samedi, 19 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Soumaila Cisse 1ertour

L'opposant malien Soumaïla Cissé a "catégoriquement rejeté" vendredi les résultats officiels de la présidentielle le donnant battu au second tour du 12 août, affirmant qu'il l'avait au contraire remporté face au président sortant Ibrahim Boubacar Keïta.

 

Zeyna transfert argent bis

"Je maintiens et je peux le prouver que j'ai remporté cette élection avec 51,75% des voix !", a lancé M. Soumaïla Cissé au cours d'une conférence de presse dans un grand hôtel de Bamako, confirmant les propos de son entourage depuis l'annonce officielle des résultats jeudi matin.

Le chef de file de l'opposition, qui ne s'était pas encore personnellement exprimé depuis l'annonce de sa défaite, a appelé ses partisans à participer samedi matin à un "rassemblement pacifique et sans violence" dans la capitale malienne.

"Je rejette catégoriquement et sans équivoque les résultats proclamés par le ministère de l'Administration territoriale. Je refuse et dénonce ces résultats. Ils ne sont que supercherie, mascarade, parodie et mensonges. Ils ne sont que le fruit pourri d'une fraude honteuse", a ajouté l'ancien ministre des Finances, âgé de 68 ans.

Cissé a officiellement obtenu 32,83% des suffrages, contre 67,17% à M. Keïta. Ces chiffres doivent encore être validés par la cour constitutionnelle mais plusieurs dirigeants étrangers, comme les présidents français Emmanuel Macron et sénégalais Macky Sall, ont déjà félicité M. Keïta pour son élection à un second mandat.

"Si on exclut les résultats issus des bourrages d'urnes avérés dans de nombreux bureaux de vote (...), ainsi que les résultats tout simplement fantaisistes dans de très nombreuses localités du nord du pays, je sors vainqueur de l'élection présidentielle avec 51,75% des voix contre 48,25% à notre adversaire", a-t-il insisté.

L'équipe de campagne de M. Cissé a expliqué pourquoi les résultats officiels sont, selon elle, le fruit de "bourrage d'urnes".

Ainsi, si l'on considère que chaque électeur a besoin de 2 minutes et trente secondes pour voter et que les bureaux sont restés ouverts 10 heures, chaque bureau n'a en principe pu voir défiler que 250 électeurs, a expliqué le chef de la section jeunesse de l'URD, le parti de M. Cissé, Abdrahamane Diarra.

Citant parmi d'autres exemples un bureau de la région de Kayes (ouest) où 853 votes ont été enregistrés, M. Diarra a lancé: "Les électeurs sont des Usain Bolt, ils ont voté en 42 secondes!". Dans certains bureaux, la participation a été de 100% ( pour un taux officiel de 34,54% à l'échelle du pays) et l'ensemble des votes portés sur le nom de M. Keïta, a-t-il ajouté.

Cissé a indiqué qu'il avait introduit des recours devant la cour constitutionnelle.

 

 

VOA

Commentaires  

+2 #1 Stéphane Djesingh 17-08-2018 20:40
Voilà quelqu un qui veut encore déclencher une guerre civile dans le pays...reconnaître ta défaite fait de toi un homme digne honorable pour revenir plus fort en 2023 incha Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Seydou 17-08-2018 20:51
Mais IBK qui vole...lui veut du pays pour le pays c est sa ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Zaman Lahiya 17-08-2018 22:15
triste
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Ti 18-08-2018 13:42
C'est honteux pour les africain, à chaque élection les gens triche. Et le peuple souverain souffre
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 Zongo 19-08-2018 07:56
Les félicitations precipitous de macron et hollande a ink avant la confirmation des resultats par la cour supreme est une ingerence grave. Les nigériens doivent rester vigilants contre les manoeuvre crimibelles des dirigeants francais avec la complicite de leurs laquais locaux comme mahamdou issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 MODI 19-08-2018 21:14
Zongo et ses semblables mourront inévitablement de crise de tension ISSOUFOU lui ne sait même pas qu'ils existent.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 BALI 21-08-2018 09:30
Bonjour,

On ne participe pas à un second tour, quand on conteste déjà les résultats du premier tour. Dommage pour l'opposition malienne, car elle paie cash le prix de son inconséquence. Rien de surprenant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 ramsess 03-09-2018 09:24
Citation en provenance du commentaire précédent de Stéphane Djesingh :
Voilà quelqu un qui veut encore déclencher une guerre civile dans le pays...reconnaître ta défaite fait de toi un homme digne honorable pour revenir plus fort en 2023 incha Allah.

Cela fera tout de même 73 ans ....
Plutot bonne retraite
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...