Moctar Ali 13-10-2019 08:52
Belle initiative...courage
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #13 attention 13-10-2019 13:09
Je suis déçu par les commentaires. D'habitude les contributions sont réfléchies. Qu'est-ce qu'on y gagne à encourager la violence ? Pour la plupart qui parle il n'ont pas connu la colonisation. Pensez vous qu'en cassant quelques bureaux vous faites une révolution ? Un peuple qui veut changer sa condition s'organise, affirme son indépendance. Malien fait la paix entre vous avant de troubler vos relations extérieures. Aucune nation ne peut se passer des autres pour ceux qui parlent de francafrique un jour vous parlerez de chinafrique,d'indafrique.... Sachez juste négocier au sommet des États pour des partenariats avantageux.Que les institutions sous régionales ailles sur des idées lucides pour leur autonomie.Mais tant qu'on continuera a s'embarquer dans des "G5 Sahel" piloter par des idéologies non africaines nous ne sommes pas sorti de l'auberge. Ce n'est que mon humble avis
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 tounani 14-10-2019 16:07
nous ne devons pas juger les maliens aussi vite.
on doit se mettre à leurs place.
Se demander quelles sont les réelles intérêts de la présence des forces étrangères dans nos Pays. Pourquoi leur présence? Pour faire quoi? Pour combien de temps? Résultat escompté? Résultat réel?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 2146 invités et aucun membre en ligne

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 21/11/2019, 19:49
journee-mondiale-de-l-enfance-a-niamey-les-enfants-ont-pris-les-commandes-a-l-occasion-des-30-ans-de-la-convention-des-droits-de-l-enfant-cde A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré, le mercredi 20 novembre, la Journée...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:12
revocation-des-maires-des-communes-rurales-de-dogueraoua-malbaza-et-du-conseil-municipal-de-youri-de-leurs-fonctions Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 novembre 2019, sous la présidence du Chef de...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:05
sahel-lancement-des-activites-du-projet-mediation-agropastorale-au-niger L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 11:38
burkina-18-assaillants-et-un-gendarme-tues-dans-une-attaque-a-arbinda-dans-le-soum-sahel Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué,...Lire plus...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 19/11/2019, 19:40
eliminatoires-can-2021-le-mena-a-sombre-a-niamey-devant-les-bareas-de-madagascar-2-6 Le Mena National a « bu l’eau », comme il se dit chez nous, ce mardi 19 novembre au Stade...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 21:57
operation-tongo-tongo-mali-niger-24-soldats-maliens-et-17-terroristes-tues-une-centaine-de-suspects-entre-les-mains-des-fan-a-tiloa Le bilan de l’accrochage, ce lundi 18 novembre à Tabankort (Gao), entre les Forces armées maliennes...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...

Dans la même Rubrique

Burkina : 18 assaillants et un gendarme tués dans une attaque à Arbinda, dans le Soum (Sahel)

21 novembre 2019
Burkina : 18 assaillants et un gendarme tués dans une attaque à Arbinda, dans le Soum (Sahel)

Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué, l’Etat-major de la gendarmerie nationale du Burkina Faso. Selon la même...

Mali-Niger : 7 soldats maliens tués et 15 blessés au cours d’une opération commune à Tabankort (Gao)

18 novembre 2019
Mali-Niger : 7 soldats maliens tués et 15 blessés au cours d’une opération commune à Tabankort (Gao)

Sept (7) soldats maliens ont été tués et quinze (15) autres ont été blessés, ce lundi 18 novembre, au cours d’une opération bilatérale entre les Forces armées maliennes (FAMa) et...

FC G5 Sahel : 25 terroristes mis hors d’état de nuire et du matériel récupéré au cours d’une opération dans le Gourma (Burkina)

18 novembre 2019
FC G5 Sahel : 25 terroristes mis hors d’état de nuire et du matériel récupéré au cours d’une opération dans le Gourma (Burkina)

Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5 Sahel) a mené conjointement avec les armées du Burkina Faso, du Mali...

Mali : 20 corps retrouvés par l’armée après un massacre dans le village peul de Peh (Centre) 

16 novembre 2019
Mali : 20 corps retrouvés par l’armée après un massacre dans le village peul de Peh (Centre) 

Le gouvernement malien annoncé, dans un communiqué publié dans la soirée du vendredi 15 novembre, qu’un nouveau drame est survenu, le mercredi 13 novembre dans l’après-midi, dans le village peul...

Burkina : des volontaires au front contre les terroristes

7 novembre 2019
Burkina : des volontaires au front contre les terroristes

Suite à la sanglante attaque terroriste du mercredi 6 novembre, le président burkinabé a adressé un message à la nation dans lequel il a annoncé le recrutement prochain des volontaires...

Burkina : 37 morts et des dizaines de blessés dans l’attaque d’un convoi minier dans l’est du pays

6 novembre 2019
Burkina : 37 morts et des dizaines de blessés dans l’attaque d’un convoi minier dans l’est du pays

Photo d'illustration Trente sept (37)  personnes, des civils et des militaires, ont été tuées, dans la matinée de ce mercredi 6 novembre au Burkina Faso,  selon un communiqué du gouvernement,...