dimanche, 25 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Saidou Sidibe min grand

Quelques semaines après la grogne du syndicat autonome des magistrats du Niger (SAMAN) au sujet de l'indépendance de la justice, le Président de la République vient de leur donner la réplique en faisant partir M. Alkach Alhada, éminent membre du principal parti de la majorité, le PNDS-Tarayya de la présidence de la Cour des comptes; mais, cette réplique présidentielle a quelque chose d'un grand défi lancé non pas seulement aux magistrats syndicalistes, mais aussi à tous ceux qui continuent à croire que des principes tels que l'indépendance de la justice ont encore un sens dans ce pays.

Zeyna transfert argent bis

En effet, le Président de la République a décidé de remplacer à la tête de la cour des comptes, M. Alkach Alhada, jugé partisan par les magistrats, par M. Saidou Sidibé, lui aussi non moins partisan, mais surtout ministre de l'économie et des finances. L'ancien président de la cour des comptes, M. Alkach, a été nommé à la tête du conseil d'État, une institution judiciaire de très grande importance. C'est dire donc que le Président de la République a voulu montrer combien il est insensible à la fronde des magistrats, dont il est le chef suprême.

Dans un État démocratique normal, chacune de ces deux nominations est susceptible d'être considérée comme une défiance certaine à l'égard des citoyens; car, comment peut-on nommer un Ministre des finances à la tête d'une institution dont le rôle est de contrôler et juger ses comptes ? C'est le lieu de rappeler, pour ceux qui ne le savent pas, que la Cour des comptes est la plus haute juridiction de contrôle des finances publiques (article 141 de la Constitution). "Elle est juge des comptes de l'État, des collectivités territoriales, des établissements et entreprises publiques, des autorités administratives et de tout organisme bénéficiant du concours financier de l'État et de ses démembrements" (article 141).
Aussi, importe-t-il de noter que le Ministre de finances, en sa qualité d'ordonnateur du budget de l'État, est le principal client, disons le principal justiciable potentiel, de la Cour des comptes. Par conséquent, en le nommant à la tête de cette dernière, il devient donc juge et partie; et cela est naturellement bien plus grave que de garder M. Alkach à sa tête. C'est dire donc que la plupart des commentateurs sont passés à côté du vrai scandale, en se focalisant sur la nomination, pour la première fois, d'un juriste non magistrat à la tête d'une institution judiciaire; car, s'il est vrai que cette nomination a aussi quelque chose de choquant, elle n'est rien au regard de celle d'un ministre de finances à la tête d'une institution chargée d'auditer et juger les comptes de l'État et de ses démembrements.

Moussa Tchangari (Alternative Espaces Citoyens)

 

Commentaires  

0 #1 Haba Dan Niger 16-09-2016 06:22
Au Niger,il ya plusieurs magistrats capable d'assumer cette charge. Pourquoi le ministre des finances actuel?Est il magistrat?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Ahmed 16-09-2016 07:43
Apparemment, c'est un article commandité par quelqu'un qui veut occuper ce poste !
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Dosso-ize 16-09-2016 08:25
cela signifie que le ministre des finances,nouveau président de la cour des comptes,ne figurera pas dans le nouveau gouvernement en perspective. C'est la seule interprétation possible de cette nomination.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 lilo 16-09-2016 09:06
Tchangari manque de lucidité car Sidibé ne peut pas etre ministre de finances en même temps
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 isak 16-09-2016 09:24
Tchangari un philosophe digne du nom doit poser questions pertinentes, doit s'opposer quand c'est nécessaire, mais pas à tout! Pour peu qu'on soit honnête, on sait qu'être ministre de finances n'est pas une profession; c'est une fonction. Ta question aurait pu avoir de sens si te demandais si on peut nommer un économiste ou financier à la tête de la cour des comptes. La réponse de toute personne lucide serait certainement "pourquoi pas?" La banque mondiale n'est-elle pas diriger par un médecin? Qu'as tu à dire Tchangari? Normal ou pas?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 malam gaskia 16-09-2016 09:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Haba Dan Niger :
Au Niger,il ya plusieurs magistrats capable d'assumer cette charge. Pourquoi le ministre des finances actuel?Est il magistrat?

comprenez que cette nomination veut dire seulement que le remaniement du gouvernement est imminent et que Sidibé quittera son portefeuille ministériel. Eviter de faire des critiques subjectives.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 XY 16-09-2016 09:59
Désole les journlistes.
La cour des comptes ne releve pas de la compétence d'un magistrat doit avoir à la tete de cette les Gestionnaires, Auditeurs. Le président à bien fait de cette nommination. Mais pas de la personne mais de sa profession. Un magistrat ne peut pas controle les comptes des institutions d'Etats.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 jusicier 16-09-2016 10:31
dans les nominations au Niger, il ne faut pas chercher la rationalité. des ethno reginalistes comme Ali Sirfi Maiga sont nommes mediateur de la republique. ce monsieur a affamé des prisonniers quand il etait ministre de la justice en s appropriant les credits destinés a l"alimentation de ces deniers. il a fallu que le PM d antan le rappel a l" ordre. il traine bien d"autres casseroles.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 gaskia 16-09-2016 11:07
Le président peut nommé un économiste s'il le veut à la la place d'un magistrat
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Haba Dan Niger 16-09-2016 11:55
comprenez que cette nomination veut dire seulement que le remaniement du gouvernement est imminent et que Sidibé quittera son portefeuille ministériel. Eviter de faire des critiques subjectives.
Il s'agit nullement de critique subjectives mais je cherche à comprendre.La cour des comptes est une juridiction.Un homme qui n'est pas magistrat peut il diriger une cour? Voila ma question et non autre chose.Personnellement je connais Sidibé et je connais ses capacités entant que Financier.Alors ne croyez pas que je suis entrain de le critiquer mais simplement constaté que certaines décisions qu'il sera amené à prendre seront critiqués par la corporation des magistrats qui lui jetterons cela à la figure. Cela s'est déjà produit par le passé dans ce pays avec d'autres personnalités.Renseigne toi
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Citoyen 16-09-2016 11:55
TCHANGARI ton article est très pertinent tout Nigerien doit redouter ce genre de passe -droit.
Mais les Toubous parle de justice et de réhabilitation du Niger quoiqu'on dise ne se trompent d'idées mais les moyens on verra.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 Le Nigérien 16-09-2016 11:57
Citation en provenance du commentaire précédent de lilo :
Tchangari manque de lucidité car Sidibé ne peut pas etre ministre de finances en même temps

Tchangari dit que on ne peut pas nommer Saidou Sidibé président de la cours des comptes parce qu'il a été ministre des finances; c'est qui est vrai. La cours des comptes a pour missions le contrôle des finances publiques donc qui étaient gérées par Saidou Sidibé alors ministre des finances. Le soucis est que si Sidibé a fait une mauvaise gestion quand il était ministre, il peut la caché maintenant en tant président de la cours des comptes parce qu'il ne peut pas se contrôler lui même.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Le Nigérien 16-09-2016 12:01
Citation en provenance du commentaire précédent de isak :
Tchangari un philosophe digne du nom doit poser questions pertinentes, doit s'opposer quand c'est nécessaire, mais pas à tout! Pour peu qu'on soit honnête, on sait qu'être ministre de finances n'est pas une profession; c'est une fonction. Ta question aurait pu avoir de sens si te demandais si on peut nommer un économiste ou financier à la tête de la cour des comptes. La réponse de toute personne lucide serait certainement "pourquoi pas?" La banque mondiale n'est-elle pas diriger par un médecin? Qu'as tu à dire Tchangari? Normal ou pas?

Tchangari a posé la bonne question. Comment quelqu'un qui a géré les finances publiques en tant que ministre est mis à la tête de l'institution chargée de contrôler sa gestion? Nous savons tous que ce n'est pas faisable.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Le Nigérien 16-09-2016 12:06
Citation en provenance du commentaire précédent de XY :
Désole les journlistes.
La cour des comptes ne releve pas de la compétence d'un magistrat doit avoir à la tete de cette les Gestionnaires, Auditeurs. Le président à bien fait de cette nommination. Mais pas de la personne mais de sa profession. Un magistrat ne peut pas controle les comptes des institutions d'Etats.

Si la cours des comptes ne releve pas de la compétence d'un magistrat, Alkache ne devrait pas la gérer en tant que juriste. Sidibé a les compétences pour gérer la cours des comptes. Seulement il n'est pas la meilleur personne à le faire vu qu'il a été ministre des finances durant la meme gestion. Il y a conflit d'intéret.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Le Nigérien 16-09-2016 12:11
Citation en provenance du commentaire précédent de gaskia :
Le président peut nommé un économiste s'il le veut à la la place d'un magistrat

