mercredi, 16 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

francois comp

Ce mercredi 13 juin, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris doit statuer sur le cas de François Compaoré. Le frère de l’ancien président déchu avait été arrêté à Paris en octobre suite à un mandat d’arrêt émis par le Burkina Faso. L'homme est mis en cause dans l’enquête sur l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo. François Compaoré refuse son extradition. Mais un élément pourrait jouer en sa défaveur : le Burkina Faso vient d’abolir la peine de mort.

 

Si lors de l’audience du 28 mars dernier, les avocats de François Compaoré avaient pointé du doigt les failles du dossier et dénoncer une procédure politique, ils avaient aussi dit craindre que la peine de mort ne s’applique à leur client.

Un point essentiel, car la France refuse d’extrader les ressortissants passibles d’une telle peine dans leur pays. Or le Burkina Faso vient justement de l’abolir le 31 mai dernier par un vote de l’Assemblée nationale sur le nouveau code pénal.

Est-ce là une mesure destinée à favoriser l’extradition de François Compaoré ? « Oui », aux yeux de Pierre-Olivier Sur, l’un de ses avocats. « L’évidence, estime-t-il, est qu’il s’agit d’une décision politique et qu’elle intervient huit jours avant le délibéré ». L’avocat se dit néanmoins confiant dans la décision de la chambre de l’instruction.

Du côté de la famille de Norbert Zongo, on estime en revanche que plus rien n’empêche désormais l’extradition du frère du président. « L’équivoque est levée, juge le frère cadet du journaliste assassiné, je ne vois plus d’argument possible qui tienne pour entraver la venue de François Compaoré devant le juge d’instruction ».

L’abolition récente de la peine de mort au Burkina Faso fera-t-elle alors pencher la balance dans le sens de l’extradition ? Réponse attendue à la mi-journée.

 

RFI

Commentaires   

0 #1 à tour de role 13-06-2018 08:26
les gars c'est ça le vie qu'il s'assume car un jour on est chasseur et un autre jour on es gibier. il ne doit pas oublier cela
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Faso faso 13-06-2018 08:32
les gars c'est ça la vie qu'il s'assume car un jour on est chasseur et un autre jour on est gibier. il ne doit pas oublier cela
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Dandize 18-06-2018 16:57
Que ça serve de leçon aux princes qui nous gouvernent
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda

15 janvier 2019
Affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda

Dans une décision rendue oralement ce matin, deux des trois juges de la Chambre de première instance I de la Cour dans l'affaire contre Messieurs Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont...

La Chambre de première instance I de la CPI acquitte Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges

15 janvier 2019
La Chambre de première instance I de la CPI acquitte Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges

Aujourd'hui, le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour »), à la majorité, Mme la juge...

Explosion à Ouaga :1 mort, des blessés et d’importants dégâts matériels

14 janvier 2019
Explosion à Ouaga :1 mort, des blessés et d’importants dégâts matériels

L’on en sait un peu plus sur ce qui s’est passé ce lundi matin à Ouagadougou. L’explosion qui s’est produite à Silmiyiri dans l’arrondissement 9  dans une villa a fait...

Présidentielle au Sénégal : Karim Wade et Khalifa Sall écartés par le Conseil constitutionnel, cinq candidats confirmés

14 janvier 2019
Présidentielle au Sénégal : Karim Wade et Khalifa Sall écartés par le Conseil constitutionnel, cinq candidats confirmés

Les sept sages ont publié, ce 14 janvier, la liste des cinq candidatures validées pour la présidentielle. Khalifa Sall et Karim Wade n'y figurent pas. Le Conseil constitutionnel sénégalais a...

Insécurité en Afrique de l’Ouest : pour Buhari, le responsable c’est Kadhafi

11 janvier 2019
Insécurité en Afrique de l’Ouest : pour Buhari, le responsable c’est Kadhafi

Le président nigérian a de nouveau accusé l’ancien guide libyen d’être le principal responsable de la dégradation de la situation sécuritaire dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et centrale. Pour...

RD Congo : l’opposant Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle (résultats provisoires )

10 janvier 2019
RD Congo : l’opposant Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle  (résultats provisoires )

La commission électorale (CENI) de la République démocratique du Congo (RDC) a fait durer le suspense avant de proclamer le nom du successeur du président Joseph Kabila, dans la nuit...