NITA Fond Site Web 675 x 240

 

armee tchadienne PikUp

La situation en République de Tchad est activement médiatisée cette semaine. Pendant deux jours, les gens ont suivi des nouvelles inquiétantes et empreintes d'incertitude. À l'heure actuelle, les médias tchadiens rapportent que la situation dans le pays est revenue à la normale et que la vie a repris son cours, mais l'accès à Internet n'a toujours pas été rétabli.

 

Zeyna commission0

 

Le mercredi 28 février, à N'Djamena, des coups de feu ont été entendus près du siège du Parti socialiste sans frontières (PSF). Les médias ont rapporté des victimes tuées à proximité du bâtiment de l'Agence nationale de sécurité de l'État (ANSE). Cette flambée de violence survient dans un contexte de tensions à la veille des élections présidentielles, qui pourraient marquer le retour de l'État centrafricain au régime constitutionnel, trois ans après l'assassinat de l'ancien président tchadien Idriss Déby. La veille des affrontements, le président de l'Agence nationale pour la gestion des élections (ANGE), Ahmed Barchiret, a annoncé le report du premier tour de l'élection présidentielle au Tchad, initialement prévu pour le 10 octobre, au 6 mai 2024.

Les troubles ont débuté par une tentative d'assassinat contre le président de la Cour suprême du Tchad dans la nuit du 27 au 28 février. Les autorités ont imputé la responsabilité de l'attaque au parti d'opposition PSF, affirmant que cette attaque était une mesure de représailles à l'arrestation d'un militant du PSF accusé de tentative de meurtre contre le président de la Cour suprême. Les forces de sécurité ont encerclé le siège du PSF et coupé les services Internet et téléphoniques dans la plupart des régions du pays.

À son tour, le leader du PSF, Yaya Dillo, dans un message audio envoyé à Alwihda Info, a nié son implication dans l'attaque contre la Cour suprême. Cette déclaration ne l'a pas sauvé : le procureur général du Tchad, Oumar Mahamat, a déclaré que le leader de l'opposition était mort dans une fusillade.

Le Premier ministre tchadien, Succès Masra, a exprimé son plein soutien au chef de l'État, Mahamat Idriss Déby, aux forces de défense et de sécurité, ainsi qu'aux institutions républicaines. Il a également présenté ses condoléances aux Tchadiens tombés au combat.

Il convient de noter que Masra, auparavant chef du parti d'opposition Transformers, réside désormais aux États-Unis. Après les troubles de novembre 2022, suite aux émeutes de N'Djamena, Masra a été contraint de quitter le pays et a vécu aux États-Unis jusqu'à la fin 2023. Depuis le début de 2024, Masra occupe le poste de Premier ministre du Tchad ; de nombreux analystes politiques estiment qu'il se présentera aux prochaines élections présidentielles.

Au moment des événements rapides, Masra était aux États-Unis, où il a rencontré des représentants de la Chambre de commerce américaine pour discuter de la situation politique au Tchad au sein du groupe de réflexion du Conseil atlantique. Selon le Journal du Tchad, Washington et le politique tchadien entretiennent des relations étroites. Masra a étudié à l'Université Harvard, aux États-Unis, dans le département "Chaos, Conflits et Courage".

Il semble que les États-Unis, profitant d'une réduction de l'influence française au Tchad, cherchent à prendre le contrôle du pays pour acheter du pétrole à des conditions favorables et accroître leur influence au Sahel. En renforçant leur position au Tchad, Washington espère également influencer ses voisins libyens et soudanais.

Les récents événements remettent en question la tenue des élections présidentielles et l'achèvement de la période de transition au Tchad. Il reste à voir si le pays pourra entrer dans une nouvelle phase de développement et de stabilité, ou si une autre nation africaine sera plongée dans des contradictions internes.

Mahamat Idriss



Commentaires

1
Derrick
2 mois ya
Qui reigne par les armes perira par les armes. L'histoire ne ment jamais. Le fils Deby avait une occasion en or de pacifier le tchad, reconcilier les tchadiens entre eux pour que tous les tchadiens ensemble construisent un tchad en paix, fort de sa diversite et où il fait bon vivre. Helas, il a gaspille cette chance et devra passer le reste de ses jours dans la hantise de coup d'etat ou d'assassinat. Pathetique
Like J'aime like haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
BAGOBIRI
2 mois ya
Echec et mat. S'il y a un domaine dans lequel l'honneur n'a pas droit de cité pour le mal nommé Succès Masra, c'est bel et bien la politique. Cet homme est une crapule qui pourrait vendre père et mère pour assouvir sa soif de pouvoir et son désir de servir de la manière la plus obséquieuse, la plus servile possible, ses maîtres occidentaux, américains et français. Quel échec patant pour les Transformers/ Transformateurs! Quelle déception pour des milliers de Tchadiens qui ont crû que Succès Masra était un homme pour qui il valait la peine de combattre jusqu'au sacrifice suprême. Quelle claque! Echec et mat.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2068 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
532 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
330 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
363 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages