NITA Fond Site Web 675 x 240

Formation premier secours EMMNR BIS1 

La salle des Conférences d’Africa Hall de Niamey a abrité, jeudi 23 mai 2024, un séminaire de formation en premiers secours médicaux, organisé par l'ONG "Ensemble Main dans la Main Niger-Russie" (EMMNR), au profit d’une centaine de Nigériens. Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Niger et la Russie, vise comme principal objectif,  d'initier ou de renforcer les capacités des participants en matière de premiers secours médicaux. A travers une approche pratique et interactive, les participants ont ainsi pu acquérir des compétences essentielles pour réagir efficacement en cas d'urgence médicale. Une formation assurée par des spécialistes de l’expertise russe en la matière.

 

C’est dans la droite ligne de la vision d’ « Ensemble Main dans la Main Niger-Russie » (EMMNR), illustrée par le slogan de l'ONG : "Muna taré Russie-Niger", que s’inscrit cette initiative  qui en plus de contribuer à promouvoir les relations entre le Niger et la Russie, témoigne de l'engagement des deux pays à travailler ensemble pour le bien-être et la sécurité des communautés locales.

Après la conférence de presse marquant le lancement des activités de l’ONG EMMNR, la semaine dernière à l’Hôtel Radisson Blu de Niamey, les responsables de l’ONG sont déjà à pied d’œuvre pour la concrétisation du plan d’actions avec une série d’activités prévues. La formation aux gestes de premiers secours médicaux en est ainsi la première manifestation concrète.

L’Expertise Russe au service des Nigériens

Formation premier secours EMMNR BIS1

C’est le Docteur Dimitri Dolbnya, médecin infectiologue russe basé à Saint-Pétersbourg, qui a dirigé la session de formation. Il a partagé ses connaissances sur les gestes de premiers secours, notamment la procédure à suivre en cas d'arrêt cardiaque avec tous les aspects nécessaires lors de cette étape cruciale et vitale en cas d’attaque. Les participants ont ainsi pu savoir, avec des démonstrations pratiques, comment et pourquoi placer la victime sur le dos ou  comment localiser le cœur et effectuer les compressions thoraciques ainsi que l’importance d’alerter en même temps les services d'urgence comme les sapeurs-pompiers ou ceux du SAMU.

« Il est triste de voir son prochain faire une crise ou être victime d'un accident de la route et se sentir impuissant pour lui venir en aide », a déclaré le Dr Dimitri Dolbnya lors de la formation.

Au sortir de la formation, les participants ont tenu à exprimer leur satisfaction aux organisateurs de cette initiative qui leur a permis d’acquérir de nouvelles compétences en matière de gestes de premiers secours médicaux. M. Omar Ibrahim Seydou Bako, un des participants, en souligne  l'importance : « Cette initiative est à saluer car cette formation nous a permis d'acquérir de nombreuses connaissances sur la manière de secourir les personnes en danger et désormais nous pourrons mettre en pratique ce que nous avons appris en cas de situations similaires ».

M. Issa Amadou, commerçant ayant participé à ce séminaire, a également partagé son enthousiasme : « Cette formation m'a apporté énormément. J'ai appris comment porter secours à quelqu'un victime d'un accident, de brûlures ou d'une crise cardiaque. Cette formation est vraiment importante, tout comme les kits que nous avons reçus ».

À la fin de la formation, les participants ont reçu un kit médical adapté aux besoins locaux, comprenant des médicaments pour traiter le paludisme, des analgésiques, des antiseptiques, des pommades pour les brûlures et d'autres produits essentiels pour les premiers soins. Cette distribution est particulièrement opportune compte tenu de l'arrivée progressive de la saison hivernale et des maladies qui y sont associées.

Le Dr Dimitri a également exprimé sa satisfaction quant aux échanges avec les participants et a indiqué qu'il prendra en compte les retours pour améliorer ses prochains séminaires. Cette initiative vise à renforcer les capacités des Nigériens en matière de premiers secours, contribuant ainsi à une meilleure préparation face aux situations d'urgence.

Tous les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction d'avoir pris part à cette formation enrichissante. Pour immortaliser cet événement, une photo de groupe a été prise à la fin de la cérémonie, symbolisant la réussite de cette coopération entre le Niger et la Russie pour le bien-être des communautés locales. 

