NITA Fond Site Web 675 x 240

SNAI Declaration Janv 2024

Plus de 600 milliards de FCFA, c'est le montant des recettes qui ont été mobilisées au titre de l'année 2023 par les agents de la Direction Générale des Impôts (DGI), a annoncé samedi au cours d’une conférence de presse, le bureau national du  Syndicat des Agents des Impôts (SNAI). Selon les responsables du Syndicat des agents du fisc, ce montant correspond à plus de 99% des objectifs fixés en matière de mobilisation des ressources internes par la DGI, ce qui constitue une réelle performance au vu du contexte actuel que traverse le pays, une prouesse que les agents des impôts s’engagent à poursuivre et renforcer pour cette année fiscale 2024 qui démarre dans un contexte toujours critique en raison des sanctions de la Cédéao et de l’UEMOA.

 

Zeyna commission0

 

Pour le Bureau national du SNAI, c’est une véritable performance surtout quand on prend en compte des sanctions financières et économiques imposées par l’UEMOA et la Cédéao au Niger depuis le 30 juillet 202 » suite à l’avènement du CNSP au pouvoir. Malgré cette situation, la Direction Générale des Impôts (DGI) a pu mobiliser en 2023 des recettes s’élevant à 636.277.768.654FCFA sur une prévision de 638.322.882.000FCA, soit 99,7%. Lors du point de presse, le SG du SNAI, Abass Mahamane Falalou Mouctar, a d’ailleurs rappelé le contexte ainsi que les engagements pris par les agents du fisc, en août dernier, de relever le défi lié à la mobilisation des ressources internes. La promesse a été tenu et le SG du BEN/SANI a saisi l’occasion pour féliciter les contribuables pour le civisme dont ils ont fait preuve et les agents de la DGI pour leur prouesse avant d’inviter l’ensemble des militants du SNAI à redoubler d’efforts pour rééditer l’exploit pour l’année  2024. Il a saisi également l’occasion pour lancer un appel solennel au Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) et au gouvernement de la Transition du Niger pour accompagner la DGI dans ses efforts de mobilisation des ressources fiscales à travers, entre autre, la mise à disposition des agents des moyens financiers, matériels et humains ainsi qu’au niveau de la DGI pour l’accomplissement de sa mission.

Il faut dire que l’année fiscale démarre avec le maintien des sanctions, ce qui impacte négativement et durement les activités économiques. En dépit de cette situation, les autorités de transition comptent s’appuyer sur la mobilisation des ressources internes notamment les recettes fiscales pour financer le Programme de Résilience pour la Sauvegarde de la Patrie (FSRP) dont les grandes orientations ont prévalu lors de l’adoption, début janvier, de l’ordonnance portant loi des finances.

Selon le gouvernement, la loi des Finances 2024 comprend  d’importantes mesures nouvelles qui ont été adoptées en vue de relancer l’économie et d’accroitre le pouvoir d’achat des populations. Ces mesures portent entre autres sur le soutien au secteur privé et la croissance avec des exonérations, déductibilité, réductions et retenue sur certains impôts et taxes ainsi que des mesures d’ordre social à travers des exonérations dans le cadre du financement des actions de Waqf ou d’utilité publique ou du Fonds de solidarité pour la sauvegarde de la Patrie (FSSP) ainsi que des mesures tendant à promouvoir le sport avec la rétrocession d’une partie des droits d’accises au fonds national du développement du sport (FNDS). Afin d’élargir l’assiette fiscale, des mesures relatives, entre autres, à la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale et  au contentieux fiscal ont été prises comme celle portant rétablissement de la taxe pour les appels internationaux entrants (TATTIE) où le gouvernement espère grappiller quelques 20 milliards FCFA.

En attendant la levée des sanctions, le Niger compte également engranger de substantielles entrées fiscales grâce au démarrage, prévu en principe en début de cette année, de l’exportation du pétrole brut.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

1
Bouzou ag Bagobiri
5 mois ya
C'EST maintenant qu'on nous annonce ces milliards, après qu'ils aient déjà été dilapides en 2023? Pourtant l'année 2023 a été une des. plus cahotique pour le Niger. Il a que le brigand Issoufou finisse d'encaisser tout ce argent pour qu'on vienne se moquer de nous
Dites nous plutôt où est passé tout cet argent au lieu de venir nous servir des insanités
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
ibrahim
5 jours ya
Janar Tiani ya sace biliyan 600
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Rossignol
5 mois ya
Felicitations pour le travail accompli et maintenez l'effort. Ce pays aplus que jamais besoin de compter sur ses ressources internes pour sortir du marasme dans lequel issoufou mahamadou et ses hyenes voraces l'ont plonge.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
gaskia
5 mois ya
vous avez oublier de dire que de tout les temps les pays voisins font mieux que le niger
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Justice au Peuple
5 mois ya
Pure verite helas. Dans son bilan annuel, la douane du Faso disait avoir collecte 1000 milliards de cfa. Au Niger, la douane, les impots, les collectivites, bref toutes les entites publiques collectent de l'argent d'abord pour leurs membres et dirigeants et reversent au tresor le peu qui reste. Aucun control. Ils sont meme encourages dans ces pratiques. Le duo satanique bazoum-issoufou a detruit le nigerien qui est devenu le premier ennemi de son pays. Les ecoles et les centres de sante exsangues, des familles qui se couchent les ventres vides, les jeunes qui erent sans but de bureau en bureau en quete d'un boulot qu'ils n'auront jamais quelqu'en soit leurs qualification, experience et pendant ce temps, la racaille s'en met plein les poches sans merite et en toute impunite. Justice au Peuple messieurs du CNSP.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
binta
5 mois ya
un agent de la dgi avec une villa de cents millions c est triste ; voila des vrais terroristes que cette transition doit surveiller comme du lait sur le feu;
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
lol
5 mois ya
Cette villa n'est que la face visible de l'iceberg. Ce qui se cache sous l'eau doit etre plus indescend. Le PM et Ministre des Finances n'a rien fait pour netoyer son ecurie. Il s'est contente de reconduire les memes sans s'assurer qu'ils sont reconduisibles ou pas. La reside la deuxieme trahison pas de l'agent en question mais du PM.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
binta
5 mois ya
lolHier
Cette villa n'est que la face visible de l'iceberg.tu as parfaitement raison LA DGI EST UN TROUSSEAU DE CORROMPUE A 90%
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
oustaz
5 mois ya
AUX IMPOTS ET DOMAINES 85% SONT DES PARTISANS DU VIP (parti rose)les agents des impots et domaines ce sont affreusement enrichis sur le dos du contribuable nigerien ;regarder le train de vie de leur descendance je prefere garder l anonyma mais c est affreu pour un pays pauvre comme le niger;l etat doit beaucoup surveiller ces fonctioonnaire indelicats;il faut un grand remu menage et une autopsie financiere aux impots mr le premier ministre et mettre bons nombre au garage
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Justice au Peuple
5 mois ya
@oustaz, si le PM avait une quelconque volonte d'assainir et combattre ces pratiques malsaines, il l'aurait deja fait dans son propre cabinet de PM et Ministre des Finances. Il a choisi de s'entourer des memes crapules qui faisaient la pluie et le beau temps sous ouhoumoudour et rafini. Pareil au Ministere de l'economie et des finances. Il a choisis de s'entourer de la meme mafia de rabiou, des crapules dont les syndicats des travailleurs du Ministere avait denonce la corruption et les pratiques discriminatoires. Helas, la DGI continuera de servir de caverne d'ali baba pour toutes ces crapules faute d'un gouvernement avec a sa tete un homme ou une femme competent et en phase avec les aspirations de justice, d'equite et de progres dans un Niger debarasse de la gangrene rose.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
oustaz
5 mois ya
dans ce cas de figure on dirai que la machine criminelle rose ou la mafia a broyer(made in dan daji) est a moitiè en marche ;mieux vaut accorder du credit a la bouche qui saigne qu au chien du roi
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
oustaz
5 mois ya
Justice au Peuple:MERCI POUR VOTRE OPINION
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
barmo
5 mois ya
cette race de nouveaux types de canidès enragès crèèes par le regime dechu doit etre remplacer qui ne comprennet que le langage de coruption et detournement .un fonctionnaire de l ètat avec huits villas et des jardins
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2556 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
565 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages