jeudi, 21 février 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Khalifa Sall saluant ses partisans

La condamnation de l'ancien maire de Dakar, Khalifah Sall, a été confirmée en appel à la mi-journée ce jeudi 30 août : cinq ans de prison ferme et 5 millions de francs CFA (7600 euros) d'amende pour escroquerie sur deniers publics. Les chances de participer à la présidentielle pour le maire de Dakar se réduisent. Mais tous les recours devant la justice ne sont pas épuisés pour autant. Sa défense va désormais se pourvoir en cassation.

 

C’est un coup dur certainement mais ce verdict était prévisible, affirme des proches du maire de Dakar, venus au tribunal bien moins nombreux que d'habitude. D’ailleurs Khalifa Sall n’était pas présent dans la salle d’audience.

Quelques-uns de ses avocats avaient fait le déplacement mais ils ne portaient pas leur robe en guise de protestation. Ils estiment que ce procès en appel est une mascarade, une mascarade destinée à écarter Khalifa Sall de l’élection présidentielle.

Il y a quand même une bonne nouvelle dans ce verdict en appel, c’est du côté de l’Etat sénégalais. La Cour a jugé recevable sa constitution en tant que partie civile et réclame de fait 1,830 milliard de francs CFA de dommages et intérêts, que doivent payer collectivement Khalifa Sall et deux de ses coaccusés.

Il reste désormais un dernier recours juridique et c’est celui du recours en cassation. Khalifa Sall veut désormais gagner du temps avant une condamnation définitive, ce qui l’exclurait définitivement de la course à la présidentielle. Il s’est déclaré candidat, le 26 juillet dernier.

 

 

RFI

Ajouter un Commentaire

BULLETIN REJEA N°12

Rejea Bulletin Info min

WhatsApp Image 2019-01-30 at 11.45.05.jpeg

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Mali: un forum contre le franc CFA organisé à Bamako

18 février 2019
Mali: un forum contre le franc CFA organisé à Bamako

Au Mali, une conférence s’est tenue ce dimanche à Bamako contre le franc CFA. Vieux serpent de mer des relations franco-africaines, le débat a été ravivé par le gouvernement populiste...

Burkina Faso: cinq morts dans l'attaque d'un poste de douane

16 février 2019
Burkina Faso: cinq morts dans l'attaque d'un poste de douane

Au Burkina Faso, un poste de douane situé entre les villes de Bittou et Cinkanse, région du centre-est a subi une attaque dans la soirée du vendredi 15 février 2019....

Nigeria : la présidentielle et les législatives sont reportées au 23 février

16 février 2019
Nigeria : la présidentielle et les législatives sont reportées au 23 février

À quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote, la Commission nationale électorale indépendante du Nigeria a annoncé que les élections générales de samedi étaient reportées au 23 février pour...

66 personnes tuées dans une attaque criminelle au Nigeria

15 février 2019
66 personnes tuées dans une attaque criminelle au Nigeria

Soixante-six personnes ont été retrouvées mortes dans le nord-ouest du Nigeria, à la suite d'une attaque criminelle, a annoncé vendredi le gouverneur de l'État de Kaduna, à la veille de...

Présidentielle au Sénégal : Abdoulaye Wade persiste dans sa stratégie incendiaire

14 février 2019
Présidentielle au Sénégal : Abdoulaye Wade persiste dans sa stratégie incendiaire

Arrivé il y a une semaine dans la capitale sénégalaise, l’ancien président sénégalais a multiplié les rencontres avec des représentants de l’opposition. Mais mercredi soir, Abdoulaye Wade a réitéré ses...

Frontière Niger-Benin: plus de 40 disparus dans un naufrage sur le Niger

14 février 2019
Frontière Niger-Benin: plus de 40 disparus dans un naufrage sur le Niger

Au moins 43 personnes, en majorité des Béninois, sont "portées disparus" et plus de 60 autres ont pu être sauvées après le naufrage d'une pirogue surchargée sur le fleuve Niger,...