jeudi, 27 janvier 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Lutte Tolac

Les lutteurs de dix Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont attendus du 3 au 7 novembre 2021 à Dakar, la capitale sénégalaise, pour prendre part aux compétitions de la 9ème édition du tournoi de lutte africaine de la CEDEAO connu sous le nom de TOLAC. Ce tournoi organisé par le Centre de développement de la jeunesse et des sports (CDJS) de la CEDEAO, a été adopté en novembre 1986 par le Conseil des ministres de la CEDEAO. La première édition du tournoi s’était tenue à Niamey, au Niger, en 2001 avec la participation de trois pays (Niger, Nigeria et Burkina Faso).

 

Zeyna transfert argent bis

 

Les lutteurs de dix Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont attendus du 3 au 7 novembre 2021 à Dakar, la capitale sénégalaise, pour prendre part aux compétitions de la 9ème édition du tournoi de lutte africaine de la CEDEAO connu sous le nom de TOLAC. Ce tournoi organisé par le Centre de développement de la jeunesse et des sports (CDJS) de la CEDEAO, a été adopté en novembre 1986 par le Conseil des ministres de la CEDEAO. La première édition du tournoi s’était tenue à Niamey, au Niger, en 2001 avec la participation de trois pays (Niger, Nigeria et Burkina Faso).

Comme à l’accoutumée, le TOLAC débutera par une cérémonie d’ouverture officielle en pré-sence de S.E Matar BA, Ministre des Sports du Sénégal, et de Dr Siga Fatima JAGNE, Com-missaire aux Affaires Sociales et Genre de la Commission de la CEDEAO, avant le début des combats à l’arène nationale de lutte de Dakar.

Auparavant, les officiels techniques et les arbitres participeront à une séance de recyclage de deux jours et des réunions spéciales seront organisées à l’intention des responsables techniques et des fédérations afin de les familiariser avec les règles et les règlements, ainsi que les nouvelles tendances liées aux modalités de dé-roulement du tournoi.

Pour cette 9ème édition, dix (10) pays sur les quinze Etats membres (15) de la CEDEAO sont at-tendus à Dakar. Le Togo, le Liberia et le Cap Vert seront les grands absents du tournoi de cette année, en plus du Mali et de la Guinée qui sont exclus de la compétition du fait des sanctions de l’organisation régionale ouest-africaine à leur encontre. D’autres partenaires venus de structures internationales de lutte basées au Pakistan, en Turquie et au Rwanda prendront également part à la manifestation en tant qu’observateurs.

L’édition 2021 du TOLAC, qui n’a pas pu avoir lieu à Dakar en 2020, en raison de la pandémie de la COVID-19, a pour ambition de (i) Promouvoir l’intégration et le développement régionaux par le sport ; (ii) de Promouvoir les valeurs africaines et le développement de sports régionaux authentiques par le développement et la promotion des sports et de la culture traditionnels; (iii) de Renforcer le Tournoi de lutte africaine de la CEDEAO en vue d’élever la lutte africaine sur la scène sportive mondiale et de rendre sa pratique largement internationale.

A ces trois premiers objectifs, s’ajoutent ceux d’enchâsser les protocoles sportifs liés à la Covid-19 et les mesures préventives dans les tournois de lutte en Afrique de l’Ouest, de participer à l’autonomisation des jeunes grâce à leur participation active aux sports, et enfin de renforcer la capacité technique des responsables et des arbitres de la lutte africaine.

Pour rappel, le TOLAC a commencé au départ avec seulement trois pays. Il a grandi à pas de géant et enregistre régulièrement la participation de 14 des 15 pays de la CEDEAO, affirmant ainsi le fait que la lutte est un sport traditionnel intrinsèque dans la région. Cette expansion est le fait d’un travail soutenu de l’organisation régionale ouest africaine couplée avec des innovations introduites le long du chemin pour développer ce sport. Le codage et la normalisation des règles et règlements techniques du TOLAC et le partenariat avec les fédérations sportives de la région ont aussi joué un rôle clé dans l’engouement que suscite, de plus en plus, ce sport au sein de la communauté.

Déjà inscrite dans le calendrier des Jeux de la Francophonie depuis l’édition de 2005 tenue à Niamey, la lutte traditionnelle fait l’objet d’une attention particulière au niveau du CDJS afin de promouvoir la pratique de ce sport dans l’espace CEDEAO et de lui conférer, à terme, une reconnaissance universelle par son inscription aux Jeux Olympiques (JO).

Il s’agit, pour le Centre de développement de la jeunesse et des sports basé à Ouagadougou, au Burkina, de développer deux facteurs essentiels que sont l’expansion géographique de la pratique de la lutte et l’élévation du niveau technique. Pour cela, le centre a conçu un programme ambitieux qui se décline suivant les quatre piliers de développement de tout sport, à savoir l’organisation des compétitions, la formation des arbitres, des entraîneurs et les supports didactiques, le renforcement des capacités des fédérations nationales et enfin la mise en place des infrastructures sportives.

Source : Cedeao

 

Commentaires  

0 #1 Lambi 08-11-2021 15:06
Encore une fois nos lutteurs ont perdu en finale par équipe face au Sénégal. Le Sénégal depuis plus de 10 ans est entraîné par Ambroise Sarr qui fut champion d'Afrique en lutte olympique avec comme entrapineur Frédéric Rubio. Il a tout appris auprès de ce coach français qui organisa et entraîna nos lutteurs lors des 1ers Championnats d'Afrique de Lutte Africaine à Niamey en avril 1995. Ce fut une réussite. Si l'on veut enfin égaler et gagner les Sénégalais il est temps de faire venir Frédéric Rubio à Niamey pour détecter et préparer nos lutteurs. Sinon, jamais on ne fera jeu égal face aux Sénégalais. Dans le sport de haut niveau, il n'y a pas de secret. Alors, on fait quoi ?????
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER CAN ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1 1

Top de la semaine

Publier le 26/01/2022, 22:37
lutte-contre-la-criminalite-un-reseau-de-trafic-illicite-de-migrants-et-de-falsification-de-documents-demantele-a-niamey-et-maradi Les locaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) ont servi de cadre, ce jour 26...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 22:28
mali-cedeao-l-union-africaine-prend-le-relais-de-la-mediation-pour-la-reprise-de-dialogue-et-une-solution-continentale-a-la-crise Le Président de la Commission de l'Union Africaine (UA), le tchadien Moussa Faki Mahamat, vient...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 18:25
situation-politique-au-burkina-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-en-sommet-virtuel-ce-vendredi-28-janvier Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest...Lire plus...
Publier le 26/01/2022, 17:50
promotion-des-droits-humains-et-de-l-acces-a-la-justice-le-projet-adalci-renforce-les-capacites-des-juges-d-instruction-un-maillon-essentiel-de-la-chaine-judiciaire Du 25 au 27 janvier 2022, Niamey abrite un séminaire de formation des juges d’instruction, à...Lire plus...
Publier le 25/01/2022, 22:45
lutte-contre-le-trafic-de-drogue-ceremonie-d-incineration-des-214-kilos-de-cocaine-pure-saisis-dans-le-nord Les autorités nigériennes ont procédé, ce mardi 25 janvier près de Niamey, à l'incinération des 214,63...Lire plus...
Publier le 23/01/2022, 10:03
burkina-faso-le-gouvernement-dement-une-prise-de-pouvoir-par-l-armee-mais-reconnait-l-effectivite-de-tirs-dans-certaines-casernes-porte-parole-du-gouvernement Le gouvernement a démenti dimanche une prise de pouvoir par l’armée alors que des tirs nourris ont été...
Publier le 24/01/2022, 09:48
burkina-le-president-kabore-aux-mains-des-militaires-medias Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été mis aux arrêts par des militaires qui depuis hier...
Publier le 25/01/2022, 07:09
mali-faute-d-un-accord-les-soldats-danois-de-la-force-takuba-sommes-par-bamako-de-quitter-le-pays Dans un communiqué publié ce lundi 24 janvier 2022, le gouvernement de transition malien a inviter le...
Publier le 24/01/2022, 18:59
burkina-le-regime-du-president-kabore-depose-par-une-junte-militaire-dirigee-par-le-lt-colonel-paul-henri-sandaogo-damiba Au Burkina, des officiers de l’armée ont annoncé, lundi en fin d’après-midi, avoir déposé le Président...
Publier le 25/01/2022, 15:04
coup-d-etat-au-burkina-la-cedeao-condamne-l-action-des-militaires-un-sommet-extraordinaire-des-chefs-d-etat-prevu-les-prochains-jours Dans un nouveau communiqué publié ce mardi 25 janvier 2022, la Commission de la  CEDEAO a noté...
Publier le 23/01/2022, 10:03
burkina-faso-le-gouvernement-dement-une-prise-de-pouvoir-par-l-armee-mais-reconnait-l-effectivite-de-tirs-dans-certaines-casernes-porte-parole-du-gouvernement Le gouvernement a démenti dimanche une prise de pouvoir par l’armée alors que des tirs nourris ont été...
Publier le 24/01/2022, 13:05
trafic-de-drogue-1-433-kg-de-methamphetamine-saisis-a-l-aeroport-de-niamey La Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) de l’Aéroport Diori Hamani de Niamey a mis la main, il y...
Publier le 24/01/2022, 09:48
burkina-le-president-kabore-aux-mains-des-militaires-medias Le Président Roch Marc Christian Kaboré a été mis aux arrêts par des militaires qui depuis hier...
Publier le 21/01/2022, 22:05
interdiction-de-la-vente-de-carburant-fraude-a-maradi-la-mesure-ne-passe-pas Les autorités de Maradi avec à leur tête le gouverneur  Chaibou Aboubacar, ont rencontré jeudi...
Publier le 24/01/2022, 18:59
burkina-le-regime-du-president-kabore-depose-par-une-junte-militaire-dirigee-par-le-lt-colonel-paul-henri-sandaogo-damiba Au Burkina, des officiers de l’armée ont annoncé, lundi en fin d’après-midi, avoir déposé le Président...

Dans la même Rubrique

CAN Cameroun 2021: après une bousculade meurtrière, la CAF délocalise certains matchs

25 janvier 2022
CAN Cameroun 2021: après une bousculade meurtrière, la CAF délocalise certains matchs

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a  annoncé ce mardi 25 janvier 2022 au cours d'une conférence de presse d'urgence, la délocalisation du prochain match...

Lutte traditionnelle au Niger : Issaka Issaka de Dosso, sacré champion de la 42ème édition

3 janvier 2022
Lutte traditionnelle au Niger : Issaka Issaka de Dosso, sacré champion de la 42ème édition

C’est dans l’après-midi de ce Dimanche 2 janvier 2022 à l’arène des jeux traditionnels de Niamey que la finale de la 42ème édition du championnat national de lutte traditionnelle a eu...

42e Sabre national de lutte traditionnelle : plus que 18 invaincus à l’issue de la 3e journée

28 décembre 2021
42e Sabre national de lutte traditionnelle : plus que 18 invaincus à l’issue de la 3e journée

Les combats entrant dans le cadre la 42e  édition du Sabre national de lutte traditionnelle se poursuivent à l’Arène des jeux traditionnels de Niamey. A l’issue de la 3e journée,...

La lutte: sport roi au Niger!

24 décembre 2021
La lutte: sport roi au Niger!

C’est ce vendredi 24 décembre que s’ouvre à l’Arène des jeux traditionnels de Niamey, de la 42e édition du Championnat (SABRE) national de lutte traditionnelle. Au Niger, la lutte traditionnelle...

Gala de la République: un match de foot des légendes africaines et nigériennes pour célébrer les 63 ans de la République

18 décembre 2021
Gala de la République: un match de foot des légendes africaines et nigériennes pour célébrer les 63 ans de la République

Dans le cadre des activités marquant le 63e anniversaire de la Proclamation de la République du Niger, la Présidence a organisé ce vendredi 17 décembre au Stade général Seyni Kountché...

9e  Tournoi de Lutte Africaine de la CEDEAO (TOLAC) : le Sénégal et le Niger se distinguent au tableau des médailles

8 novembre 2021
9e  Tournoi de Lutte Africaine de la CEDEAO (TOLAC) : le Sénégal et le Niger se distinguent au tableau des médailles

Après trois jours de compétitions de haut niveau, le 9ème tournoi de lutte africaine de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui opposait une soixantaine de...