mardi, 22 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

GISMA copie.jpg

nigeria attaque suicide boko haram

Des dizaines de personnes ont trouvé la mort mardi au cours d'un double attentat dans le nord-est du Nigeria, au lendemain de la visite du président nigérian à la Maison Blanche où il a remercié Washington pour son aide dans le combat contre Boko Haram.

 

En début d'après-midi mardi, à 13h30 (heure locale), un kamikaze s'est fait exploser dans une mosquée de Mubi, dans l'Etat d'Adamawa, puis un second, dans un marché qui se trouve à proximité, au moment où les fidèles s'enfuyaient. Le porte-parole de la police locale, Othman Abubakar, a confirmé la mort de 24 personnes, mais des bilans plus lourds ont été donnés par des témoins, le plus important montant à 60 morts. 

"C'est le chaos ici", a rapporté à l'AFP un secouriste volontaire, Habu Saleh. "Nous avons transporté des dizaines de morts et de blessés vers l'hôpital et l'opération de secours est toujours en cours". Il lui était impossible de donner un bilan exact des victimes en milieu d'après-midi, soulignant que l'opération d'évacuation des blessés était toujours en cours.  

Sani Kakale, lui aussi sur place pour porter secours aux victimes, avance le chiffre de 42 morts et de 68 blessés. "Alors que j'étais là-bas, 42 corps ont été comptés", a-t-il dit. "Je les ai vus de mes yeux". Une source à l'hôpital de Mubi a rapporté quant à elle que 37 corps avait déjà été transportés à la morgue. "Pour l'instant, nous recensons 37 corps et des douzaines de blessés des deux lieux d'explosion", a expliqué cette source. 

Mubi, une ville régulièrement visée

La ville de Mubi a été régulièrement visée par les attaques du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, qui sévit dans le nord-est du Nigeria.  

Fin novembre, au moins 50 personnes ont été tuées dans un attentat similaire. En juin 2014, une quarantaine de supporters de football avait été tués, et en octobre 2012, 40 personnes avaient trouvé la mort dans une attaque contre des étudiants imputée au groupe Boko Haram.  

Le conflit qui ravage les contours du Lac Tchad a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés au Nigeria depuis 2009.  

 

Commentaires   

+4 #1 Bourgeois tahoua 02-05-2018 10:38
Allah ya gafartamusu ameen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Maï Hankali Kéganéwa 02-05-2018 14:03
Avec de tels actes terroristes d'une extrême ignominie, autant qu'au Mali et Burkina Faso, nos autorités ne peuvent accorder le droit de manifestations à nos paranoïaques SC et ces mercenaires partis politiques du FOI qui se plaisent d'opter aux actions nocturnes. QUICONQUE ENTRAINE LA VIE D'INNOCENTES PERSONNES AU CHAOS, SERA RESPONSABLE DE TOUS LES DOMMAGES CAUSÉS, DEVANT LA LOI ET AU TRIBUNAL D'ALLAH (swt)". Pourquoi des compagnons dans la misère de celui qui n'a plus besoin de vivre? N'ayant rien à perdre Ici-bas et l'Aude-là, seul Satan fait tout pour détourner les sincères serviteurs du Créateur Dieu Allah (swt) et de leur Patrie afin de les conduire à l'avilissement. De tous ces attentats sur de paisibles populations et marches de protestations aux pays des croyants en Dieu, il suffit de relire la Sourate du St Coran pour voir Satan engagé qui promit devant l’Éternel Dieu Allah (swt) de passer par tous les moyens pour induire les humains en erreur. C'EST CE QUI SE PASSE PARTOUT SUR TERRE où les grandes nations se doivent de revoir leurs copies culturelles et cultuelles afin de ramener l'harmonie et la paix à l'humanité. Qu'Allah (swt) pardonne aux innocentes victimes. Amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Moise 08-05-2018 21:22
Allah ya jikan su d'à gafara kuma ya kawo muna dauki
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Sénégal: limogeage du recteur de l’université de Saint-Louis et du directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar

20 mai 2018
Sénégal: limogeage du recteur de l’université de Saint-Louis et du directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar

Au Sénégal, Macky Sall a remplacé, samedi 19 mai, le recteur de l’université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis. Mardi dernier, un étudiant de cet établissement a été tué par les...

Sénégal: la mobilisation étudiante prend de l'ampleur

17 mai 2018
Sénégal: la mobilisation étudiante prend de l'ampleur

Sa photo est à la Une du quotidien sénégalais Enquête : Fallou Sene, 25 ans, étudiant en lettres, tué à Saint-Louis, à l'université Gaston Berger. Après une manifestation pour le...

Bain de sang à Gaza : 59 morts et 2 400 blessés

15 mai 2018
Bain de sang à Gaza : 59 morts et 2 400 blessés

59 morts et 2 400 blessés. Tel est lourd bilan des manifestations organisées ce lundi 14 mai dans la bande de Gaza, le long de la barrière de séparation avec Israël....

Afrique du Sud : un imam tué et deux personnes poignardées dans une mosquée

10 mai 2018
Afrique du Sud : un imam tué et deux personnes poignardées dans une mosquée

Trois hommes ont tué un imam et grièvement blessés deux autres personnes ce jeudi dans une mosquée près de Durban, en Afrique du Sud. Les raisons de cette attaque demeurent...

Six morts dans l’attaque d’un poste de contrôle de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad

7 mai 2018
Six morts dans l’attaque d’un poste de contrôle de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad

Quatre agents de l'Etat, un militaire et un civil, ont été tués dans une attaque d'un poste de contrôle de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad dans la...

Nigeria: un double-attentat de Boko Haram fait des dizaines de morts dans la ville de Mubi

2 mai 2018
Nigeria: un double-attentat de Boko Haram fait des dizaines de morts dans la ville de Mubi

Des dizaines de personnes ont trouvé la mort mardi au cours d'un double attentat dans le nord-est du Nigeria, au lendemain de la visite du président nigérian à la Maison...