NITA Fond Site Web 675 x 240

 Lamine Zeine PM Transition CNSP

Comme l’a annoncé le Premier ministre de la Transition, la loi des finances pour l’année budgétaire 2023 sera révisée pour tenir compte des ajustements induits par les évènements du 26 juillet et aussi de l’impact des sanctions de la Cédéao. Dans une ordonnance signée vendredi 06 octobre, le Président du CNSP a acté la rectification de la loi des finances de l’année en cours qui fait passer le budget général de l’Etat, en recettes et en dépenses, à 1.981,00 milliards contre 3 291,62 milliards, soit une baisse de 1 310,63 milliards FCFA.

Zeyna commission0

Dans le communiqué publié à cet effet, le gouvernement rappelle que depuis les évènements du 26 juillet 2023, « le Niger fait face à des lourdes sanctions imposées par les organisations internationales et régionales ». Des sanctions qui exposent le pays à « une baisse importante des ressources tant extérieures qu'intérieures », poursuit le communiqué qui explique que « cet état de fait rend nécessaire la révision des prévisions budgétaires contenus dans la loi de finances initiale ».

C’est ainsi qu’après les ajustements nécessaires, le Président du CNSP, le Général de brigade Abdourahamane Tiani a signé, hier vendredi 6 octobre 2023, une ordonnance portant rectification de la loi n° 2022-44 du 06 décembre 2022, portant loi de finances pour l'année budgétaire 2023.

Cette révision qui a nécessité des arbitrages pour tenir des priorités, enjeux et contraintes du moment s’est traduite par une baisse drastique du Budget général de l'Etat. Pour rappel, au titre de l'année 2023, consacré par la loi n° 2022-44 du 06 décembre 2022, portant loi de finances pour l'année budgétaire 2023, il a été arrêté initialement en recettes et en dépenses à un montant de 3 291,62 milliards de francs CFA. Au terme de cette première révision, opérée en conformité avec les dispositions des articles 5, 47 et 48 de la loi n° 2012-09 du 29 mars 2012, portant loi organique relative aux lois de finances, le montant du Budget général de l'Etat de l'année 2023, en recettes et en dépenses, à 1.981,00 milliards contre 3 291,62 milliards, soit une baisse de 1 310,63 milliards FCFA.

Lors d’un point de presse qu’il animé, un mois après sa prise de fonction, le premier ministre du gouvernement de transition, Ali Mahamane Lamine Zeine,  avait annoncé qu’une loi de Finance rectificative sera élaborée, suivie d’un programme de résilience pour la sauvegarde de la Patrie. Le PM qui assure également les charges de ministre des Finances a fait cas qu’en plus des effets des sanctions et de la suspension de certains appuis budgétaires des partenaires techniques et financiers, l’économie nigérienne est éttoufée par un stock d’endettement estimée à 5.200 milliards de francs CFA dont 3.200 milliards de dettes extérieures et de 2000 milliards de dettes intérieures. Selon les explications de M. Lamine Zeine le montant à payer aux services de la dette d’une année s’élève à 858.milliards de francs de CFA dont 184 milliard de dette extérieure et 673 milliards de dette intérieure. Malgré ces charges et contraintes, il a indiqué que des mesures seront prises pour assurer le fonctionnement régulier de l’état à travers une gestion de la situation socioéconomique qui va intégrer les nouveaux besoins du peuple nigérien dans la loi de finances rectificative et, dans le même temps, préparer la loi de finance 2024.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

0
mohammed
6 mois ya
Pas de commentaires??? c'est étonnant no.
Ils sont ou les milliards détournés???
Voleurs ce gouvernement
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
LeGoupil33
5 mois ya
Les putschistes sont une calamité pour le Niger. Le pays était en train de sortir du marigot économique. La stratégie d'exploitation du pétrole conduite par le gouvernement du président Bazoum porte ses fruits. Il va commencer à être exporter ver le Bénin. ais là encore les putschises vont spolier les citoyens (discrètement ais sûrement) avec l'aide des chinois.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Rossignol
4 mois ya
Troll Francais, Bazoum et son mentor etaient les pires maledictions de ce pays. Sous bazoum qui avait choisi de consolider le RIEN laisse par le maudit issoufou le Niger et son economie sombrait dans les profondeurs abysaales de la corruption et du nepotisme erige en strategie. Le petrole dont tu parles ne profitaient qu'aux familles de issoufou et de bazoum. Qu'est ce que bazoum a fait durant la moitie de son mandat usurpe sinon qu'a arranger les affaires de sa famille lybienne et des etrangers qui chantaient ses louanges. bazoum n'a rien fait sinon se compromettre au detriment des interets du pays et il en paie le prix aujourd'hui. Les militaires n'ont pas la baguette magique pour regler les problemes du pays qui se sont accumules sur 13 ans de votre renaissance malfaisante. Ils sont obliges de prioriser les actions avec le peu de moyens encore disponibles. Soutenez les du mieux que vous pouvez dans l'interet de tous sinon fermez vos grandes gueules qui ne savent que critiquer.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
obol59
4 mois ya
j'espère que la France ou l'union européenne ne s'amusera pas à payer les fonctionnaires...
la Russie ou la Chine ont beaucoup plus d'argent
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2045 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
360 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
363 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages