vendredi, 18 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


camion berlin allemagne 0

L'attaque au camion-bélier qui a fait hier au moins 12 morts et 48 blessés contre un marché de Noël à Berlin a été revendiquée ce mardi 20 décembre par le groupe Etat islamique. Un demandeur d'asile pakistanais un temps suspecté a finalement été remis en liberté. La police de Berlin a annoncé qu'un «dangereux criminel» se trouve encore probablement «dans la nature».

Zeyna transfert argent bis

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat de Berlin moins de 24 heures après les faits. « Un soldat de l'EI a commis l'opération de Berlin en réponse aux appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition internationale » contre l'EI, indique Amaq, l'agence de propagande de l'organisation terroriste.

L'individu que le groupe EI présente comme un « soldat » est probablement toujours en fuite. « Nous avons probablement un dangereux criminel dans la nature et bien sûr cela inquiète la population », a déclaré le patron de la police locale, Klaus Kandt, lors d'une conférence de presse ce mardi, alors que les soupçons contre un suspect pakistanais ne semblent pas s'étayer. D'après le journal Die Welt citant une source policière, « l'auteur des faits est toujours armé, en fuite et il peut à nouveau faire des dégâts ». La police berlinoise, qui déclare disposer de nombreux indices (déclarations de témoins, traces ADN, etc), appelle la population à la plus grande vigilance et se dit confiante sur une arrestation rapide du suspect. « Un succès rapide est possible »,   estimait mardi soir le responsable de la police fédérale.

Selon Cédric Mas, historien de la guerre et spécialiste des questions jihadistes, il est fort probable que le groupe Etat islamique ait eu un contact avec l'auteur de cet attentat. « L'Etat islamique avant de procéder à cette revendication a nécessairement effectué des vérifications, voire a obtenu un contact ou une vidéo de revendication ou d'allégeance de l'auteur. »

« Cette revendication, souligne le spécialiste, ne nous permet pas de savoir si la personne a agi seule ou pas ; elle ne nous permet pas de savoir si la personne va agir à nouveau. Et enfin, elle ne nous donne pas pour l'instant d'indications sur le fait de savoir si c'est une attaque préparée, téléguidée à distance, ou un terrorisme d'opportunité d'une personne qui est passée à l'acte pour d'autres raisons et dont l'acte est récupéré par l'Etat islamique. »

Doutes sur l'identité du tueur

Les autorités allemandes ont d'abord présenté un demandeur d'asile pakistanais de 23 ans, interpellé dès lundi soir à proximité du lieu de l'attentat après avoir été suivi par un témoin, comme l'homme soupçonné d'avoir conduit le poids lourd. Il a été arrêté « parce qu'il semblait correspondre à la description » du conducteur donnée par des témoins, a dit le chef de la police berlinoise. Il était « connu des services de police », mais pas pour des faits de radicalisation islamiste, a ajouté le procureur.

Mais dans la soirée, les autorités l'ont finalement remis en liberté, faute de preuve. « La personne suspectée [...] a été remise en liberté dans la soirée sur ordre du parquet fédéral. Les résultats de l'enquête n'ont à l'heure actuelle pas mis à jour d'éléments confirmant des soupçons » à son encontre, a expliqué le parquet dans un communiqué. « Les expertises de la police scientifique et technique n'ont pas pu établir jusqu'à présent la présence du suspect dans la cabine du poids lourd », a-t-il ajouté.

Sécurité renforcée

Le patron de la police berlinoise a annoncé que les mesures de sécurité étaient en train d'être « renforcées » dans la ville, avec une plus grande présence de policiers armés dans les lieux très fréquentés comme les marchés de Noël et l'installation plus systématique de barrières de métal.

Le dernier bilan provisoire de l'attentat est de 12 morts et 48 blessés, dont 18 dans un état grave. Selon le chef de la police judiciaire allemande (BKA), Holger Münch, six des victimes décédées ont pu être identifiées et sont allemandes. Le bilan aurait pu être plus lourd : l'enquête a montré que le chauffeur polonais a été tué après l'attentat, rapporte notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut. Il s'est battu avec le conducteur sans doute pour essayer d'empêcher l'attentat, et a été abattu par celui.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...