samedi, 26 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

kokowa302 min

« Combats truqués » ou « combats arrangés »!  La 39e édition du championnat national de lutte traditionnelle dont les compétitions se poursuivent à l’arène Langa-Langa de Zinder commencent vraiment à dégouter les nigériens surtout les spectateurs et téléspectateurs du sport roi au Niger qui assistent médusés à des simulacres de combats.

Les soupçons ont commencé dès la seconde journée de la compétition et se sont amplifiés au fur et à mesure des journées. En clair, certains combats des invaincus face à des hors-course ne sont vraiment que des mises en scène de combat. Au regard de certains matchs, c’était comme joué d’avance !

Avec des scores de parité entre écuries et en toile de fond la victoire des invaincus ainsi que des simulacres de combats qui sautent aux yeux, les derniers jours de la première phase ne répondent plus à l’attente des nombreux fans de cette discipline. Seules les confrontations mettant aux prises deux invaincus d’équipes opposées arrivent à faire sauver la face du championnat en cours!

La situation était telle que le Comité national en charge de la gestion provisoire de ce sport s’est vu obligé de monter au créneau pour rappeler aux lutteurs et aux différentes délégations, l’interdiction des « combats arrangés ou truqués ». Interrogé par le groupe médias Gaskia  de Zinder, le président du comité a expliqué que le Code de lutte n'a pas prévu des mécanismes pouvant permette de comprendre sur simple constat qu'un combat est truqué ou arrangé. « Les arrangements ou truquages des combats de lutte se font et se remarquent comme ça et  chacun regarde faire. C'est au niveau des dirigeants ou lutteurs que cela se passe surtout au gré des affinités ou d'amitiés entre les régions » a-t-il poursuivi. D’après lui, « cela rentre aussi dans la droite ligne de cohésion et de la solidarité entre les lutteurs ».

Le Comité impuissant donc à sévir contre ces mauvaises pratiques ? C’est visiblement le cas, ce qui fait révolter l’opinion qui demande une intervention du ministre des Sports ou que les règles de la compétition évoluent avec un changement de formule pour que de telles pratiques ne ternissent davantage la lutte au Niger, sport par excellence de cohésion nationale en plus d’être un patrimoine national.

En attendant, il importe de préciser que même si les mécanismes de constater à « l’œil nu », qu’un combat est arrangé, il importe que le Comité et la direction technique se rappellent que des sanctions sont bien prévues pour punir les fraudeurs et leurs complices. Il est vrai, c’est difficile de douter de la sincérité d’un combat entre celui qui lutte pour la suite c'est-à-dire le Sabre et celui qui n’a plus rien à perdre puisque déjà hors course. Cela n’empêche qu’il faudrait bien commencer par appliquer la loi, une responsabilié qui incombe au comité qui remplace provisoirement la Fédération et surtout le ministère. Les deux lutteurs qui ont été sanctionnés lors de la 38e édition de Tahoua avec deux années de suspension n'ont été en réalité vraiment suspendus que quelques mois seulement puisqu’ils ont été en lice dès la présente édition, celle qui se tient actuellement !

Cela laisse clairement dire que ces pratiques sont même tolérées à défaut d’été autorisées au niveau de la fédération (actuellement comité de gestion mis en place par le ministre Kassoum Moctar) et d’ores et déjà certains armateurs et fans du sport roi du Niger commencent à se désenchanter face à ces arrangements et truquages qui se font aux tempéraments des dirigeants et lutteurs.

En attendant la prochaine étape des quarts et demi-finales où les lutteurs invaincus sont obligés de lutter pour passer au tour suivant.

A.Y.B et L. Désiré Moctar à Zinder pour (Actuniger)

