mercredi, 23 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


manifestation contre le CFA a dakar BIS1

Plusieurs mouvements ont répondu à l’appel lancé par l’activiste Kémi Séba et ont investi les rues des capitales africaines, samedi 16 septembre pour dire non au franc CFA.

Zeyna transfert argent bis

Dakar tout comme Cotonou, Niamey, Libreville et Paris ont vu plusieurs des centaines de manifestants investir les rues pour protester contre le maintient du franc CFA en Afrique.

Au Sénégal, Pays où l’activiste Kémi Séba avait brûlé un billet de 5.000 CFA il y a quelques semaines, les manifestations étaient soutenues par plusieurs organisations dont le collectif « Y’en a marre » et « Non aux APE »… Ou encore Urgences Panafricanistes.

Depuis son expulsion du Sénégal, le mouvement anti-CFA prône la collaboration entre membres d’une société civile pourtant opposée sur de nombreuses questions, mais qui souhaite apparaître unie sur le sujet du franc CFA.

manifestation contre le CFA a Niamey BIS1

 

 

« C’est notre combat aussi, c’est le combat de la jeunesse sénégalaise, affirme Simon, rappeur du mouvement citoyen Y’en a marre. On a toujours tenu dans nos textes de rap, dans nos discours, dans nos conférences. Partout où l’on voyage, on en parle. Et c’est normal quand il y a ce genre de front aussi de venir participer à la manifestation. »

manifestation contre le CFA a dakar

Ainsi, la société civile entreprend de vulgariser la pensée des économistes anti-CFA via des rassemblements, des interventions dans les médias… Et pourquoi pas en joignant le geste à la parole avec des actes qualifiés de « symboliques ». Pour le militant Guy Marius Sagna, l’objectif sur le long terme est de sortir définitivement de la zone CFA. « En attendant cela, nous pensons que sortir la France du conseil d’administration ne doit pas pouvoir prendre une année. Rapatrier nos réserves de change, qui sont au niveau du Trésor public français, ne doit pas prendre non plus une éternité », estime-t-il.

manifestation contre le CFA a dakar BIS

manifestation contre le CFA a dakar BIS2

Mais la manifestation a été interdite dans d’autres villes du Sénégal comme à Tambacounda et Kaolack. Et pour ce premier rassemblement depuis l’expulsion du sulfureux militant Kémi Séba, un de ses admirateurs a avalé un billet de franc CFA face à quelques centaines de personnes, malgré le caractère toujours illégal de l’acte.

Cependant certains cadre africains ne sont pas d’avis avec les activistes panafricains. A l’Instar du Président Ivoirien, Alassane Ouattara, le Béninois Lionel Zinsou, de visite à Libreville à l’occasion d’un séminaire gouvernemental, a défendu le franc CFA.

Le candidat malheureux à la dernière présidentielle au Bénin, accusé par ses détracteurs d’être trop proche de l’ancienne colonie française, a regretté que la question du franc CFA soit perçue comme « un tête-à-tête entre la France et l’Afrique, la dernière phase de la colonisation ».

Selon lui, la stabilité d’une monnaie « commune » est plus importante que les débats « populistes » et les questions de « narcissisme politique », citant la Côte d’Ivoire comme succès économique.

Zeyna transfert argent bis

AFRIMAG

 

