NITA Fond Site Web 675 x 240

Khalifa Sall saluant ses partisans

La condamnation de l'ancien maire de Dakar, Khalifah Sall, a été confirmée en appel à la mi-journée ce jeudi 30 août : cinq ans de prison ferme et 5 millions de francs CFA (7600 euros) d'amende pour escroquerie sur deniers publics. Les chances de participer à la présidentielle pour le maire de Dakar se réduisent. Mais tous les recours devant la justice ne sont pas épuisés pour autant. Sa défense va désormais se pourvoir en cassation.

 

Zeyna commission0

C’est un coup dur certainement mais ce verdict était prévisible, affirme des proches du maire de Dakar, venus au tribunal bien moins nombreux que d'habitude. D’ailleurs Khalifa Sall n’était pas présent dans la salle d’audience.

Quelques-uns de ses avocats avaient fait le déplacement mais ils ne portaient pas leur robe en guise de protestation. Ils estiment que ce procès en appel est une mascarade, une mascarade destinée à écarter Khalifa Sall de l’élection présidentielle.

Il y a quand même une bonne nouvelle dans ce verdict en appel, c’est du côté de l’Etat sénégalais. La Cour a jugé recevable sa constitution en tant que partie civile et réclame de fait 1,830 milliard de francs CFA de dommages et intérêts, que doivent payer collectivement Khalifa Sall et deux de ses coaccusés.

Il reste désormais un dernier recours juridique et c’est celui du recours en cassation. Khalifa Sall veut désormais gagner du temps avant une condamnation définitive, ce qui l’exclurait définitivement de la course à la présidentielle. Il s’est déclaré candidat, le 26 juillet dernier.

 

RFI



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1660 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
305 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
337 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
345 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages