lundi, 17 décembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Khalifa Sall

Le maire de Dakar a été entendu mardi 21 février par une brigade de la police. Khalifa Sall, membre du Parti socialiste, a été convoqué pour s'expliquer sur la gestion d'un fonds public accordé à sa mairie, mise en cause par l'inspection générale d'Etat. Ses soutiens, venus en nombre au tribunal de Dakar, ont dénoncé un acharnement du pouvoir.

Khalifa Sall est arrivé tôt dans la matinée du mardi 21 février au tribunal de Dakar pour y être auditionné. Il n'en est pas ressorti avant la soirée.

Des agents de la ville, ses sympathisants, des maires lui étant favorables, mais aussi des leaders de l'opposition ont donc patienté de longues heures dans la cour du tribunal. Certains arboraient des brassards et des boubous blancs sur lesquels était écrit « Touche pas à Khalifa Sall ».

« Depuis que Khalifa Sall a pris l’initiative de faire les listes aux élections législatives et d’être candidat en 2019, les déboires judiciaires ont commencé, explique Moussa Taye, conseiller politique du maire de Dakar. Mais nous restons serrés et confiants quels que soient les obstacles, quelles que soient les difficultés, nous irons jusqu’au bout ».

Le maire de la capitale sénégalaise, candidat probable à la présidentielle de 2019, est le premier élu convoqué dans le cadre d'une enquête sur la gestion par sa mairie d'un fonds d'appui. « Nous ne sommes pas des voleurs, nous ne sommes pas des corrompus », a-t-il affirmé à la sortie du tribunal.

Ses proches dénoncent une instrumentalisation de la justice par le pouvoir. Pour les autorités, il n’y a aucun acharnement politique derrière cette convocation puisque Khalifa Sall doit répondre aux enquêteurs comme n'importe quel citoyen.

Le maire de Dakar est de nouveau convoqué par la police ce mercredi matin.

 

RFI

Commentaires   

0 #1 project-investors@ou 10-03-2017 05:45
La société Project Investor Group est en quette de personne responsable,dynamique,de bonne moralité pour nous représenter valablement en Afrique, dans le but de développer notre société dans les domaines d'activité a s'avoir: L'agriculture a grande échelle,la Construction des logements sociaux, l’élevage moderne ,le transport urbain, commerce import-export, la quincaille rie général, l’énergie renouvelable,l’extraction minière et autres.
Si vous êtes alors intéressé par notre offre, veillez donc nous contacter via:
E-mail: /
Tel: 00 44 74 13 36 90 13
Sit web: www.projectinvestorgroup.com
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

Orange Bonus 300

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida offre de partir en juin

13 décembre 2018
Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida offre de partir en juin

Sous le feu des critiques, le chef de l'Onusida, le Malien Michel Sidibé, a offert jeudi de quitter son poste en juin, après la publication d'un rapport accablant sur sa...

RDC: près de 80% des machines à voter de Kinshasa détruites dans un incendie

13 décembre 2018
RDC: près de 80% des machines à voter de Kinshasa détruites dans un incendie

Les dégâts sont énormes. Selon la CENI (Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo, NDLR), 77% de l'équipement qui devait être utilisé dans la capitale pour l'élection présidentielle du 23...

RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa

13 décembre 2018
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa

Le principal entrepôt de la commission électorale pour la ville de Kinshasa a pris feu cette nuit, à Kinshasa, à dix d’une élection que les Congolais attendent depuis deux ans....

Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

11 décembre 2018
Togo : au moins quatre morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre

Une coalition de l’opposition, qui boycotte les législatives prévues le 20 décembre, avait appelé à des manifestations pour exiger l’arrêt du processus électoral. Deux personnes ont été tuées à Sokodé, fief...

Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

5 décembre 2018
Des sénateurs américains accusent MBS d'avoir «ordonné» le meurtre de Khashoggi

Des sénateurs républicains américains ont affirmé mardi, après avoir été informés à huis clos des conclusions de la CIA, n'avoir « aucun doute » sur le fait que le prince héritier saoudien...

«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

5 décembre 2018
«Gilets jaunes»: «si on ne trouve pas de solution, on renoncera» à la hausse des taxe (porte-parole du gouvernement)

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a réaffirmé mercredi que si l’exécutif «ne trouve pas de solution» à l’issue de la concertation menée jusqu’au 1er mars, il «renoncera» à la...