Oui il peut nommer un économiste à la tête de la cours des comptes mais un l'économiste qui a été ministre des finances dans la même mandature. Sidibé en tant que président de la cours de comptes ne peut pas dénoncer des manquements observés au ministère des finances qu'il lui même géré
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 KANKAN 16-09-2016 13:15
Avec mahamadou issoufou les nigériens verront tout
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Logic 16-09-2016 14:28
Pour MI c est toujours la meme chose c est 1 militant de tarraya qui remplace un autre militant de tarraya. Aussi, l échec de ce régime est surtout corolaire à des nominations qui sont souvent faites sur la base telle je nomme les enemis à ses ennemis, Albade /Seini, Labo/ Ousmane, Thiana/ Hama, Marou/Tanja...(peut être pour qu'ils s en occupent). Et maintenant cette nomination est spécifiquement destinée au syndicat des magistrats. Heureusement qu' au Niger personne n'est ennemi de personne, il est le seul ennemi du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Jiré boul 16-09-2016 17:41
Le président de la cour n'est pas obligé d'être un magistrat mais la cour elle même doit être composée de tous les profils (juristes, économistes, auditeurs, analystes financiers, socioéconomistes, etc) bref toute compétence nécessaire peut être même un sapeur pompier
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 NIGERPLUS 16-09-2016 23:40
Monsieur Tchangari, pensez-vous bien qu''un juriste ne vaut pas la place d'un magistrat, selon votre formule de dire: "un juriste non pas un magistrat à la tête d'une institution judiciaire".
Combien d'années d'études et d'expertise pour être magistrat? Et combien d'années d'études pour être Docteur ou Professeur agrégé en Droit? La réponse est claire!!!
Ce que nous voulons ,c'est le professionnalisme et l'exemplarité!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #20 Niger kiishin 17-09-2016 10:06
La nommination de monsieur Sidbé à la tête est bien claire par conséquent elle ne souffre d'aucune irrationnalité. Elle doit être vue et lue comme telle. A l'approche du remaniement, il serait amusant voir hasardeux de fabriquer un ministre des finances. Contenez les émotions, car elles peuvent être de s'une analyse éronée qui risquerait de priver de quelqu'un, une estime. Sidbé ne fera parti du prochain gouvernement, c'est tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 MAIGAYI 19-09-2016 14:15
ZAKI me fait plus peur ce dernier temps.Il a décidé de faire la sourde oreille et de poser les actes qui lui plaisent.

Jusqu'où ira t-il des ses quatre (4ans) à venir?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Batoure Dan Maradi 22-09-2016 13:16
Point de vue depassionné:
1. Question: Est-il legal de nommer Mr Sidibe President de la cour des comptes; Reponse Oui.
2. Question_Y-a-il un conflit d'interets/incompatibilite à ce qu'il exerce cette fonction, etant donne ses responsabilites passees?: Reponse: Oui. Mr Sidibe, Min des finances, Dir Cab du PM et du PR a ete ordonnateur du budget et gestionnaire. De ce fait, il y a un conflit d'interets a ce qu'il juge lui meme les comptes de ses gestions.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Gamou Ga Allah 28-09-2016 13:30
Soyons francs. Nous allons render compte devant Dieu. Et ce jour là, tout ceux qui cachent la verite pour quelque raison que ce soit se justifierons
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 24/10/2020, 16:35
declaration-du-bureau-politique-national-du-moden-fa-lumana-africa-du-24-octobre-2020 Au lendemain de la correspondance du ministère de l’Intérieur adressée à l’aile dissidente dirigée par...Lire plus...
Publier le 24/10/2020, 13:43
guinee-alpha-conde-reelu-pour-un-3e-mandat-des-le-premier-tour-avec-59-49-des-voix-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce samedi les résultats globaux...Lire plus...
Publier le 24/10/2020, 09:32
objectifs-de-developpement-durable-odd-les-nations-unies-pleinement-engagees-avec-le-niger-pour-vivre-mieux-dans-un-monde-meilleur-en-2030 Dans le cadre des activités entrant dans le cadre de la célébration de la Semaine des Nations Unies...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 08:49
cdp-marhaba-bikhum-plebiscite-a-la-tete-du-parti-yves-mamane-sani-diatta-decline-ses-ambitions-pour-un-nouveau-niger La Convergence pour la Démocratie et le progrès (CDP Marhaba Bikhum) a tenu les assises de son...Lire plus...
Publier le 24/10/2020, 16:35
declaration-du-bureau-politique-national-du-moden-fa-lumana-africa-du-24-octobre-2020 Au lendemain de la correspondance du ministère de l’Intérieur adressée à l’aile dissidente dirigée par...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...
Publier le 24/10/2020, 16:35
declaration-du-bureau-politique-national-du-moden-fa-lumana-africa-du-24-octobre-2020 Au lendemain de la correspondance du ministère de l’Intérieur adressée à l’aile dissidente dirigée par...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...

Dans la même Rubrique

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

22 septembre 2020
Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la...

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

6 septembre 2020
L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de...

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

28 août 2020
Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M. le président de la République, L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad,...

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

26 août 2020
Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

En voici les raisons: Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres...

Mali : un coup d’Etat citoyen…(Par Dr Cheikh DIALLO)

19 août 2020
Mali : un coup d’Etat citoyen…(Par Dr Cheikh DIALLO)

  Hier le président Ibrahim Boubacar Keïta (2013-2020) était tout ; aujourd’hui, il n’est plus rien. En effet, le huitième chef d’État malien a eu faiblesse de croire que la...