samedi, 25 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

GRPAKOM.jpg

lieu du drame Pakistan

Au moins 43 personnes ont été tuées mercredi dans une attaque contre un autobus transportant des musulmans de la minorité chiite à Karachi, métropole pakistanaise devenue le foyer des violences communautaires qui déchirent ce pays en proie à une montée du fondamentalisme.

Au moins six hommes armés circulant à moto ont ouvert le feu sur un autobus transportant une soixantaine d'ismaéliens, un courant minoritaire de l'islam chiite.

"Les assaillants ont commencé par ouvrir le feu sur le chauffeur. Lorsque le bus s'est arrêté, ils ont tiré sur les passagers sans distinction", avant de prendre la fuite, a déclaré Najeeb Ahmed Khan, un haut responsable de la police locale.

Après l'attaque, les chaînes locales ont diffusé les images d'un bus rose maculé de sang et de proches des victimes se précipitant vers les hôpitaux locaux dans l'espoir d'y retrouver des survivants parmi la dizaine de blessés.

Selon la police, 43 personnes, dont au moins 16 femmes, ont été tuées dans cette dernière attaque en date visant la minorité musulmane chiite, qui représente environ 20% de la population de ce géant de 200 millions d'habitants en majorité sunnites.

"La cible de l'attaque était bien des (chiites) ismaéliens innocents", a confirmé à l'AFP Ghulam Haider Jamali, le chef de la police de la province du Sind, dont Karachi est la capitale, précisant que les assaillants étaient munis de pistolets de 9 mm, et accusant sans plus de détails, des "terroristes" et des "extrémistes" d'avoir mené ce raid sanglant.

Aucun groupe n'avait revendiqué mercredi en fin de matinée cette attaque qui pourrait porter le sceau du Lashkar-e-Jhangvi (LeJ), un groupe extrémiste sunnite responsable de nombreux attentats contre la communauté chiite à travers le pays.

Au Pakistan, les attentats anti-chiites se concentrent surtout à Quetta (sud-ouest), Parachinar (nord-ouest), Gilgit (nord-est) et de plus en plus à Karachi, mégalopole de 20 millions d'habitants aussi endeuillée par des affrontements entre groupes armés liés à des partis politiques qui rivalisent pour la mainmise sur le territoire.

- Violences urbaines et communautaires -

Les forces de sécurité pakistanaises avaient lancé à l'automne 2013 une opération afin de rétablir l'ordre dans la métropole économique du pays, où plus de 2.000 personnes avaient été assassinées la même année.

Le chef de l'armée pakistanaise, le général Raheel Sharif, a annulé une visite officielle de trois jours au Sri Lanka en raison de cette nouvelle attaque anti-chiite à Karachi.

Au cours des dernières années, les attaques se sont multipliées au Pakistan contre des membres de la minorité musulmane chiite, accusés par les extrémistes sunnites de vouloir importer la "révolution iranienne" et d'incarner un courant "déviant" par rapport à une supposée orthodoxie musulmane.

L'attaque de Karachi est la plus meurtrière au Pakistan depuis un autre attentat anti-chiite, fin janvier, à Shikarpur, une petite ville aussi située dans le Sind, qui avait fait plus de 60 morts.

L'attentat de Shikarpur reste le plus sanglant perpétré au pays depuis le raid taliban de décembre contre une école de Peshawar (nord-ouest), fatal à 154 personnes, dont une majorité d'écoliers.

Depuis cette attaque, les autorités ont intensifié leur lutte antiterroriste, levé un moratoire sur la peine de mort, en vigueur depuis 2008, et exécuté plus d'une centaine de condamnés à mort, une mesure jugée entre autres inefficace par des organisations de défense des droits de l'Homme pour qui le recours à la peine de mort n'a rien de "dissuasif".

Début 2013, deux attentats à la bombe dans des quartiers chiites avaient fait près de 200 morts à Quetta (sud-ouest), attaques les plus meurtrières contre cette minorité dans l'histoire du pays.

AFP

{jathumbnail off}

Commentaires   

0 #1 Theodore 07-03-2019 09:41
Hey I am so thrilled I found your web site, I really found you by
accident, while I was researching on Aol for something else, Regardless I am here now and
would just like to say cheers for a incredible post and a all round entertaining blog (I also love the theme/design),
I don't have time to browse it all at the minute
but I have book-marked it and also included your RSS feeds,
so when I have time I will be back to read more, Please do keep up the awesome
job.

Here is my web site ... Fiverr Vs Upwork (Fiverrlikesites.Com: https://www.fiverrlikesites.com/upwork-vs-fiverr/)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Bryce 21-05-2019 13:52
Thanks for finally writing about >ActuNiger :
l'actualité en temps réel au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

G5 Sahel : le QG de la force conjointe indésirable à Bamako

23 mai 2019
G5 Sahel : le QG de la force conjointe indésirable à Bamako

A l’initiative de plusieurs associations de la société civile, des manifestants ont entamé un mouvement de protestation à Bamako, contre l’installation du QG de la force conjointe militaire du G5...

Gabon : le président Ali Bongo vire son vice-président et un ministre d’Etat

21 mai 2019
Gabon : le président Ali Bongo vire son vice-président et un ministre d’Etat

Par décret du président de la république gabonaise, Ali Bongo Ondimba, signé ce mardi 21 mai et dont lecture a été donnée par le secrétaire général de la présidence en...

L’ONU appelle les Etats membres du G5-Sahel à accélérer la pleine opérationnalisation de leur force conjointe

17 mai 2019
L’ONU appelle les Etats membres du G5-Sahel à accélérer la pleine opérationnalisation de leur force conjointe

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation dans la région du Sahel, en Afrique, une haute responsable des Nations Unies a appelé les Etats membres du G5-Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger...

Burkina Faso : six personnes tuées dans une église dans le nord à Dablo

12 mai 2019
Burkina Faso : six personnes tuées dans une église dans le nord à Dablo

Six personnes, dont un prêtre catholique, ont été tuées dans la matinée du dimanche 12 mai dans une église à Dablo, commune de la province du Sanmatenga, dans le nord du...

La Guinée modifie sa loi sur le mariage

11 mai 2019
La Guinée modifie sa loi sur le mariage

L'Assemblée nationale guinéenne a adopté jeudi un nouveau code civil, qui modifie les dispositions légales sur la monogamie. Désormais, tout homme qui souhaite être polygame doit avoir l'accord de sa première...

Mali: composition du nouveau gouvernement de large ouverture

5 mai 2019
Mali: composition du nouveau gouvernement de large ouverture

MALI NOUVEAU GOUVERNEMENT  Décret N° 2019-0328/P-RM du 5 mai 2019 Portant Nomination des membres du Gouvernement Le Président de la République Vu la Constitution ; Vu le Décret 2019-0317/P-RM du...