NITA Fond Site Web 675 x 240

Yahya Jammeh arrive a un meeting

La télévision d'État gambienne a annoncé l'adoption, mercredi, d'une résolution prolongeant de trois mois le mandat du président sortant Yahya Jammeh. L'opposant Adama Barrow, vainqueur de la présidentielle de décembre, doit prêter serment jeudi.

Zeyna commission0

À la veille de l'expiration du mandat du chef de l'État gambien, Yahya Jammeh, l'Assemblée nationale a adopté, mercredi 18 janvier, une résolution prolongeant de trois mois sa présidence. L'information a été annoncée à la télévision d'État et a été relayée notamment par l'agence Reuters et la BBC.

L'opposant Adama Barrow, vainqueur de l'élection présidentielle de décembre, doit prêter serment, jeudi, à Banjul, la capitale. Il se trouve actuellement au Sénégal voisin en attendant son investiture.

Yahya Jammeh avait un temps reconnu sa défaite, avant de faire volte-face et d'en appeler à la Cour suprême pour annuler le scrutin. Faute de juges, l'institution ne sera pas en mesure de statuer avant plusieurs mois.

En attendant, Yahya Jammeh a proclamé mardi 17 janvier l'état d'urgence dans le pays, invoquant "un niveau d'ingérence étrangère exceptionnel et sans précédent" dans le processus électoral du pays, lors d'une déclaration télévisée. L'annonce a été formulée en des termes très généraux, prévenant la population qu'il était "interdit de se livrer à des actes de désobéissance aux lois gambiennes, à l'incitation à la violence, ou troublant la paix et l'ordre public". Le président sortant a également ordonné aux forces de sécurité de maintenir la paix et l'ordre.

De "sérieuses conséquences"

La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) tente depuis plusieurs semaines de préparer une transition pacifique, sans exclure la force si le président sortant refuse d'accepter le verdict des urnes et de quitter le pouvoir. "Une décision a été prise. Elle prévoit qu'il ne demeure pas président à la fin de son mandat", a indiqué une source militaire nigériane à l'agence Reuters mardi 17 janvier. Cette stratégie a reçu l'aval des Nations unies et de l'Union africaine, ajoute la même source.

Seidik Abba, journaliste, écrivain et fin connaisseur des questions africaines, estime sur France 24 que l'intervention des armées sénégalaises et nigérianes pourrait  "en quelques heures" forcer Yahya Jammeh à quitter le pouvoir.

L'Union africaine a annoncé le 13 janvier qu'elle cesserait de reconnaître Yahya Jammeh comme président à compter du 19 janvier, le menaçant de "sérieuses conséquences" s'il ne cédait pas le pouvoir à son successeur.

Avec Reuters et AFP

Zeyna commission0



Commentaires

2
panafricain
7 années ya
Que l'arm
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
JMJ
7 années ya
Combattre Boko Haram c'est bien, mais respecter le choix de son peuple c'est encore mieux ! YAYA ne peut pas prendre un pays en otage parce qu'il craint de faire face
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Excellence
7 années ya
Vraiment Panafricain tu as raison !
Quelle honte ! Chassez Boko Haram
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
sayid
7 années ya
s'ils s
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
verit
7 années ya
le Nigeria n a qu' a s occuper de son probl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Priere
7 années ya
[quote name="JMJ"]Combattre Boko Haram c'est bien, mais respecter le choix de son peuple c'est encore mieux ! YAYA ne peut pas prendre un pays en otage parce qu'il craint de faire face
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Priere
7 années ya
Personne ne se soucie de ce que disent les lois du pays, ils veulent juste se debaraser de l'ancien pion.
L'"Union Africaine" ou la CDEAO doivent savoir que les pays ont leurs lois: c'est la qu'il faut commencer et non faire a la Laurent Gbagbo quand la france l'a rejette pour avoir mis les interets de son pays d'abord.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2281 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
340 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
376 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages