jeudi, 13 décembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

prison de Ndop

Au Cameroun, un assaut spectaculaire dans la prison de Ndop, localité située dans le nord-ouest anglophone, a abouti à la libération de 163 détenus, dont plusieurs miliciens indépendantistes présumés. Le coup de force, qui a eu lieu dans la nuit de samedi 28 à dimanche 29 juillet, serait l'œuvre des sécessionnistes anglophones en conflit armé depuis plusieurs mois avec les forces de défense et de sécurité camerounaises.

 

La violence de l’attaque a été telle qu’il ne reste plus rien de la prison. Tous les bâtiments ont été réduits en cendres, a indiqué le préfet du département. La cinquantaine d’assaillants, après avoir défoncé les portes du pénitencier et libéré les 163 prisonniers qui y étaient détenus, l’ont aspergé d’essence avant d’y mettre le feu.

« Ils tiraient dans tous les sens », a par ailleurs précisé le préfet, et ont rapidement mis en déroute les quelques gardes qui étaient de service. Même les renforts des gendarmes et policiers n’ont pu empêcher ce coup de force. En dépit de la violence de cet assaut, aucune victime n’a été enregistrée.

Cette prison comptait en son sein plusieurs dizaines de personnes identifiées comme des miliciens séparatistes. Ils ont tous disparu dans la nature. Les autorités ont néanmoins rapporté que quelques prisonniers ainsi libérés se sont par la suite rendus de leur plein gré. Des opérations de ratissage sont en cours dans toute la région pour essayer de rattraper ceux qui restent en cavale.

 

 

RFI

Commentaires   

+4 #1 Maï Hankali Kéganéwa 30-07-2018 17:24
Nos frères croyants à Allah (swt) le Tout-puissant, Unique, Absolu dans tout commencement et toute fin; reconnaissons qu'après avoir cherché à voir son Dieu en vain, le Hanifa Patriarche Prophète Abraham/Ibrahim a raison d'affirmer que le CRÉATEUR DE LA CRÉATION NE MEURT, NE SOMNOLE NI NE CLIGNE D’ŒIL POUR QU'AUCUNE ERREUR NE SE GLISSE DANS SES AFFAIRES. Autrement, voyez comment les mécréants ont blasphémé la Croix sur laquelle, une statue détachée, tomba nue, renversée par terre et incapable de se relever. Où est la raison humaine sensée savoir que les outils utilisés pour forger cette statue, sont impuissants dans les mains du forgeron (créature du Créateur Suprême) qui reste et demeure plus puissant que cette statue inerte. Croyez en Dieu et la parole des hommes probes. Ne soyez pas comme l'ancien Pdt (Olyssong Obass) d'un pays voisin qui fit confiance aux mensonges des escrocs auprès desquels, en RDC, il acheta une clé en forme de croix lui servant à ouvrir la porte de sa résidence réservée au Paradis; quels que soient les crimes qu'il aurait commis, assassinats soient-ils, sur terre. Si ses concitoyens savaient que c'est un intellectuellement limité qui les a guidés!!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida offre de partir en juin

13 décembre 2018
Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida offre de partir en juin

Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida, le Malien Michel Sidibé, a offert jeudi de quitter son poste en juin, après la publication d'un rapport accablant sur sa...

RDC: près de 80% des machines à voter de Kinshasa détruites dans un incendie

13 décembre 2018
RDC: près de 80% des machines à voter de Kinshasa détruites dans un incendie

Les dégâts sont énormes. Selon la CENI (Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo, NDLR), 77% de l'équipement qui devait être utilisé dans la capitale pour l'élection présidentielle du 23...

RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa

13 décembre 2018
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa

Le principal entrepôt de la commission électorale pour la ville de Kinshasa a pris feu cette nuit, à Kinshasa, à dix d’une élection que les Congolais attendent depuis deux ans....

Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

11 décembre 2018
Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

Une coalition de l’opposition, qui boycotte les législatives prévues le 20 décembre, avait appelé à des manifestations pour exiger l’arrêt du processus électoral. Deux personnes ont été tuées à Sokodé, fief...

Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

5 décembre 2018
Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

Des sénateurs républicains américains ont affirmé mardi, après avoir été informés à huis clos des conclusions de la CIA, n'avoir « aucun doute » sur le fait que le prince héritier saoudien...

«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

5 décembre 2018
«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a réaffirmé mercredi que si l’exécutif «ne trouve pas de solution» à l’issue de la concertation menée jusqu’au 1er mars, il «renoncera» à la...