NITA Fond Site Web 675 x 240

Operation securisation FDS

L'armée nigérienne a annoncé que plus de cent (100) terroristes ont été neutralisés à ce jour depuis l’attaque meurtrière de la semaine dernière à Tassia, près de Gothèye, contre un détachement des Forces de défense et de sécurité (FDS). Cette attaque a été menée par la Katiba Hanifa du JNIM, qui a revendiqué l’assaut. Dans un communiqué publié jeudi soir, le Centre intégré de commandement des opérations (CICO) a indiqué que des opérations terrestres et aériennes ont été menées et se poursuivent sur la rive droite du fleuve Niger, dans la région de Tillabéri, au nord-ouest du pays, dans la partie nigérienne de la zone dite des trois frontières.

  

Zeyna commission0

 

Dans son dernier bulletin des opérations militaires publié jeudi soir, l’Armée nigérienne a annoncé que dans le cadre des missions de sécurisation et de contrôle, les Forces de défense et de sécurité (FDS) de l’opération « Niyya » ont menée plusieurs actions sur la période allant du 30 au 03 juillet 2024. C’est ainsi qu’un raid effectué sur Kolmane et une série de missions de bouclage et de fouille des marchés hebdomadaires de Doungouro et de Bankilaré a permis aux soldats engagés de neutralisés huit (08) terroristes et d’arrêter dix-neuf (19) de leurs complices. « Ces individus interpelés sont suspectés d’être des agents de renseignements des terroristes, des receleurs de bétail volés ou des ravitailleurs des criminels », indique le communiqué.

En parallèle de ces opérations terrestres, renseigne l’Armée, des opérations aériennes se poursuivent dans la zone pour neutraliser les groupes terroristes responsables de l’attaque de Tassia, la semaine dernière. Le 1er juillet, est-il indiqué, un drone a survolé un tricycle jusqu’à une base terroriste située dans une vallée boisée à environ 4 kms au nord de Kokoloko. « La cible a été immédiatement verrouillée et traitée avec succès, ce qui entrainé la mort d’au moins vingt (20) terroristes et la destruction de leur base logistique », a indiqué le CICO qui précisé que depuis l’attaque de Tassia, « plus de cent (100) terroristes ont été tués » dans différentes opérations terrestres et aériennes qui se poursuivent avec plus d’intensité dans la zone.

Opération revanche des FDS

Le mardi 25 janvier dernier, à Tassia, au sud de Bandjo, dans le département de Téra, un détachement des Forces de défense et de sécurité (FDS) en mission de contrôle de zone a été la cible d’une attaque menée par « une coalition d’assaillants lourdement armés ». L’attaque qui a visé un escadron de la gendarmerie nationale  s’est soldée par la mort de vingt-un (20) soldats et d’un civil ont été tués alors que neuf (09) autres soldats ont été blessés selon le bilan officiel communiqué par le ministre de la Défense nationale. Deux (02) véhicules ont été également endommagés et des dizaines d’assaillants neutralisés et suite à cette tragédie, le gouvernement avait décrété un deuil national de trois (03) jours. 

Dans le communiqué qui a suivi l’attaque meurtrière, le  ministre de la Défense nationale, le Général de corps d’Armée Salifou Mody avait annoncé que des moyens aériens et terrestres ont déployés « pour traquer et neutraliser le reste des assaillants ». Il a également assuré les populations de « la volonté inébranlable des forces de défense et de sécurité à poursuivre le combat pour la souveraineté».

Il faut noter que depuis quelques temps et face à la recrudescence des attaques terroristes menées par les Groupes armées terroristes (GAT) dans cette partie nigérienne de la zone des trois frontières, les FDS ont intensifié les opérations militaires qui se sont soldées par « des victoires sur l’ennemi ». Fin juin, un raid menée par une unité de l’opération « NIYYA » à Gandawal, à une quinzaine de kilomètres de Mehanna, a permis de neutraliser le nommé Abdoulaye Souleymane dit « Idouwal », un « membre influent » de l’Etat islamique dans cette zone frontalière du Mali et du Burkina Faso où opèrent également depuis quelques temps, la Katiba Hanifa du JNIM (affilié à Al-Qaeda) qui a d’ailleurs revendiquée l’attaque de Tassia.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

0
Amalli
1 semaine ya
! Filles chaudes vous attendent sur - - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Dans un avenir très proche, le Mali produira ses propres munitions et assemblera des blindés sur son sol...

Ce qui sous l'angle d'une autre coopération fourbe sera inconcevable même en rêve ...mais avec la nouvelle dynamique du gagnant gagnant et transfert et échange de technologie , le rêve se mue en réalité et quand TOTO A DIT partage ...

Les Autorités Maliennes ont “presque finalisé” les accords sur la production de munitions et l’assemblage de blindés sur le territoire Malien, a fait savoir le Ministre Malien de la Défense.

Cette annonce a été faite par le Ministre Malien de la Défense.
Le Colonel Sadio Camara s’est exprimé le 4 juillet devant le Conseil National de Transition, organe législatif du pays.

Les Autorités ont un “projet, qui est presque finalisé”, a-t-il assuré sans donner de détails.
Like J'aime like love haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Pour dire sous la même lancée...

La production nationale de munitions et l’assemblage de véhicules blindés marquent une étape cruciale dans l’autosuffisance militaire du Mali. Ce développement stratégique vise à réduire la dépendance aux importations d’armements et à renforcer la souveraineté nationale en matière de défense.

Le Colonel Camara a souligné que cette initiative permettra également de créer des emplois et de stimuler l’économie locale. “Il est essentiel que nous investissions dans notre propre capacité de production pour garantir la sécurité et la prospérité de notre nation,” a-t-il ajouté.

Cette annonce s’inscrit dans un contexte de tensions régionales accrues et de défis sécuritaires persistants. Le Mali, le Niger et le Burkina Faso, en s’unissant sous le pacte de l’AES, montrent leur détermination à collaborer étroitement pour faire face aux menaces communes et

A suivre
Like J'aime like love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Suite et fin

assurer la stabilité dans la région du Sahel.

Avec ces nouvelles capacités de production, le Mali espère non seulement renforcer sa propre défense, mais aussi contribuer de manière significative à la sécurité collective de l’Alliance des États du Sahel.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Ah ça ira..
1 semaine ya
Que de la comm. Tout est faux, seulement des malheureux pris pour des terroristes, comme on fait en Russie pour calmer l'opinion après un attentat.
Like J'aime love angry 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
:D 8) Effet com comme tu l'allèges ou pas , toi même qui trepigne avec ton ça ira ,même civil quand les forces de défense , te prend , arme en main , tu seras arrêté et zigouillé.... Comme un terroriste ....

Dis à ces terroristes vivants de s'estimer heureux , car quand TOTO A DIT conduit même une unité de Danbanga contre des terroristes , il ne fait pas de prisonniers qui freine sa progression, leur hôtel est 5 pieds sous terre avec une inscription , il était une fois des salauds ont existé ...ci git leur demeure final :D :lol: :lol:
Prends seulement ton arme et ais la malchance de tomber sur une unité de TOTO A DIT .... tu vas lire l'heure .... Machin de droit de l'homme sera même étonné :lol:
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2600 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
569 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
361 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages