vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Brigi Pr CNDP-min

Dimanche, le Gouvernement a tenté de réunir le Conseil national du dialogue politique (CNDP). C’est plutôt un échec qui aura été échafaudé, cette réunion ayant foiré, parce que l’un des protagonistes n’y était pas : l’opposition a brillamment « séché » la session, faute d’accord sur les « conditions » qu’elle avait posées, en réponse à une dépêche du PM qui l’invitait à cette séance.

Zeyna transfert argent bis

Pour Max et ses camarades, la démocratie est en panne au Niger, le dialogue était rompu ; et pour les relancer, faudra-t-il, comme à l’orée des années 2000, faire appel aux « grand témoins », sûrement les notabilités islamiques et catholiques.

A défaut donc de la présence de l’Imam et du Prélat, l’opposition boude Brigi Rafini.

Et dire ainsi que la Majorité s’est retrouvée avec elle-même, recroquevillée sur elle-même, se « dévisageant le nombril », parlant à elle-même, dans un soliloque narcissique, allant jusque dans sa voix la plus veloutée, à réfuter la vérité : dire que le CNDP est un cadre inter et intra parti politique n’est qu’une bourde. Il y a bel et bel bien de la « place » pour les ….autres !

Monsieur le PM, au-delà des facondes, et des agitations de l’actualité, tous les pans de notre société, du moins ce qu’elle a de plus représentatif et emblématique, aspirent à une réflexion sereine, à un dialogue constructif et apaisé, ouvert à tous, à tous ceux qui sont attachés à la construction d’un avenir commun, fait de citoyenneté agissante et républicaine.

Non, le CNDP n’est pas (et ne doit être réduit à) une coterie, à un malheureux banquet entre politiciens, exhalant les effluves d’un discours monotone et très souvent négateur

Ne nous mentons pas : ça ne va pas. Et il faut (impérativement) dialoguer. La bonne gouvernance s’est mise en berne, l’économie stagne (qui n’avance pas ….recule, dit-on), le front social couve la fronde, l’insécurité stresse, bref, le pays va mal !

Depuis New York où il se trouve, IM doit percevoir les signaux d’un pays qu’il peine à remettre sur les rails, d’un pays qui peine à prendre sa rampe de développement, en dépit des initiatives « renaissantes » tous azimuts et des logomachies fatalement répandues par des communicants « tirant » sur tout ce qui critique….

La gouaille n’est pas un mode de gouvernance. Il faut de la finesse, de l’art, de l’humilité et, comme disent les supporters de l’OFC-Lacouroussou dont moi, du….SYSTEME !

A New York, à une encablure des discours moelleux des Chefs d’Etat et de Gouvernement, il y a du monde, des OSC et des intelligences indépendantes, qui rendent compte de la « contre-communication », qui racontent aussi la partie cachée de l’iceberg de mauvaise gouvernance de certains satrapes.

Certes, avant de s’envoler pour l’AG/ONU, Niamey s’est rendue « Nyala », s’évitant d’avoir des prisonniers d’opinion dans ses bagnes, comme le journaliste Ali Soumana ou l’activiste Sirajo Issa.

Il reste que malgré les apparences « dilettantes », le cas Baba Alpha reste criarde et embêtante, dans une « démocratie » !

Ça ne sert à rien, la communication, les bagous éreintés et les sinuosités d’un discours aux antipodes de l’esprit républicain….

Plus que de la Com politique, la « Renaissance » doit s’enjoliver de la Com publique. Celle-là même qui crée des messages stables, qui permette la mise à dispositions des faits, leur explication, qui établisse le dialogue non conflictuel, la consultation, la concertation sur les points de gouvernance, y compris les sujets les plus sensibles… Allah Gyara !

Seydou Djibril

 

Commentaires  

+1 #1 zemblabla 19-09-2017 22:30
:-x :-x :-x kelk'un a compris quelque chose? :cry: :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Maiga 20-09-2017 06:22
Je n'ai absolument pas compris le message que veut passer ce texte.
En revanche, je constate l'usage d'un vocabulaire peu nécessaire pour faire passer à tout le monde un message simple et clair; enfin, le mot magique de cet auteur revient: "soliloque".
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 karami 20-09-2017 07:54
j avoue que je reste perplexe devant ces écrits. iL s agit à la classe politique de s asseoir pour préparer notamment les prochaines élections à travers la mise en place de la CENI entre autres. Si ça ne va pas au Niger, il faudrait trouver un autre cadre ailleurs et non le CNDP autrement ce ne serai plus le CNDP
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Dan Daji 20-09-2017 10:02
Pauvre Seydou Djibril, il a sorti tout son art pour pondre ce papier bizarroïde. Méditons l'adage : "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?". La beauté est dans la simplicité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 NO WONDER 20-09-2017 17:35
ici l'auteur veut dire que les classes politiques nigériennes doivent se concerter pour pouvoir organiser les élections municipaux avenir. Mais, hélas trop tard le médecin après la mort.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 LES SOLDATS LIBRES 24-09-2017 17:00
Il y a longtemps que les Soldats Libres regardent les petits soldats de fortune pianoter sur leur clavier d'ordi en distillant leur intolérable sarcasme et leur insoutenable insolence sur la toile pour discréditer nos respectables autorités malgré la maturité sociopolitique à eux mondialement reconnue qui caractérise leur patience et détermination à sortir notre pays et son peuple des ornières dans lesquelles nous pataugions avant le pouvoir de la 7ème Rép. Alors, les SOLDATS LIBRES reviendront en d'intraitables déplumeurs des canards sauvages qui n'aiment pas le Niger mais lutôts leur petit dieu comme s'il est le seul capable parmi eux, pour pouvoir diriger ce pays. A bon entendeurs, salut.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Bali 04-11-2017 09:31
Bonjour,
A mon avis, le CNDP est très mal constitué dès sa création. On dit dialogue politique, mais la politique est faite par les partis politiques. Regardez, au sein de ce conseil, combien de partis y sont membres, alors même qu'ils n'ont jamais participé à des élections législatives et encore moins présidentielles et même aux locales ces partis ont eut quel résultat auprès du peuple ? Alors ils défendent quel peuple ?, c'est dommage au niger on a permis à n'importe QUOI de faire de la politique. Il faut modifier les textes et faire en sorte qu'aux prochaines élections, tout parti qui ne se présentera pas à toutes les élections sera non seulement interdit aux débats politiques, mais aussi, qu'il soit dissout tout court. Ça nous évitera le bavardage inutile des tchali tchali.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 11:53
signature-d-une-convention-de-partenariat-entre-les-regulateurs-nigeriens-et-francais-de-l-energie-communique-de-presse Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger...Lire plus...
Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...

Dans la même Rubrique

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

22 septembre 2020
Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la...

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

6 septembre 2020
L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de...

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

28 août 2020
Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M. le président de la République, L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad,...

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

26 août 2020
Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

En voici les raisons: Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres...