vendredi, 19 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
Adoption à l’instant par les députés avec 135 voix pour, 28 contre et 2 abstentions, du Projet de loi modifiant l’ordonnance n° 2010-77 du 09 décembre 2010, portant régime général des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique. Les présidents d’Université, recteurs et vice-recteurs seront désormais nommés par décret pris en conseil des ministres.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

SOLDATS MALIENS

Une attaque menée contre un camp de l'armée par des jihadistes présumés au centre du Mali a fait au moins 21 morts parmi les militaires. L'opposition exhorte le président Ibrahim Boubacar Keïta à "prendre les mesures d'urgence qui s'imposent".

Au moins 21 militaires maliens ont été tués, dimanche 18 mars à l'aube, lors d’une attaque perpétrée contre leur camp à Dioura, dans le centre du Mali. Selon Bamako, l’opération a été menée par un "groupe terroriste" dirigé par un déserteur passé dans les rangs jihadistes en 2012.

Situé dans une zone très difficile d'accès où est active depuis plusieurs années Macina, une celluleliée à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), entre la capitale régionale, Mopti, et la frontière mauritanienne, le camp de Dioura a été "attaqué aux environs de 6 heures (heures locales) par des terroristes", selon l'armée malienne.

Les Forces armées maliennes (FAMa) "enregistrent des dégâts matériels et des pertes en vies humaines", a indiqué l'armée, qui assure avoir repris le contrôle du poste militaire à 16 heures mais ne donne pas de bilan.

Le chef de la mission de l'ONU au Mali, Mahammad Saleh Annadif, a condamné une attaque ayant engendré "de lourdes pertes". La Minusma a "organisé dans la journée l'évacuation médicale de plusieurs blessés", selon un communiqué. "21 corps de militaires maliens ont été enterrés dimanche à côté de Dioura", a déclaré à l'AFP un élu local. Le "bilan provisoire est de 21 corps découverts", a confirmé une source militaire malienne.

Selon l'armée, l'attaque de dimanche a été menée par "des groupes terroristes sous le commandement de Ba Ag Moussa", dit Bamoussa, un ex-colonel ayant rejoint les rangs jihadistes en 2012 et considéré comme un proche du Touareg malien Iyad Ag Ghaly, qui dirige la principale alliance jihadiste du Sahel.

"Mesures d’urgence"

"Toutes nos pensées pour les fiers soldats de l'Armée malienne tombés à Dioura", a réagi le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, que l'opposition exhorte à "prendre les mesures d'urgence qui s'imposent".

En avril 2018, "14 suspects terroristes" arrêtés à Dioura et remis à des militaires maliens avaient été tués "suite à une présumée tentative d'évasion", selon l'armée. Une association peule et des proches avaient dénoncé des "exécutions sommaires".

Malgré la Minusma, une forte présence militaire française et la création de la force militaire régionale G5-Sahel, les violences jihadistes persistent dans le pays, avec 237 attaques recensées en 2018, selon l'ONU.

Les autorités maliennes et les forces internationales espéraient une baisse des violences dans le centre après avoir donné pour mort fin novembre le chef de Macina, le prédicateur radical peul Amadou Koufa, lui aussi membre de l'alliance d'Iyad Ag Ghaly. Mais l'homme est réapparu récemment sur une vidéo jugée crédible par l'état-major français, et les violences se sont poursuivies dans la région.

 

Avec AFP

Commentaires   

0 #1 ikl 18-03-2019 11:16
Qu'Allah repose l'âme des musulmans en paix Amen!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Notre-Dame de Paris ravagée par un incendie, émotion internationale

15 avril 2019
Notre-Dame de Paris ravagée par un incendie, émotion internationale

Un violent incendie à l'origine encore inconnue ravageait lundi soir la cathédrale Notre-Dame de Paris et dévorait la toiture du bâtiment. L'emblématique flèche de la cathédrale s'est effondrée, suscitant une...

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

15 avril 2019
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

Qui veut vraiment faire partir le Premier ministre malien ? Des religieux demandent son départ. Vent debout, l'opposition malienne réclame aussi son limogeage. C'est au tour du parti présidentiel, le Rassemblement...

Soudan : le tombeur d’El Béchir renonce à la présidence du conseil militaire (officiel)

12 avril 2019
Soudan : le tombeur d’El Béchir renonce à la présidence du conseil militaire (officiel)

Le président  du Conseil militaire de transition, le lieutenant-général Awad Bin Auf a renoncé à son poste dans la soirée de ce vendredi 12 avril selon les médias d’Etat. Il...

Soudan: récit des dernières heures au pouvoir du président Omar el-Béchir

12 avril 2019
Soudan: récit des dernières heures au pouvoir du président Omar el-Béchir

Au Soudan, les militaires au pouvoir promettent un gouvernement civil aux manifestants. Des contestataires qui ont fait tomber le président Omar el-Béchir au pouvoir depuis 30 ans désormais maintenu en...

Soudan: le président Omar el-Béchir destitué par l’armée

11 avril 2019
Soudan: le président Omar el-Béchir destitué par l’armée

Au pouvoir depuis 1989, le président soudanais a quitté le pouvoir. Des milliers de manifestants sont rassemblés depuis six jours devant le siège de l’armée, qui abrite également la résidence...

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a été arrêté par la police britannique

11 avril 2019
Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a été arrêté par la police britannique

Depuis plusieurs mois, la rumeur d’une arrestation imminente bruissait dans l’entourage de Julian Assange. Elle s’est concrétisée jeudi 11 avril, lorsque des policiers britanniques ont appréhendé le fondateur de WikiLeaks...