mercredi, 23 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


FRANCE SHOOTING 1 0

Au moins huit assaillants ayant mené des attaques dans sept lieux différents de Paris sont morts vendredi soir. Sept d'entre eux ont actionné la ceinture d'explosifs qu'ils portaient. Pour l'heure, ces attentats n'ont pas été officiellement revendiqués. Ils ont pour autant fait 128 morts au moins, selon un bilan provisoire, et environ 180 blessés dont 80 se trouvent en urgence absolue.

 

Pour le moment, on ne sait pas grand-chose des assaillants. Ces attaques n'ont pas été revendiquées officiellement. Rien n'a été dévoilé par les services judiciaires.

La priorité des policiers, cette nuit, était de cibler le plus vite possible l'environnement des terroristes, tenter d'identifier d'éventuels complices ou coauteurs toujours dans la nature. Une tâche difficile car on sait qu'ils utilisent des modes d'action très cloisonnés.

Une méthode qui rappelle celle de groupes jihadistes

Premier constat cependant, le mode d'action rappelle celui prôné par le groupe Etat islamique. C'est la méthode Charlie : utiliser plusieurs kamikazes lors d'actions coordonnées.

Selon les premiers témoignages recueillis, en tirant dans la foule, les terroristes ont crié « Allah Akbar ». Ils ont aussi invoqué l'intervention militaire française en Syrie pour justifier leur action, a précisé une victime ajoutant : « Je les ai clairement entendu dire : c'est la faute de François Hollande, il n'a pas à intervenir en Syrie. »

Tous les regards se tournent donc vers le groupe Etat islamique et une vidéo interpelle les services de renseignement : la dernière postée par le groupe jihadiste qui menaçait officiellement la Russie. Dans cette vidéo apparaissent plusieurs images de Paris et des attentats de janvier dernier. Il pourrait s'agir d'un message codé. Un feu vert pour les terroristes pour passer à l'action.

Un scénario redouté

Des attaques simultanées, une prise d’otages par plusieurs tireurs et des kamikazes. C’était le scénario redouté par le contre-espionnage français. Au cours des dernières semaines, plusieurs experts avaient prévenu que des attentats islamistes se préparaient sur le sol français, que le groupe Etat islamique s'apprêtait à frapper la France une nouvelle fois, dix mois après les attentats de Charlie Hebdo.

Pourtant, les services de renseignement n'ont pas réussi à prévenir cette attaque. Depuis janvier dernier, la France était particulièrement menacée. Le plan Vigipirate était d'ailleurs à son maximum en Ile-de-France. Ce scénario d'attaques simultanées était particulièrement redouté à l'image de celui qui avait causé la mort de 68 personnes dans un centre commercial à Nairobi en septembre 2013.

Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête et trois services ont été saisis : la sous-direction à l’antiterrorisme, la Direction générale de la sécurité intérieure et la section antiterroriste.

secouristes pres de la salle de concert du Bataclan

Zeyna transfert argent bis

RFI

Commentaires  

+1 #1 Amadou Hamidou 17-11-2015 19:11
As salam Allah Jikian Musulmi.
Les Europeens et leur Aliés (Comme notre president) doivent se rendre à l'evidence qu'ils ne vont pas gagner cette geurre. On ne peut pas vaincre celui qui cherche la mort (je ne dis pas qu'ils font du bien d'ailleurs ils nuissent à l'islam). Mais le cas de la Syrie la France et ses allié ont mis le feu et il ne veulent pas voir la fumée c'est absurde. J'ai un conseille pour MI evite ces geurres elles ne termine jamais.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Dream 21-11-2015 07:50
Oui Amadou Hamidou, ils nuisent à l'Islam tout entier... les dégâts sont considérables, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest de notre planète, les peuples considèrent aujourd'hui l'Islam, plus comme une religion qui mérite le respect, mais comme une menace, une salissure, un cancer qu'il faudra éradiquer ... C'est impensable l'indifférence des musulmans devant ce cataclysme annoncé... Certains y trouvent même une sorte de fierté...Impensable et effrayant !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 05:21
l-aj-sem-niger-pose-les-jalons-d-un-cadre-de-dialogue-et-de-collaboration-entre-fds-et-acteurs-des-medias A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont...Lire plus...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...