mercredi, 23 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ministres des Affaires Etrangeres des pays du G5 du Sahel

Au Mali, les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Niger, du Tchad et de la Mauritanie se sont réunis, ce lundi 5 juin, pour faire le point sur l'avancée du G5 Sahel. Une force armée sous régionale doit être mise en place pour lutter contre le terrorisme et l'Union européenne apporte une aide financière de plusieurs dizaines de millions d'euros.

Zeyna transfert argent bis

10 000 soldats pour sécuriser, entre autres, la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina et le Niger. Un effectif qui a été doublé par rapport aux prévisions initiales et « une nécessité », pour le ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, tant les missions de cette future force armée sont nombreuses.

« Cette force conjointe vient au Mali et dans l’espace du G5 Sahel pour prendre en charge la lutte contre le terrorisme. Ce qui est nouveau aussi dans le cadre d’une force de cette nature, au niveau du continent africain, c’est qu’elle va également être chargée de lutter contre tous les trafics : le trafic de drogue, le trafic d’êtres humains et tous les autres trafics », a déclaré Abdoulaye Diop.

Deuxième annonce phare de cette rencontre à Bamako, celle des 50 millions d'euros d'aide financière annoncée par l'Union européenne.

« Ce sera une contribution qui va vite arriver et qui, j’espère, montrera la bonne direction aux autres partenaires du G5 Sahel. L’Union européenne est fière d’être la première à soutenir ce projet parce que nous croyons fermement que, dans les faits, il s’agit d’un investissement dans notre propre sécurité », a pour sa part déclaré Féderica Mogherini, représentante de l'Union européenne.

Sur le papier, les contours de cette nouvelle force se dessinent mais on ne sait toujours pas concrètement quels seront les contributions des pays du G5 et comment seront déployées ces troupes.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

0 #1 seng 06-06-2017 14:10
Ce montant de 50 millions d'euros n'est rien du tout par rapport à l'immensité de la mission. Quelle serait la contribution des Etats, sinon au delà de 3 ans, il n'y aura plus de forces armées sous régionale. ce sont les efforts de guerre qui ont mis le Tchad à genoux
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Lecteur actuniger 06-06-2017 16:12
Plus de 32,5 Milliards de francs CFA, c'est de l'argent mon cher seng
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 DANLADI 06-06-2017 16:25
Tout ça c'est inutile,le terrorisme ne finira jamais de cette façon,puisque ça sert l’intérêt de ceux qui vous apportent les aides de tout genre.Et ça,nos dirigeants le savent,ils sont d'ailleurs en grande partie responsable.La mal gouvernance et l'incivisme sont les fondement de ce terrorisme
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Kaba 07-06-2017 05:50
Le probleme ce n est meme pas l argent, Le materiel, c est +tot comment securiser nos camps militaires afin kil ne soient pas accessibles a n importe kel "aventuriers touristes " K nos militaires soient tjours a leur garde Sinon c est prime perdue
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Kaba 07-06-2017 05:51
Citation en provenance du commentaire précédent de Kaba :
Le probleme ce n est meme pas l argent, Le materiel, c est +tot comment securiser nos camps militaires afin kil ne soient pas accessibles a n importe kel "aventuriers touristes " K nos militaires soient tjours a leur garde Sinon c est prime perdue

Erratum:peine perdue
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Kaba 07-06-2017 05:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Kaba :
Citation en provenance du commentaire précédent de Kaba :
Le probleme ce n est meme pas l argent, Le materiel, c est +tot comment securiser nos camps militaires afin kil ne soient pas accessibles a n importe kel "aventuriers touristes " K nos militaires soient tjours a leur garde Sinon c est prime perdue

Erratum:peine perdue

Erratum:sur leur garde
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 LADIDI 07-06-2017 07:15
D'accord avec Danladi. La véritable cause ce sont les intérêts étrangers qui exploitent les conséquences de la mauvaise gouvernance et l'incivisme. Personne ne viendra nous aider pour nos beaux yeux. Qu'on se le dise une fois pour toutes ! Cette force est juste une de plus, qui fera du surplace : barkhane, minusma, G5 Sahel. Qui fait quoi au juste ? barkhane et G5 Sahel sont-ils hors des nations unies ? Pourquoi des français protègent-ils et arment peut-être la CMA ? Pourquoi Kidal est inaccessible aux forces maliennes ? Pourquoi vouloir à tout prix morceler le Mali (par l'Azawad) contre la volonté du peuple profond ? Quelles seront les futures frontières de cet Azawad ? Que peuvent réellement faire nos Chefs d'Etat contre ces présences étrangères ? Sont-ils innocents de ces agissements ? Moi je pense que la solution appartient aux peuples du Sahel qui doivent tous se soulever et prendre leurs responsabilités au risque d'être justes des jouets d'une tragicomédie.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...