Formation premier secours EMMNR BIS1

actuniger.com



Commentaires

0
Ah ça ira..
3 semaines ya
Vraiment bidon la coopération russe, juste prendre les nigériens pour des imbéciles.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mikka
3 semaines ya
)))) Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Waly
3 semaines ya
Bêtises et foutaises
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
Quand l'AES scrute l'horizon et s'inspire des expériences des autres .... Quand le Mali et Rwanda s'entendent sur 19 Accords pour un partenariat renforcé et que TOTO A DIT partage .... : Vive le Devenir de l'AES..

Kigali, Rwanda – Dans une avancée diplomatique significative, le Ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Vincent Biruta, et son homologue…
Le Rwanda et le Mali renforcent leur coopération bilatérale avec la signature de 19 accords dans des domaines clés
Kigali, Rwanda – Dans une avancée diplomatique significative, le Ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Vincent Biruta, et son homologue malien, l’Hon. Abdoulaye Diop, ont marqué la fin de la session inaugurale de la Grande Commission Mixte entre le Rwanda et le Mali par la signature de 19 accords bilatéraux.

Ces accords, couvrant un éventail de secteurs clés tels que la numérisation, la santé, la promotion de l’investissement et l’agriculture,
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
Suite 1

promettent de renforcer les liens entre les deux nations africaines.

Un engagement renouvelé pour la coopération mutuelle.

Par ailleurs, la cérémonie de clôture, qui s’est tenue au Palais des Congrès de Kigali, a été le théâtre d’un engagement renouvelé pour une coopération mutuelle.

Les accords signés sont le résultat de discussions approfondies visant à explorer les voies de collaboration dans des domaines essentiels pour le développement et la prospérité des deux pays.

Le Rwanda et le Mali renforcent leur coopération bilatérale avec la signature de 19 accords dans des domaines clés.

Des secteurs clés pour le développement du Rwanda et du Mali
DIGITALISATION : La digitalisation, un domaine particulièrement mis en avant, est vue comme un moteur potentiel de transformation économique et sociale.

Les accords visent à promouvoir l’utilisation des technologies numériques dans divers secteurs,
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
Suite 2

notamment l’éducation, la santé et les services gouvernementaux.

SANTÉ : Les accords dans le domaine de la santé visent à améliorer les systèmes de soins dans les deux pays. Ils maîtrisent la coopération dans des domaines tels que la formation du personnel médical, l’échange de connaissances et d’expertise, et l’accès aux médicaments et aux technologies médicales.

PROMOTION DE L’INVESTISSEMENT : La promotion de l’investissement est également au cœur de cette nouvelle ère de partenariat. Les accords à attirer et à sécuriser les investissements étrangers, ce qui est essentiel pour la croissance économique des deux pays.

AGRICULTURE : L’agriculture, pilier traditionnel des économies rwandaise et malienne, bénéficie d’une attention particulière. Les accords autorisent des échanges de connaissances et de technologies
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
Suite 3 et fin

pour augmenter la productivité et la durabilité de la production agricole.
Lutte contre les défis régionaux et internationaux
Cette première réunion de la Commission permanente mixte a également été l’occasion de discuter des défis régionaux et internationaux, soulignant l’importance d’une approche coordonnée pour assurer la stabilité et la sécurité. Les deux ministres ont exprimé leur optimisme quant à l’impact positif de ces accords, non seulement sur leurs nations respectives, mais aussi sur la région dans son ensemble.

En conclusion, la session inaugurale de la Grande Commission Mixte a jeté les bases d’une collaboration fructueuse entre le Rwanda et le Mali. Avec la signature de ces 19 accords, les deux pays ouvrent un nouveau chapitre de partenariat stratégique, avec l’espoir de réaliser des progrès tangibles et durables pour leurs peuples.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Wata sabwa
2 semaines ya
Donc la seule "référence" de ce fameux Docteur Dolbnya est qu'il EST BASE à Saint-Pétersbourg?! Ça paraît un peu tiré par les cheveux, quand même! Tout ça pour nous dire que l'axe Niger-Russie est fonctionnel?! Vraiment ridicule!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2228 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
542 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
339 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
484 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
375 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages