NITA Fond Site Web 675 x 240

minusma vanadalise BIS3 mod

Des locaux ainsi que du matériel appartenant à la MINUSMA, ont été vandalisés, ce samedi 12 octobre à Sévaré dans la région de Mopti, par des manifestants qui protestaient contre la présence des forces étrangères au Mali. Depuis quelques jours, la tension ne cesse de monter dans cette localité, située dans le centre du pays, et où a déjà eu lieu plusieurs manifestations du genre, à l’appel des organisations de la société civile.

Zeyna commission0

Ce samedi, une nouvelle marche de protestation était a été organisée pour dénoncer, selon ses initiateurs, « la présence des Forces étrangères et leur inertie face à la situation sécuritaire dans le centre de notre pays ». Les manifestants ont d’abord brulé des pneus dans les principales artères de la ville, avant que les évènements ne dégénèrent, malgré la présence des forces de l’ordre, qui encadraient la dite manifestation. Au cours de la manifestation, certains jeunes surchauffés sont en effet devenus subitement  très hostiles, et ont pu par la suite accéder au Camp MINUSMA où ils  saccagés quelques dépôts, devant des éléments impuissants de la Police de la MINUSMA. Des images et vidéos des actes du vandalisme ainsi que des équipements et autres matériels des casques bleus, ont largement diffusés sur les réseaux sociaux.

minusma vanadalise mod

Condamnation et appel au calme du gouvernement

Dans un communiqué, le gouvernement malien  a annoncé un bilan provisoire d’une cinquantaine de conteneurs remplis de matériels vandalisés, dont neuf (09) incendiés à moitié, deux (02) véhicules MINUSMA incendiés. « Il n’y a pas eu de perte en vie humaine ni de blessé », a précisé le gouvernement qui a ajouté que, «cette manifestation se tient parallèlement à celle des épouses de militaires qui refusent le déploiement de leurs maris sur le front ».

Le gouverneur de la région de Mopti, le général Abdoulaye Cissé a fait le déplacement sur le terrain et tenu une réunion de crise, et selon les informations officielles, « la situation s’est calmée en début d’après-midi avec des dégâts matériels importants ».

« Le Gouvernement appelle les manifestants au calme et à la retenue ; les invite à privilégier le dialogue dans les revendications sociales. Il souligne qu’il est important que les populations apprennent à revendiquer et à s'exprimer sans violences ni vandalisme. Nous devons étonner le monde, en lui montrant notre capacité à transformer la colère en débat et les revendications en solutions concrètes. Le Gouvernement condamne avec la plus grande énergie ces événements malheureux, présente ses regrets à la MINUSMA et rassure que les investigations seront menées pour arrêter et traduire les auteurs devant les juridictions compétentes ». M. Yaya SANGARE, ministre Porte-parole du gouvernement du Mali.

Les manifestations contre la présence des forces étrangères, casques bleus de la Minusma et soldats de l’opération française Barkhane, prennent de plus en plus de l’ampleur au Mali. En dépit des assurances données par les autorités sur l’appui important des « partenaires amis » dans la guerre contre les groupes terroristes, une grande partie de l’opinion malienne doute de l’efficacité de cette présence, au regard de la dégradation persistante de la situation sécuritaire particulièrement dans le centre du pays. La multiplication des attaques et des pertes, humaines et en matériels, contre les Forces armées (FAMa), ainsi que des populations civiles ; ne fait qu’amplifier l’hostilité des manifestants contre les bases étrangères.

minusma vanadalise BIS

 

minusma vanadalise BIS4

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

5
Mamadou Diarra
4 années ya
L'ONU et BARKHANE.... SONT les soutien des terroristes et des rebelles... au MALI.
La minusma et BARKHANE tuent les civils au MALI.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Moctar Alio
4 années ya
Ce sont ces forces
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
illo
4 années ya
S'ils sont si en col
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Dan Asali
4 années ya
BIEN FAIT
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mounhaila Issoufou
4 années ya
Ce pas la meilleur solution mais leur col
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Moustapha Issa Nanaij
4 années ya
Tout
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Nouhou Hachimi Nouhou
4 années ya
Courage mes fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Thomas Sankara
4 années ya
#IlsFinirontParComprendre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Idrissa Tahirou
4 années ya
C'est vraiment une situation d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Tigerbird
4 années ya
L'ONU et les neocolons ne prosp
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Baba idjas
4 années ya
Souvenez vous du discours du discours du Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Ibrahim Moctar Ali
4 années ya
Belle initiative...courage
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
attention
4 années ya
Je suis d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
tounani
4 années ya
nous ne devons pas juger les maliens aussi vite.
on doit se mettre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1679 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
338 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages