NITA Fond Site Web 675 x 240

Abdoulaye Idrissa MAIGA PM min

Aucune explication officielle n'a été donnée à la démission du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga et de son gouvernement.

Le Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a présenté vendredi sa démission et celle de son gouvernement au président Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé la présidence malienne dans un communiqué. Abdoulaye Idrissa Maiga, en poste depuis avril, "a présenté au président de la République sa démission ainsi que celle des membres de son gouvernement", a indiqué la présidence. Aucune explication officielle n'a été donnée à cette démission qui intervient alors qu'une élection présidentielle est prévue en juillet 2018 au Mali.

Zeyna commission0

Un prochain gouvernement mis en place à une date non précisée. Le président Keita a été élu en août 2013 pour cinq ans. Selon des observateurs, le chef de l'État, probablement candidat au scrutin présidentiel de 2018, se prépare pour la campagne présidentielle et cherche une meilleure maîtrise de la situation dans le nord du Mali, marquée par une situation sécuritaire difficile avec notamment des attaques djihadistes. Abdoulaye Idrissa Maiga a exprimé "sa profonde reconnaissance au Président de la République pour lui avoir donné l'opportunité de servir le Mali pendant cette période exaltante à des niveaux de responsabilité aussi importants", selon le communiqué de la présidence. Sa démission a été "acceptée" par le président Keïta. "Un Premier ministre sera nommé prochainement et un nouveau gouvernement sera mis en place" à une date non précisée, a ajouté la présidence.

Maiga était le quatrième Premier ministre du président Keïta. La soixantaine, le Premier ministre démissionnaire est vice-président du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM), et il est originaire de Gao, principale ville du nord du pays. Ingénieur de formation, il a été le directeur de campagne du président Keïta lors de l'élection présidentielle de 2013.

Abdoulaye Idrissa Maïga était le quatrième Premier ministre du président Keïta, après Oumar Tatam Ly (septembre 2013-mars 2014), Moussa Mara (avril 2014-janvier 2015) et Modibo Keïta (janvier 2015-avril 2017). Il présente sa démission alors que le nord du Mali est en proie à une situation difficile sur le plan de la sécurité. Cette région était tombée en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes ont été en grande partie chassés par une opération militaire française lancée en janvier 2013.

Le pays régulièrement visé par des attaques. Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU (Minusma), régulièrement visées par des attaques, malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix, censé isoler définitivement les djihadistes. Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène gagne les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger. Face à la dégradation de la situation aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, l'organisation régionale G5 Sahel, qui regroupe ces trois pays, ainsi que la Mauritanie et le Tchad, a réactivé en 2017, avec le soutien de la France un projet de force conjointe antidjihadiste, initialement lancé en novembre 2015.

Europe 1

Zeyna commission0



Commentaires

2
gandaizo
6 années ya
L'honneur et la dignite d'un homme n'ont pas de prix. Les maliens auront toujours une longueur d'avance sur les nigeriens, tant ces derniers ne sont guides que par la cupidite et non par les valeurs morales que sont l'honneur et l'estime de soi.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
samsou
6 années ya
C'est brigi qui devait demissionner si tel est qu'il avait un peu de dignite et d'amour pour ce pays qui se meurt entre ses mains.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Wane mutune
6 années ya
Le premier sinistre n'a pas d'honneur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2600 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
569 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
361 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages