jeudi, 01 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


sommet ua kigali zlec

La Gambie a été le 22 pays à ratifier, mardi 2 avril 2019, l’accord portant création d’une Zone de libre échange continentale. Comme convenu dans le traité, c’est le seuil minimum requis pour l’entrée en vigueur du marché africain en juillet prochain même si beaucoup reste encore à faire pour le rendre effectif.

Zeyna transfert argent bis

Il fallait 22 ratifications et c'est à la Gambie qu'est revenu l'honneur historique d'atteindre le seuil minimum requis pour l'entrée en vigueur de l'accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). Le Parlement gambien a en effet approuvé, mardi 2 avril, l'accord signé le 21 mars 2018 à Kigali au Rwanda par 44 pays membres de l'Union africaine (UA). Conformément au terme du traité, l'accord entrera en vigueur en principe en juillet prochain à l'occasion d'un Sommet extraordinaire de l'organisation continentale prévu pour se tenir à Niamey au Niger, à l'initiative du président Issoufou Mahamadou, champion de l'UA pour la Zlecaf.

En attendant le Nigeria et les autres

Un pas historique vient ainsi d'être franchi dans l'établissement de ce qui est annoncé comme le plus vaste marché commun du monde. Avec ces 22 ratifications qui marquent l'entrée en vigueur de la Zlecaf, la dynamique va certainement s'accélérer même si d'autres pays et pas des moindres, manquent encore à l'appel. C'est le cas par exemple du Nigeria, le plus grand marché du Continent. Le pays de Muhammadu Buhari qui fait toujours preuve de réticence même si à l'UA, on se montre optimisme pour que le géant africain rejoigne le marché unique à brève échéance. Le Nigeria n'est pas le seul pays qui manque à l'appel puisqu'à la date du 27 mars dernier, 51 des 55 membres de l'organisation continentale ont déjà signé l'accord de Kigali.

L'entrée en vigueur de la Zlecaf, c'est donc pour le mois de juillet prochain. D'ici là, les négociations vont se poursuivre sur plusieurs aspects de l'Accord afin de le rendre véritablement effectif. Le processus d'entrée en vigueur de la zone de libre-échange du Continent va ainsi ouvrir la voie aux négociations entre les pays signataires sur les aspects et les modalités de mise en application de l'accord, et parmi les aspects qui restent à négocier figurent les règles d'origine de la zone, les concessions tarifaires pour le commerce de marchandises, les modalités de paiement et de règlement ainsi que les obstacles non tarifaires.

Des négociations difficiles sur les modalités de mises en oeuvre

Les négociations sur ces différents aspects s'annoncent certes difficiles mais au regard des promesses attendues à la fin du processus, l'espoir est permis pour que les engagements pris par les chefs d'Etat de rendre effectif cet ambitieux chantier stratégique de l'Agenda 2063 de l'UA soit une réalité et dans les délais. A terme, la ZLECAf va permettre de générer selon les projections officielles, un PIB de plus de 3 000 milliards de dollars et permettre la création de 300 000 emplois directs et plus de 2 millions d'emplois indirects. Le marché africain permettra également de faire passer le commerce intra-africain à 25% à l'horizon 2023 alors qu'il est estimé entre 15% et 18 % aujourd'hui.

Lors de la présentation du rapport d'étape à l'occasion du 32e sommet de l'UA d'Addis-Abeba Abeba de février dernier, le président Issoufou a expliqué que les consultations se poursuivent à tous les niveaux pour que les délais soient respectés et toutes les garanties prises pour la réussite du processus. C'est le cas notamment des modalités de la libéralisation tarifaire pour ce qui concerne les produits sensibles et les listes d'exclusion.

Les consultations sur la suite du processus vont également porter sur l'élaboration des listes d'engagements spécifiques et les cadres réglementaires de coopération pour le commerce des services, et par la suite sur les investissements, la politique de la concurrence et les droits de propriété intellectuelle. Autant dire, qu'il reste encore du chemin à faire.

Aboubacar Yacouba Barma  

La Tribune Afrique

 

Commentaires  

0 #1 Mohamed M. 05-04-2019 06:59
L'espoir y est, chers présidents continués dans la même lancer. UA ,à cet exemple (ZLECAf) doit être marqué par des structures fortes et intègres. Murir les réflexions afin d'aboutir a des réformes pour une vision de développement. Bientôt serai le cas pour la monnaie unique.
Coup de chapeau spécial au présidé Issoufou du Niger.
Vive l'Afrique!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Lecteur-Actuniger 05-04-2019 11:01
Très bon travail pour son excellence M. le président de la république du Niger Issoufou Mahamadou. Bon succès pour la suite
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 touareg 07-04-2019 14:39
Malgré que d'un Pays pauvre, le plus pauvre de la planète pour des raisons exogènes, Issoufou Mahamadou a réussi cette réforme importante pour l'unité et la prospérité de l'Afrique. Ce sont les chantiers toujours chantés par nos Chanteurs Unité de l'Afrique, des chantiers voulus par Sankara, kaddafi ! c'est ça la vraie révolution Abder ! la révolution intelligente pas populiste ! Gaskia je ne suis ni politique ni griot mais Issoufou Sannou ! Agancheka Korayye
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 MAI IDON GANI 10-04-2019 12:02
LONGUE VIE A LA ZLECAF. UN ADAGE DIT " SEUL LES GRANDS HOMMES FONT ET MARQUENT L'HISTOIRE" . MERCI EXCELLENCE, puisse Allah vous guide et vous assiste dans tous ce que vous entreprendrez tant pour le bienfait des Nigeriens, des Africains et du monde entier. Amen.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 01/10/2020, 15:09
universite-de-zinder-les-etudiants-ont-battu-le-pave-pour-exiger-l-amelioration-de-leurs-conditions-de-vie-et-d-etude Les étudiants de l’Université de Zinder (UENUZ) ont organisé une marche pacifique suivie d’un sit-in...Lire plus...
Publier le 01/10/2020, 10:55
education-la-rentree-scolaire-maintenue-pour-le-15-octobre-2020-gouvernement Le gouvernement a démenti ce jeudi 1er octobre, les informations qui ont dernièrement circulé sur les...Lire plus...
Publier le 01/10/2020, 10:25
e-visa-nigerien-avec-le-soutien-de-l-oim-le-niger-se-dote-d-une-feuille-de-route-pour-la-transition-vers-un-visa-electronique L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a organisé, mercredi 30 septembre 2020 à...Lire plus...
Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 14:13
societe-civile-apres-6-mois-de-detention-mounkaila-halidou-maikoul-zodi-et-moudi-moussa-libres-en-attendant-le-delibere-de-leur-proces-en-appel Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...

Dans la même Rubrique

Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

28 septembre 2020
Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé, comme Premier Ministre. C’est la première femme à être nommée à la tête du gouvernement dans...

Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

27 septembre 2020
Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier ministre de la transition. Après le président et le vice-président, il est la troisième...

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...