vendredi, 18 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


alpha conde 0

CONAKRY - Le président guinéen Alpha Condé est en passe d'être réélu pour un deuxième mandat dès le premier tour, selon les résultats communiqués jeudi soir par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

 

Après dépouillement de 80% des suffrages exprimés dimanche, le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 2010, est crédité de près de 60% des voix.

 Son principal rival, Cellou Dalein Diallo, donné à 30% à ce stade du dépouillement, a fait savoir dès mercredi par son directeur de campagne qu'il se retirait du processus électoral et prévenu qu'il ne reconnaîtrait pas les résultats du scrutin

Sidya Touré, autre candidat d'opposition, dépasse les 5%. Les résultats définitifs, qui seront annoncés vendredi par la Ceni, devront ensuite être ratifiés par la Cour constitutionnelle.

Les observateurs de l'Union européenne ont jugé que l'élection présidentielle s'était déroulée de manière satisfaisante en dépit de difficultés logistiques.

La première élection d'Alpha Condé, en 2010, après d'un régime militaire violent, avait été suivie de violents affrontements. La campagne électorale cette année a elle aussi donné lieu à des débordements, et si le scrutin s'est déroulé dans le calme, des heurts ont opposé depuis des partisans de l'opposition aux forces de l'ordre à Conakry, la capitale.

Les sept candidats de l'opposition qui étaient en lice dimanche face à Condé ont demandé dès lundi l'annulation du scrutin en dénonçant des fraudes. Le retrait de Dalein Diallo risque d'entamer davantage encore la légitimité de Condé, du moins auprès de ses électeurs.

Jeudi, l'organisation Human Rights Watch a appelé tous les partis politiques du pays à la retenue, et a demandé aux forces de sécurité, si cela s'avérait nécessaire, d'intervenir dans le cadre de la loi et de manière impartiale.

Zeyna transfert argent bis

Reuters

Commentaires  

-1 #1 Momo 15-10-2015 22:12
Ah qui est fou?? Condé sait qu'aller au second tour contre 7 personnes serait un suicide pour lui. Alors,il fallait faire l'impossible quitte a tricher pour passer au premier tour.
On observe et on ne laissera pas Charlie Issoufou suivre l'exemple de son frère socialiste Alpha Condé.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 BAKO 15-10-2015 23:04
"On ne peut pas être au pouvoir, organiser des élections et les perdre. Il faut être con ou soit être Mahamane Ousmane". Devinez qui est l'auteur de cette terrible expression? Eh bien c'est Hama Amadou en 1995 après la défaite aux législatives anticipées.

Conclusion?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Mosso 16-10-2015 01:44
coup d’État électoral, on ne laissera jamais Charlie pour suivre l’exemple de son meilleur ami d'Afrique?Non, Non, Non,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 zaki_zero 16-10-2015 06:44
Zaki a misde cote 5 milliards pour les cameras de surveillance autour du palais et 1 milliard pour l'achat de gaz lacrimogene, pourquoi sinon qu'il a le meme plan que alpha conde. Mais ca ne passera pas, ni en guinee et encore moins au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 2016 16-10-2015 08:25
la dernière assemblée générale des nation unies, Guri, il a préféré rendre visite son ami Condé, dans son élection en 2010, premier tour, il a eu 19% deuxième tour, plus de 60% :D cette fois ci, probablement autour de 80% au premier tour ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #6 Maty 16-10-2015 08:48
Malheureusement c'est ce qui risque de se passer au Niger. Alpha condé a organisé une grande opération de triche électorale dans son fiel de kankan en haute guinée. Il y a eu un taux de participation de 96% des inscrits dans sa région et lui a récolté plus de 90% des votes. C'est le même scénario qui risque de se produire au Niger. L'erreur est déjà faite lorsque la région de tahoua (région d’exode) a enregistré presque le même nombre d'inscrits que la région de zinder. (région la plus peuplée). Le plan du guri est simple: sur les 1 200 000 inscrits de tahoua, il va faire en sorte que 1 100 000 votent. Et sur les 1 100 000 votants de tahoua, le PNDS seul va avoir au moins 1 000 000 de votes. Il ne lui reste plus qu'à chercher le reste dans les 7 autres régions du Niger. Le concassage des partis politiques aidant, vous conviendrez avec moi que c'est facile pour le PNDS d'avoir le complément dans les autres régions pour passer au premier tour. L'opposition doit bien contrôler tahoua.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Wané 16-10-2015 09:24
"Jeudi, 'ganisation Human Rights Watch a appelé tous les partis politiques du pays à la retenue, et a demandé aux forces de sécurité, si cela s'avérait nécessaire, d'intervenir dans le cadre de la loi et de manière impartiale."

Je rêve. HRW demande aux forces de sécurité d'intervenir?? C'est fou! Finalement qui gouverne ce pays. Alpha est une honte à la démocratie. Une des candidates a eu 0 voix au bureau de vote où elle a elle-même voté. On est ou là?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 2016 16-10-2015 09:36
ce scénario et probable avec au Niger, car Guri na pas d'intérêt à aller au deuxième tour, pareil que alpha Condé, mais la seul déférence être de 2 ça ce que Condé joue bcp sur la division ethniques de son pays et son armée, contrairement au Niger, mais bon, quel sera l'avenir d'un pays le plus pauvre du monde avec des élections triché :eek: 8) :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 chefu 16-10-2015 10:18
ah la communauté international avec toujours leur phrase fétiche
le scrutin se bien passer malgré quelques dysfonctionnement qui ne sont de nature a compromettre les résultats.et si l'opposition a des réclamations elle doit passer par les voix juridique.et le holdup est consommer
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Qui_vivra_verra 16-10-2015 10:23
C'est vraiment dommage qu'un Alpha Conde qui a connu la prison de Lansana Conte, qui a devoue sa vie a lutter pour des valeurs et que ce soit aujourd'hui lui qui soit pret a bruler sa guinee pour s'icrustrer au pouvoir. Vraiment dommage. J'espere que cette imposture ne passera pas ni en guinee ni ailleurs ou d'autres caressent le meme reve.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Guineen 16-10-2015 10:29
Il est sociologiquement et mathematiquement impossible que Alpha Conde puisse passer au 1er tour d'une election normale en guinee. Je doute que l'opposition guineenne accepte ce fait accompli et ce n'est pas cette soit disante communaute internationale toujours partisanne qui l'en dissuadera.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 DADI BAKI 16-10-2015 12:52
Ce pays (Guinée) risque de connaitre une insécurité à cause de cet incapable de Condé, il a autour de lui constitué un groupe de voleurs qui a mis le pays à genoux, ils ont installé un système de régime dont la seule légitimité est basée sur l'ethnocentrisme
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 dan gari 16-10-2015 18:20
c dommage, peut être qu'il voulait retourné au prison,
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #14 Garba 16-10-2015 22:15
Agadez 95% Zinder 55% Maradi 69% Diffa 56% Tahoua 95% Dosso 85% Niamey 50% Tillabery 50% Voilà le minimum Incha Allah le résultats de Issouffou. .. Les jaloux je suis vraiment désolé C est sans commentaires. ..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 dan gari 17-10-2015 02:14
Charlie peu faire 100% mais il doit savoir que le Niger et très déférent de la guinée
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 DADI BAKI 17-10-2015 12:06
Meme en reve Charlie ne peut avoir 10% à Zinder , Maradi,Dosso et Tillabéry mais vous pouvez essayer de tricher et voler les votes des électeurs, seulement le Niger n'est pas la Guinée
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Ag Mahmoud 17-10-2015 12:41
Voici ce a quoi les Nigeriens pourraient etre confrontes lors des prochaines elections vu que, de l'avis de tous les analystes, tout comme Alpha Conde, il n'y a aucun moyen pour Mahamadou Issoufou de gagner les elections honnetement.

Cellou Dalein Diallo, dirigeant de l'opposition guinenne, a ses partisans:

"Je souhaite tout d'abord vous féliciter pour votre mobilisation et la discipline dont vous avez fait preuve pendant la campagne électorale et surcoûts du scrutin du 11 octobre. Je voudrais exprimer ma solidarité avec ceux qui ont perdu des proches ou des biens, ceux qui ont été blessés et ceux qui sont actuellement détenus arbitrairement, notamment à Koundara, Banankoro, Kerouane, N'zerekore et Mamou. Je m'incline pieusement devant la mémoire de ceux qui ont lâchement été assassinés par les forces de 'dre dans le cadre de la campagne d'intimidation menée depuis quelques jours par les autorités." Voir suite ci-dessous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 Ag Mahmoud 17-10-2015 12:43
Dans les prochaines heures, la CENI rendra publics les résultats provisoires du scrutin du 11 octobre 2015. Comme vous le savez, cette élection n'a été qu'une mascarade organisée par la CENI et l'administration à l'effet de déclarer M. Alpha Condé élu dès le premier tour.
Pour atteindre cet objectif, la CENI et ses démembrement, appuyés par les sous-préfets, préfets et ministres de la république n'ont rien ménagé : édition et distribution sélective de cartes d'électeurs, modification à dessein de la cartographie électorale, [mot censuré]ge d'urnes, falsification des résultats du vote, exclusion, intimidation et emprisonnement des représentants de l'opposition dans les bureaux de vote, substitution de procès-verbaux, utilisation abusive des procurations, votes multiples organisés, votes massifs des mineurs, mobilisation massive et illégale des moyens de l'Etat."
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 Ag Mahmoud 17-10-2015 12:44
Au vu de ces multiples irrégularités le collège des sept autres candidats a déjà décidé de ne pas reconnaitre les résultats de ce scrutin. Je confirme mon adhésion totale à cette décision. Je ne ferais pas, non plus de recours auprès de la cour constitutionnelle."
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 DanZama 17-10-2015 12:57
Uneobles honte ce Alpha Conde. Vraiment les presidents africains doivent aller se cacher. Pire encore, il semble qu'il a achete les observateurs internationaux a coups de milliards. Curieusement, ceux-ci reconnaissent tous les problemes evoques et critiquent severement la CENI pour son incompetence tout en affirmant qu'il "n'y a pas d'election parfaite". Bien sur qu'il n'y a rien de parfait dans ce monde, mais est-ce que cela veut dire qu'il faut cautionner les fraudes massives? Tant que ce sont les Africains ils acceptent tout mais chez eux jamais ils n'oseraient dire cela.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Hold Up 17-10-2015 16:45
Attention à la mode des présidents pseudo démocrates qui est aujourd'hui devenue légion d'un passage en force dès le 1er tour. Il ne faut pas se foutre des gens tout de meme. Ce Monsieur est l'ami de "Charlie"............
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...