samedi, 17 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Tr./Opinion

Salou Souleymane general

A la veille du procès en Cassation de l’affaire dite de la « tentative de coup d’Etat » de décembre 2015, le juriste ISSA MOUSSA NOUREDDINE, revient, dans une lettre adressée au chef de l’Etat, à certaines zones d’ombres que le jugement du Tribunal militaire, en première instance, n’a pas permis d’éclaircir. Nous reproduisons en intégralité la lettre ouverte qui apporte non seulement le point de vue de l’auteur, mais aussi d’autres aspects de cette affaire qui est loin d’avoir tiré son épilogue malgré les condamnations et les relaxes prononcées.

photoIBM

Monsieur le Président de la République,

J’ai l’honneur de vous rappeler que l’arrêt n°ECW/CCJ/JUD/25/15, rendu par la Cour de Justice de la CEDEAO, le 23 octobre 2015 sur « l’affaire AD Ibrahim Baré et 17 autres », suite à une requête introduite par le Conseil de la Famille Baré avait conclu, sur le volet pénal, à « un droit à la vérité pour les victimes ». http://www.courtecowas.org/site2012/pdf_files/decisions/judgements/2015/ECW_CCJ_JUD_23_15.pdf

Elhadji Moulaye Abdoulaye

Décidemment, ces derniers temps, La Grande Faucheuse a décidé de ne plus nous accorder un seul répit ! C’est ainsi que j’ai été cueilli à froid, très tôt ce mardi matin, par la terrible nouvelle de ta disparition, mon frère Moulaye.

Djibril bare

M.Président du CEN/PNDS TARAYYA, et cher frère

Dans votre discours prononcé à l’ouverture de « l’Université d’été » des jeunes Tarayya (OJT) tenue du 29 au 30 septembre 2018 à Niamey, vous avez eu à tenir les propos graves suivants : « En effet, c'est un truisme, le problème numéro 1 de notre pays est celui de son système scolaire, qui lui-même ne saurait être bien appréhendé s'il n'était corrélé à l'évolution de la démographie et aux défis spécifiques qu'elle pose.

Mohammed Elhadji Attaher nouvelle img min

Nous jeunes, voudrions hériter un certain nombre de valeurs  tels que : le consensus-la paix-et la responsabilité.

Fatigués de vos insultes et de vos jets de banane comme des petit enfants,
Je suis atterré par ce qui  se passe aujourd’hui au Niger, et je me sens totalement impuissant et incapable de me tenir sans  exprimer la fibre patriotique qui garde sa flamme en moi. Mais le devoir de tout citoyen à participer au développement de son pays, m’oblige à vous écrire pour  vous interpellez au sujet  de la  révision du CODE ÉLECTORAL DU NIGER qui prévaut actuellement au sein de l’échiquier politique National.

Badiehima1

Il y a quelques jours, j'ai appelé à des discussions ouvertes et inclusives pour sauver le processus électoral, en particulier sur le sujet qui fâche en ce moment, tant les positions entre majorité et opposition sont restées tranchées, plongeant le cycle électoral dans une impasse. Plusieurs journalistes, des militants de la société civile et des leaders politiques m'ont interpellé pour contribuer par des propositions concrètes pouvant aider à aller de l'avant. Certains acteurs politiques m'ont donné leur version des faits. J'en étais autant ému que j'ai rassuré que ma flamme militante est restée intacte, inusable et intemporelle.

Moussa Tchangari SG

Après une longue période de léthargie, le conseil national de dialogue politique se réunira le lundi 1er octobre 2018 dans la salle des banquets de la primature. La bonne nouvelle a été annoncée par le cabinet du Premier ministre, président dudit conseil, a travers un communiqué largement relayé par les médias. L'ordre du jour de cette réunion comporte un seul point, le code électoral, sujet de discorde entre le pouvoir de Niamey et son opposition politique, bien sûr, mais aussi entre le principal parti de la majorité et quelques uns de ceux qui l'accompagnent.

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

PROCÈS EN CASSATION DE L’AFFAIRE COUP D’ETAT : lettre citoyenne au Président de la République

15 novembre 2018
PROCÈS EN CASSATION DE L’AFFAIRE COUP D’ETAT : lettre citoyenne au Président de la République

A la veille du procès en Cassation de l’affaire dite de la « tentative de coup d’Etat » de décembre 2015, le juriste ISSA MOUSSA NOUREDDINE, revient, dans une lettre adressée au...

Lettre ouverte au Président de la République sur l’Inexécution de l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO du 23 octobre 2015

6 novembre 2018
Lettre ouverte au Président de la République sur l’Inexécution de l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO du 23 octobre 2015

Monsieur le Président de la République, J’ai l’honneur de vous rappeler que l’arrêt n°ECW/CCJ/JUD/25/15, rendu par la Cour de Justice de la CEDEAO, le 23 octobre 2015 sur « l’affaire AD...

IN MEMORIAM : Moulaye Abdoulaye, Communicant, Journaliste…..

24 octobre 2018
IN MEMORIAM : Moulaye Abdoulaye, Communicant, Journaliste…..

Décidemment, ces derniers temps, La Grande Faucheuse a décidé de ne plus nous accorder un seul répit ! C’est ainsi que j’ai été cueilli à froid, très tôt ce mardi matin,...

Non, M. Mohamed Bazoum, la crise actuelle de l’école, est loin d’être le seul fruit « des mauvais choix des précédents régimes »

3 octobre 2018
Non, M. Mohamed Bazoum, la crise actuelle de l’école, est loin d’être le seul fruit « des mauvais choix des précédents régimes »

M.Président du CEN/PNDS TARAYYA, et cher frère Dans votre discours prononcé à l’ouverture de « l’Université d’été » des jeunes Tarayya (OJT) tenue du 29 au 30 septembre 2018 à Niamey, vous...

LETTRE OUVERTE A LA CLASSE POLITIQUE NIGÉRIENNE

3 octobre 2018
LETTRE OUVERTE A LA CLASSE POLITIQUE NIGÉRIENNE

Nous jeunes, voudrions hériter un certain nombre de valeurs  tels que : le consensus-la paix-et la responsabilité. Fatigués de vos insultes et de vos jets de banane comme des petit...

DIALOGUE POLITIQUE: les pertinentes suggestions de l’expert Dr Badié Hima, ancien membre de la CENI

1 octobre 2018
DIALOGUE POLITIQUE: les pertinentes suggestions de l’expert Dr Badié Hima, ancien membre de la CENI

Il y a quelques jours, j'ai appelé à des discussions ouvertes et inclusives pour sauver le processus électoral, en particulier sur le sujet qui fâche en ce moment, tant les...