dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Mohamed Lahouaiej Bouhlel

Dans un communiqué diffusé via l'agence Amaq ce samedi 16 juillet, le groupe Etat islamique présente le Tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel comme l'un de ses « soldats », et revendique l'attaque perpétrée par ce dernier au soir du 14-Juillet sur la promenade des Anglais à Nice. Deux jours après la tuerie, qui a fait 84 morts et plus de 200 blessés, il semble que le tueur se soit « radicalisé rapidement ».

Zeyna transfert argent bis

Plus de 24 heures après la tuerie qui a fait 84 morts et plus de 200 blessés à Nice au soir du 14-Juillet, le groupe Etat islamique a émis une revendication. Le chauffeur de 31 ans, qui a foncé avec son camion dans la foule réunie pour la Fête nationale sur la promenade des Anglais, est présenté comme un « soldat » de l'organisation jihadiste.

Ce samedi matin, le groupe Etat islamique a diffusé un bref communiqué via son agence de presse Amaq. Cette revendication via les canaux institutionnels et officiels ne laisse aucun doute sur son authenticité, explique notre confrère David Thomson, spécialiste des réseaux jihadistes pour RFI.

Le communiqué explique simplement que le terroriste a répondu aux « appels lancés par l’Etat islamique », à savoir celui de frapper les pays de la coalition en Syrie et en Irak. Pour l'instant, le groupe EI n'a jamais revendiqué un attentat de façon opportuniste, alors qu'il aurait pu le faire. Le crash du vol EgyptAir n’a par exemple jamais été revendiqué.

Les réactions du gouvernement

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve parle d’un « attentat de type nouveau » puisqu'il semble que désormais les individus s'engagent dans des actions violentes « sans nécessairement avoir participé aux combats ou avoir été entraîné. »

« La modalité de la commission de son crime odieux est elle-même nouvelle, puisqu'il n'y a eu l'utilisation ni d'arme lourde ni d'explosif »

Le tueur se « serait radicalisé rapidement », en a conclu le ministre de l'Intérieur grâce aux témoignages récupérés de son entourage, dont cinq personnes sont en garde à vue. A la sortie d'une réunion à l'Elysée, il a souligné le fait que le Tunisien «n'était pas connu des services de renseignement car il ne s'était pas distingué, au cours des années passées, soit par des condamnations soit par son activité, par une adhésion à l'idéologie islamiste radicale.» Mais le profil de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel reste encore incertain.  

Déterminer les motivations encore incertaines de l'assaillant

Les motivations de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel restent troubles. Son passé n'annonçait en rien le passage à ces actes violents. Non fiché par les services de renseignement français, « il n'a jamais fait de prison, jamais ! », a rappelé samedi matin Jean-Jacques Urvoas, ministre de la Justice. Il était uniquement connu des services de police pour violences conjugales.

Dans son village d'origine en Tunisie, le profil de jihadiste ne correspond pas à l'image que les voisins se faisaient du jeune homme. Mohamed, son père, rejette aussi la radicalisation de son fils et met plutôt en avant certains déséquilibres psychiatriques.

Quels sont les liens entre l'assaillants et le groupe EI

Restent à déterminer comment il a mis en place le mode opératoire. L'homme pourrait aussi avoir des complices. Cinq personnes de son entourage ont été interpellées depuis vendredi, dont son ex-épouse.

A la sortie du Conseil restreint de sécurité et de défense présidé ce samedi par François Hollande et de la réunion de l'ensemble du gouvernement, Bernard Cazeneuve « montre l'extrême difficulté de la lutte antiterroriste ». Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a alors ajouté qu'il fallait continuer à combattre Daech « là où il est », à l'extérieur comme à l'intérieur de la France, notamment en Syrie et en Irak. Il a par ailleurs confirmé que le dispositif Sentinelle serait maintenu à son plus haut niveau, avec la mobilisation de 10 000 soldats aux côtés des policiers et des gendarmes.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

0 #1 lecool 16-07-2016 18:50
Ce qui est bizarre dans ces histoires, on trouve toujours la carte d identité de l agresseur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Bonsens 16-07-2016 22:24
Pourquoi ils l'ont abattu alors qu'ils pouvaient bien le prendre vivant pour besoin de l'enquête
??? moi je n'y crois pas. Oussama ben Laden a bien dit qu'il n'était pas à la base des attentats du 11 sept. pourtant ils ont dit qu'il la revendiqué. je crois plus à Oussama qu'à ces occidentaux. Et attendez de voir les réformes judiciaires qu'ils vont adapter pour restreindre les libertés auxquelles eux mêmes ne croient pas ainsi que les représailles contre nos frères musulmans en france alors que l'auteur ne prie ni ne jeûne. Allah nous suffit et quel bon défenseur !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Sirius 17-07-2016 01:35
Bonsens

Et Daesh qui revendique, c'est aussi de la manipulation ? quelles sont les représailles contre les musulmans ? Adepte du complot
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 difficile 17-07-2016 20:35
A qui daesh a téléphoné pour revendiquer l'attaque? A francois hollande ou manuel vals? Et puis qui est daesh? situations floues aux contours sombres ...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...