Commentaires   

0 #1 Magagi Diori 31-12-2017 16:33
Tout ces problèmes vient de la fédération de lutte par comment on va chercher des professeur d'EPS comme arbitre hors que y'a des anciens lutteur qui savent mieux arbitré.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Abdou Soumaila 31-12-2017 16:46
Cette année c'est de la responsabilité du ministère, j'aurais appris que la fédération est suspendue. L'un dans l'autre cette attitude aura des conséquences sur la performance des lutteurs aux prochaines compétitions internationales. C'est la seule occasion pour qu'ils s'entraînent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Yara Omar 31-12-2017 17:01
Partout il faudrait que les Nigériens se démarquent par leurs mauvaises fois manifeste!!!..toute la fédération doit être dissoute y compris le ministre de tutelle..!!!que des incompétents a la tête du pays on n'est pas dernier au monde pour rien!!!...un mécréant qui dirige bien son pays et 10mil fois mieux qu'un musulman qui détourne les deniers public!!on comprend finalement pourquoi Dieu n'a pas un regard sympathique vers Niger telment nous sommes des faux musulmans
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Sani Aliou 31-12-2017 18:11
En fait ce championnat est trop long et avec trop de lutteurs. Les éliminatoires entre régions devraient commencer plus tôt avant le championnat par exemple pendant la fête tournante du 18 Déc. On doit avoir des équipes de 5 lutteurs par région. Le format actuel à atteint ses limites.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 le sage 01-01-2018 12:46
La lutte, au Niger a perdu ses lettres de noblesse. D'antan.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Au Niger on assiste à une érosion v 01-01-2018 16:15
daouda
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 ziad 01-01-2018 21:05
C'est aussi ça le problème du Président Issoufou Pourquoi continuez vous de garder des incompétents notoires à la tête de nos ministères S il vous plait Monsieur le président remerciez les dans l’intérêt supérieur de la nation et non pour les quelques voies qu ils vous ont donné au deuxième tour.C'est flagrant c'est mesquin
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 ziad 01-01-2018 21:05
C'est aussi ça le problème du Président Issoufou Pourquoi continuez vous de garder des incompétents notoires à la tête de nos ministères S il vous plait Monsieur le président remerciez les dans l’intérêt supérieur de la nation et non pour les quelques voies qu ils vous ont donné au deuxième tour.C'est flagrant c'est mesquin
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Jaharou Laouali 03-01-2018 18:26
Bonne chance au vainqueur de la lutte traditionnelle du 39ème édition de Zinder 2017/2018
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

CAN U20 (Niger 2019) : Les premiers éliminatoires ont démarré ce week-end !

2 avril 2018
CAN U20 (Niger 2019) : Les premiers éliminatoires ont démarré ce week-end !

Début, ce vendredi dernier, des éliminatoires de la CAN U20 Niger 2019. 40 pays sont engagés dans ces qualifications pour les 7 places de la phase finale. Il y aura...

CAN U20 2019 Niger : « Gagner le titre chez nous », souhaite le coach nigérien Soumaïla Tiemogo

28 mars 2018
CAN U20 2019 Niger : « Gagner le titre chez nous », souhaite le coach nigérien Soumaïla Tiemogo

Ainsi s’exprimait Soumaïla Tiemogo, le sélectionneur du Niger U20, lorsqu’il répondait aux questions de Football365 Afrique à propos de la préparation pour la CAN de la catégorie, que le pays...

Décès de l'arbitre international nigérien Lucien Bouchardeau

21 février 2018
Décès de l'arbitre international nigérien Lucien Bouchardeau

L'ancien arbitre international nigérien Lucien Bouchardeau est décédé mardi à Niamey à l'âge de 57 ans des suites d'un arrêt cardiaque au centre hospitalier de Niamey, a-t-on appris mercredi de...

FINALE KOKOWA : L’arbitre a bel et bien sifflé avant la première chute de Tassiou face à Kaka ! (VIDÉO)

6 janvier 2018
FINALE KOKOWA : L’arbitre a bel et bien sifflé avant la première chute de Tassiou face à Kaka ! (VIDÉO)

var player = new Clappr.Player({ source: '/images/videos/lutte-finale-sabre-national-zinder.mp4', poster: '', height: '300', width: '400', autoPlay: false, loop: false, //hideMediaControl: 1, parentId: '#avID_AVPlayerID_0_f3ba4c50ea6f7bf8b4662ed7620008ad' }); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

KOKOWA : Tassiou Sani de Zinder, l'ancien migrant en Libye devenu roi des arènes

4 janvier 2018
KOKOWA : Tassiou Sani de Zinder, l'ancien migrant en Libye devenu roi des arènes

  Les lampions de la 39e  édition du championnat national de lutte traditionnelle se sont éteints dans la soirée du mercredi 3 janvier à l’Arène Langa-Langa de la capitale du...

Tassiou Sani de Zinder sacré champion de lutte traditionnelle édition 2018

4 janvier 2018
Tassiou Sani de Zinder sacré champion de lutte traditionnelle édition 2018

Les lampions de la 39ème édition de la lutte traditionnelle se sont éteints cet après-midi à l'arène de lutte manga manga de Zinder avec le sacre du lutteur Tassiou Sani...