NITA Fond Site Web 675 x 240

photo illustration fichier electoral

Au Mali, à quelques jours de l’élection présidentielle, la polémique continue autour du fichier électoral et des risques de fraude. Vendredi 20 juillet, l’URD, le parti du principal candidat de l’opposition Soumaïla Cissé annonçait l’existence d’un fichier électoral parallèle, avec potentiellement des électeurs et des bureaux de vote fictifs. Le lendemain, en coulisses, les rencontres et les tractations se sont poursuivies. Ce samedi, le camp présidentiel dénonce une surenchère de l'opposition.

 

Zeyna commission0

Au lendemain de son annonce retentissante, Tiébilé Dramé, le directeur de campagne du principal candidat de l’opposition a notamment rencontré l’Union africaine. La mission d’observation est venue chercher des détails techniques, des preuves de l’existence d’un fichier électoral parallèle. Des preuves que l’URD, le parti de Soumaïla Cissé assure posséder.

Dans les rangs d’autres partis politiques, ces révélations intriguent. Ce samedi, plusieurs candidats à la présidentielle ont pris contact avec l’URD.

De son côté, le directeur général de l’élection Siaka Sangaré a lui aussi multiplié les rendez-vous ce samedi, en recevant notamment les missions d’observation de l’Union africaine et de l’Union européenne. La Direction générale des élections (DGE) a d’ailleurs convoqué une large rencontre ce lundi avec les représentants des candidats et les observateurs internationaux.

Les experts de l’AGETIC, l’agence qui a mis en ligne le fichier – et qui a fait des erreurs techniques reconnaît la DGE – « sont prêts à rencontrer les experts de tous les candidats » comme le précisait un communiqué de la primature ce vendredi.

De son côté, l'Alliance pour la solidarité au Mali (ASMA, mouvance présidentielle), le parti du Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maïga a organisé ce samedi un meeting de campagne qui a regroupé environ 5 000 personnes au Palais des Sports de Bamako, en présence du président de la République, candidat à sa propre succession. L'occasion pour répondre à l'URD, sans le citer nommément.

Soumeylou Boubèye Maïga, Premier ministre du Mali : « Tout le monde sait toutes les facilités que nous avons créées pour qu’il y ait des élections apaisées, crédibles et transparentes »

 

RFI



Commentaires

0
MOUSSA BELKO AMADOU
5 années ya
MAIS MES AMIS DU MALIEN VOUS ALLEZ INSPIRER LE PNDS TARRAYA AU NIGER.PRET A TOUT POUR DES ELECTIONS TRUQUEES ILS VIENDRONT EN VOYAGE D'ETUDES LE COMITE charg
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2047 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
361 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages