jeudi, 25 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

photo illustration fichier electoral

Au Mali, à quelques jours de l’élection présidentielle, la polémique continue autour du fichier électoral et des risques de fraude. Vendredi 20 juillet, l’URD, le parti du principal candidat de l’opposition Soumaïla Cissé annonçait l’existence d’un fichier électoral parallèle, avec potentiellement des électeurs et des bureaux de vote fictifs. Le lendemain, en coulisses, les rencontres et les tractations se sont poursuivies. Ce samedi, le camp présidentiel dénonce une surenchère de l'opposition.

 

Au lendemain de son annonce retentissante, Tiébilé Dramé, le directeur de campagne du principal candidat de l’opposition a notamment rencontré l’Union africaine. La mission d’observation est venue chercher des détails techniques, des preuves de l’existence d’un fichier électoral parallèle. Des preuves que l’URD, le parti de Soumaïla Cissé assure posséder.

Dans les rangs d’autres partis politiques, ces révélations intriguent. Ce samedi, plusieurs candidats à la présidentielle ont pris contact avec l’URD.

De son côté, le directeur général de l’élection Siaka Sangaré a lui aussi multiplié les rendez-vous ce samedi, en recevant notamment les missions d’observation de l’Union africaine et de l’Union européenne. La Direction générale des élections (DGE) a d’ailleurs convoqué une large rencontre ce lundi avec les représentants des candidats et les observateurs internationaux.

Les experts de l’AGETIC, l’agence qui a mis en ligne le fichier – et qui a fait des erreurs techniques reconnaît la DGE – « sont prêts à rencontrer les experts de tous les candidats » comme le précisait un communiqué de la primature ce vendredi.

De son côté, l'Alliance pour la solidarité au Mali (ASMA, mouvance présidentielle), le parti du Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maïga a organisé ce samedi un meeting de campagne qui a regroupé environ 5 000 personnes au Palais des Sports de Bamako, en présence du président de la République, candidat à sa propre succession. L'occasion pour répondre à l'URD, sans le citer nommément.

Soumeylou Boubèye Maïga, Premier ministre du Mali : « Tout le monde sait toutes les facilités que nous avons créées pour qu’il y ait des élections apaisées, crédibles et transparentes »

 

 

RFI

Commentaires   

0 #1 MOUSSA BELKO AMADOU 24-07-2018 16:30
MAIS MES AMIS DU MALIEN VOUS ALLEZ INSPIRER LE PNDS TARRAYA AU NIGER.PRET A TOUT POUR DES ELECTIONS TRUQUEES ILS VIENDRONT EN VOYAGE D'ETUDES LE COMITE chargé de reussir une election truquée aux fins de garder encore pour un temps le pouvoir.
ISSOUFOU ALLAH YA ISSA
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Mali : Boubou Cissé nommé Premier ministre

22 avril 2019
Mali : Boubou Cissé nommé Premier ministre

COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Le Président de la République, suite à la démission du Premier ministre et du gouvernement, a engagé des rencontres avec les forces politiques...

Mali : acculé, le premier ministre Boubèye Maiga a rendu le tablier

19 avril 2019
Mali : acculé, le premier ministre Boubèye Maiga a rendu le tablier

Le premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maiga a rendu sa démission au président IBK dans la soirée du 18 avril, à la veille du vote d’une motion de censure contre...

Notre-Dame de Paris ravagée par un incendie, émotion internationale

15 avril 2019
Notre-Dame de Paris ravagée par un incendie, émotion internationale

Un violent incendie à l'origine encore inconnue ravageait lundi soir la cathédrale Notre-Dame de Paris et dévorait la toiture du bâtiment. L'emblématique flèche de la cathédrale s'est effondrée, suscitant une...

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

15 avril 2019
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

Qui veut vraiment faire partir le Premier ministre malien ? Des religieux demandent son départ. Vent debout, l'opposition malienne réclame aussi son limogeage. C'est au tour du parti présidentiel, le Rassemblement...

Soudan : le tombeur d’El Béchir renonce à la présidence du conseil militaire (officiel)

12 avril 2019
Soudan : le tombeur d’El Béchir renonce à la présidence du conseil militaire (officiel)

Le président  du Conseil militaire de transition, le lieutenant-général Awad Bin Auf a renoncé à son poste dans la soirée de ce vendredi 12 avril selon les médias d’Etat. Il...

Soudan: récit des dernières heures au pouvoir du président Omar el-Béchir

12 avril 2019
Soudan: récit des dernières heures au pouvoir du président Omar el-Béchir

Au Soudan, les militaires au pouvoir promettent un gouvernement civil aux manifestants. Des contestataires qui ont fait tomber le président Omar el-Béchir au pouvoir depuis 30 ans désormais maintenu en...