dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Yahya Jammeh arrive a un meeting

La télévision d'État gambienne a annoncé l'adoption, mercredi, d'une résolution prolongeant de trois mois le mandat du président sortant Yahya Jammeh. L'opposant Adama Barrow, vainqueur de la présidentielle de décembre, doit prêter serment jeudi.

Zeyna transfert argent bis

À la veille de l'expiration du mandat du chef de l'État gambien, Yahya Jammeh, l'Assemblée nationale a adopté, mercredi 18 janvier, une résolution prolongeant de trois mois sa présidence. L'information a été annoncée à la télévision d'État et a été relayée notamment par l'agence Reuters et la BBC.

L'opposant Adama Barrow, vainqueur de l'élection présidentielle de décembre, doit prêter serment, jeudi, à Banjul, la capitale. Il se trouve actuellement au Sénégal voisin en attendant son investiture.

Yahya Jammeh avait un temps reconnu sa défaite, avant de faire volte-face et d'en appeler à la Cour suprême pour annuler le scrutin. Faute de juges, l'institution ne sera pas en mesure de statuer avant plusieurs mois.

En attendant, Yahya Jammeh a proclamé mardi 17 janvier l'état d'urgence dans le pays, invoquant "un niveau d'ingérence étrangère exceptionnel et sans précédent" dans le processus électoral du pays, lors d'une déclaration télévisée. L'annonce a été formulée en des termes très généraux, prévenant la population qu'il était "interdit de se livrer à des actes de désobéissance aux lois gambiennes, à l'incitation à la violence, ou troublant la paix et l'ordre public". Le président sortant a également ordonné aux forces de sécurité de maintenir la paix et l'ordre.

De "sérieuses conséquences"

La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) tente depuis plusieurs semaines de préparer une transition pacifique, sans exclure la force si le président sortant refuse d'accepter le verdict des urnes et de quitter le pouvoir. "Une décision a été prise. Elle prévoit qu'il ne demeure pas président à la fin de son mandat", a indiqué une source militaire nigériane à l'agence Reuters mardi 17 janvier. Cette stratégie a reçu l'aval des Nations unies et de l'Union africaine, ajoute la même source.

Seidik Abba, journaliste, écrivain et fin connaisseur des questions africaines, estime sur France 24 que l'intervention des armées sénégalaises et nigérianes pourrait  "en quelques heures" forcer Yahya Jammeh à quitter le pouvoir.

L'Union africaine a annoncé le 13 janvier qu'elle cesserait de reconnaître Yahya Jammeh comme président à compter du 19 janvier, le menaçant de "sérieuses conséquences" s'il ne cédait pas le pouvoir à son successeur.

 

Avec Reuters et AFP

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+2 #1 panafricain 18-01-2017 15:30
Que l'armée Nigériane et Sénégalaise utilisent leurs forces pour combattre boko haram au NIGERIA !!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 JMJ 18-01-2017 16:01
Combattre Boko Haram c'est bien, mais respecter le choix de son peuple c'est encore mieux ! YAYA ne peut pas prendre un pays en otage parce qu'il craint de faire face à d'éventuelles poursuites. Du Niger en Gambie, il faut que ca cesse, il faut que chaque dirigeant au pouvoir sache qu'il peut choisir de quitter le pouvoir par la grande porte à travers les urnes ou par la petite porte par les armes. Francement là tu vois un président ou bien un clown ???
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Excellence 18-01-2017 16:59
Vraiment Panafricain tu as raison !
Quelle honte ! Chassez Boko Haram
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 sayid 18-01-2017 19:30
s'ils s’unissent contre toi tu ne peut rien Yaya en plus t'a pas le choix c'est plus que le printemps arabe, c'est printemp union europeenne et africaine. tu ne vas pas en martyr ce du suicide, il faut lacher ta prise
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 verité 19-01-2017 16:05
le Nigeria n a qu' a s occuper de son problèmes d abord boko haram tue toujours
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Priere 19-01-2017 23:12
Citation en provenance du commentaire précédent de JMJ :
Combattre Boko Haram c'est bien, mais respecter le choix de son peuple c'est encore mieux ! YAYA ne peut pas prendre un pays en otage parce qu'il craint de faire face à d'éventuelles poursuites. Du Niger en Gambie, il faut que ca cesse, il faut que chaque dirigeant au pouvoir sache qu'il peut choisir de quitter le pouvoir par la grande porte à travers les urnes ou par la petite porte par les armes. Francement là tu vois un président ou bien un clown ???

Voyons les choses en face, cette democratie imposee par les grandes puissance n'est que: mettre leurs dauphins au pouvoir et les lacher des lors qu'ils comment a defendre les interets de leurs pays (Cote d'Ivoire, Burkina, Irak, libye...) Tous ceux qui connaissent Ouaga ily a 20- 30 ans, par exemple, savent qu'il y a eu changements. Allez y voir ce que les oposants d'hier sement aujourd'hui. L'afrique a besoins d'hommes nationalistes qui feront ce que les institutions fortes ne peuvent faire.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Priere 19-01-2017 23:16
Personne ne se soucie de ce que disent les lois du pays, ils veulent juste se debaraser de l'ancien pion.
L'"Union Africaine" ou la CDEAO doivent savoir que les pays ont leurs lois: c'est la qu'il faut commencer et non faire a la Laurent Gbagbo quand la france l'a rejette pour avoir mis les interets de son pays d'abord.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...