Commentaires  

+4 #1 Tatabara 17-09-2017 20:39
le probleme ce sont les traitres-diregeants a la solde de la Francafrique prets a defendre le status quo du CFA meme au prix de millers de leurs compatriotes massacres:
Prenez Allasane Ouattara.de cote d'ivoire l'homme a ete mis a son poste par des agents francais suite a l'intention du president Laurent Gbagbo de retirer son pays la cote d;ivoire de la zone CFA et introduire leur propre monnaie.. histoire de garder les recettes du cacao de son pays dont les 2/3 reviennent a la France par le bias du Franca CFA. Car vous n'etes pas sans savoir que d'apres les accords de la zone CFA les pays dovent deposer 2/3 de leur recettes d'exportaion a la Banque de France (soit-dsiant compte courant). le 1/3 restant, ils sont obliges de le depenser en FRANCE ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Tatabara 17-09-2017 20:48
suite..(example: pour importer du riz du vietnam par example, les pays CFA sont obliges de commander le riz DE LA FRANCE (via compte BCEAO-Banque de France). les Francais comnandent le riz en question du vietnam, surfacture et garde la difference.
Donc; la France garde 2/3 de recettes d'exportation des pays CFA et surfacture le tiers restant.
Gabgbo voulait arreter tout ca: IL FUT RENVERSER: et des traitres comme Allassane Ouattara mis a sa place et proteger par les Forces armees francaises a abidjan. De eme Macky Sall et Issoufou entre autres; les bases militares des colons francais telle que celle de Talladje sont la pour garantier lee regimes traitres et s';assurer que l'arnaque du CFA continue
La premiere des choses a faire c'est de vous debarasser de dirigeans traitres (commencer par les denonce haut et fort: Ouattara Sall Issooufou ..etc Surtout Allassane Ouattar de CIV
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Tabara 17-09-2017 22:59
Comprenez une chose: si le Niger vend de l'urarium ou du petrole aux Chinois par example, l'argent (les devises du payement) ne va pas au tresor Nigerien mais au tresor francais qui empoche 66% de la somme et met le reste (1/3) a la disposition du tresor Nigerien dans son compte aupres de la BCEAO. et le 1/3 en compte le Niger est oblige de depenser en FRANCE (par ex pour acheter de vieux fusils datant de la 1ere guerre mondiale bon pour la poubelle surfacturer a mort par les colons francais) et cela depuis 70 ans. en 70 ans le Senegal a lui seul a "deposer" plus de 14000 milliards CFA (bien quatorze mille milliards de CFA aupres du Tresor Francais! c'est pas pour rien que :des pays producteurs de petrole comme le Tchad et le Niger sont parmi les derniers au monde
IL EST TECHNIQUEMENT IMPOSSIBLE DE SE DEVELOPPER avec le Franc CFA en place. mais developper la France dont plus de la moitie de l'economie est supportee par les recettes des pays de la zone CFA.. REVEILLEZ-VOUS!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 babague 18-09-2017 10:07
Malheureusement,ce sont certains de nos propres dirigeants qui sont contre le retrait du Franc.En Afrique,nous n'avons que des traitres comme dirigeants!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 HILARIO 18-09-2017 10:55
Validé non au CFA... Nous devons
Tout faire pour créer notre propre
Monnaie "korie"....
La lutte continue la victoire est au bout
S'arrache ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Dilo 18-09-2017 13:31
Ci-dessus, TATABARA a bien décrit la misérable situation dans laquelle végètent ces Colonies francaises. Soyons conséquents et réveillons-nous!!! Les vrais patriotiques et courageux économistes AFRICAINS doivent enfin élaborer sérieusement un PLAN pour se débarasser de ce franc colonial et aussi du pillage de notre uranium, de l'or, du diamant, du café du cacao et du pétrole de toute la Côte occidentale de l'Afrique. Aucun Dirigeant politique africain n'osera sérieusement soulever une action de libération économique de l'Afrique.
Jamais la France ne lachera de gré ces exploitations qui sont sa propre survie. Alors à nous de nous réveiller enfin!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 mon niger 18-09-2017 21:03
merci chers freres et soeurs littons pour notre avenir.que dieu nous aide.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 vrai patriote nig 19-09-2017 15:16
Ce pendant certains cadre africains ne sont pas d’avis avec les activistes panafricains. A l’Instar du Président Ivoirien, Alassane Ouattara, le Béninois Lionel Zinsou, de visite à Libreville à l’occasion d’un séminaire gouvernemental, a défendu le franc CFA.

abat les presidents corrompu.
abat le FRANC CFA.

QUE DIEU AIDE L'AFRIQUE ET NOUS PROTEGE
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Dilo 19-09-2017 16:45
Citation en provenance du commentaire précédent de vrai patriote nig :
Ce pendant certains cadre africains ne sont pas d’avis avec les activistes panafricains. A l’Instar du Président Ivoirien, Alassane Ouattara, le Béninois Lionel Zinsou, de visite à Libreville à l’occasion d’un séminaire gouvernemental, a défendu le franc CFA.

abat les presidents corrompu.
abat le FRANC CFA.

QUE DIEU AIDE L'AFRIQUE ET NOUS PROTEGE

Comme dit plus haut, aucun des 15 Présidents de ces Colonies de la France (en cachette), aucun n'osera dire non au franc colonial, ou à la vraie exploitation de nos matières premières. Chacun craind son renversement du perchoir et aussi les troubles que les Colons vont en cachette créer dans le pays.
Donc il faut enfin un vrai soulèvement propramé et controlé par des Economistes africains dignes.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...