jeudi, 13 décembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Soumi IBK 949825330

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta affrontera Soumaïla Cissé lors d'un second tour prévu le 12 août. Selon les résultats proclamés jeudi 2 août par le ministre de l'Administration territoriale, IBK a obtenu 41,42% des voix, et son principal rival Soumaïla Cissé 17,80%.

 

Comme en 2013, le second tour de la présidentielle malienne opposera donc le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Ibrahim Boubacar Keïta a obtenu 41,42% des suffrages exprimés, Soumaïla Cissé est pour sa part crédité de 17,80%, a annoncé jeudi le ministre de l’Administration territoriale.

Selon les chiffres officiels, le taux de participation est faible : seulement 43,06% des électeurs se sont rendus aux urnes dimanche 29 juillet.

De nombreuses fraudes selon l’opposition

Mercredi, avant même l’annonce de ces chiffres, deux tiers des 24 candidats au premier tour avaient dénoncé des résultats « affectés par des irrégularités » dans une série de circonscriptions, évoquant des « bourrages d’urnes » et l’« achat de votes » dans une déclaration commune signée par le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, 68 ans.

Joint par Jeune Afrique, Mahamadou Camara, le porte-parole d’IBK, avait balayé ces critiques, accusant en retour l’opposition. « Nous avons des images sur lesquelles on peut voir des partisans de l’URD [le parti de Soumaïla Cissé, ndlr] corrompre des électeurs ! », a-t-il assuré, promettant même de « saisir la Cour constitutionnelle après la proclamation des résultats provisoires ».

 

 

Jeune Afrique

Commentaires   

+1 #1 yer 03-08-2018 19:04
Afrique mon Afrique c'est fini pour nous y'aura plus de démocratie en Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 yer 03-08-2018 19:04
IBK c'est un voleur
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Mmma 03-08-2018 21:29
Félicitations IBK , les opposants sont des vrais voleurs .Écrasé les au deuxième tour IBK.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida offre de partir en juin

13 décembre 2018
Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida offre de partir en juin

Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida, le Malien Michel Sidibé, a offert jeudi de quitter son poste en juin, après la publication d'un rapport accablant sur sa...

RDC: près de 80% des machines à voter de Kinshasa détruites dans un incendie

13 décembre 2018
RDC: près de 80% des machines à voter de Kinshasa détruites dans un incendie

Les dégâts sont énormes. Selon la CENI (Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo, NDLR), 77% de l'équipement qui devait être utilisé dans la capitale pour l'élection présidentielle du 23...

RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa

13 décembre 2018
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa

Le principal entrepôt de la commission électorale pour la ville de Kinshasa a pris feu cette nuit, à Kinshasa, à dix d’une élection que les Congolais attendent depuis deux ans....

Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

11 décembre 2018
Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

Une coalition de l’opposition, qui boycotte les législatives prévues le 20 décembre, avait appelé à des manifestations pour exiger l’arrêt du processus électoral. Deux personnes ont été tuées à Sokodé, fief...

Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

5 décembre 2018
Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

Des sénateurs républicains américains ont affirmé mardi, après avoir été informés à huis clos des conclusions de la CIA, n'avoir « aucun doute » sur le fait que le prince héritier saoudien...

«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

5 décembre 2018
«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a réaffirmé mercredi que si l’exécutif «ne trouve pas de solution» à l’issue de la concertation menée jusqu’au 1er mars, il «renoncera» à la...